Posologie : la dent bionique qui croque les médicaments

Le par  |  8 commentaire(s) Source : Reuters
dentiste Jaws Moonraker James Bond

Bien que vitales, les conditions de la prise des médicaments ne sont pas toujours respectées.


Dentiste jaws moonraker james bondBien que vitales, les conditions de la prise des médicaments ne sont pas toujours respectées. En effet, qui n’a jamais oublié de prendre le cachet prescrit par le médecin de la famille ? Le programme Intellidrug pourrait éventuellement rendre cette obligation plus « souple », à défaut d’adoucir le goût du sirop à Jeannot.

Cette initiative scientifique consiste à implanter un engin cybernétique dispensant des doses médicamenteuses dans la dent d’un patient. Cette dent bionique serait entièrement programmable grâce à un logiciel dédié et sa manipulation par l’équipe médicale serait simple et ergonomique. Dès lors, les fréquences et les horaires d’administration de produits peuvent être actualisés en temps réel.

De ce dispositif de soutien médical appuyé par l’Union Européenne, Ben Z. BEISKIOF du Centre Médical de Tel Aviv dira : « Ce procédé deviendra rapidement indispensable, surtout pour les patients qui souffrent de la maladie d’Alzheimer. Au lieu d’avoir du personnel humain continuellement consacré à ces patients, on pourra libérer ces assistants dès lors que les prises de médicaments seront intelligemment assurées ».


Dentiste


Plus loin encore, une mesure de sûreté a été prise : le dispositif est intégré dans une espèce de matrice protectrice qui protège le patient en cas d’ingurgitation malencontreuse, le produit continuant à être administré à dose et fréquence prescrite. Pas de risque d’overdose ni d’empoisonnement donc.

D’après les chercheurs du programme Intellidrug, le « gadget » en question peut être attaché comme une couronne sur la dent du patient ou encore être installé à travers un implant dédié. Des tests ont été menés avec succès sur des sujets porcins et l’expérimentation sur des cobayes humains ne devrait pas tarder afin de proposer une disponibilité effective dans les 3 ans à venir. Il suffira aux chercheurs d’avoir la dent dure…
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #173399
C'est n'importe quoi !
Vu la taille des comprimés il faudra un dentier complet pour administrer les médicaments de plusieurs jours.

Dans le cas contraire, il faudra bien penser à remettre un comprimé dans la dent après chaque prise donc cela ne règle pas le problème d'oubli


ps: On ne dit pas: "sirop à Jeannot" mais "sirop de Jeannot"
Le #173403
Lol, petitlutinmalin...

Si tu étais si malin, tu aurais remarqué que dans la plupart des médicaments, ce qui prend le plus de place, c'est l'excipient, c'est-à-dire un truc qui n'a aucun effet thérapeutique, qui est juste là pour que les cachets soient un peu plus gros et donc un peu plus faciles à manipuler (parce que sinon un cachet de 500mg de paracétamol, c'est un peu petit).

Donc dans le cadre de ce programme, l'excipient n'est plus nécessaire. Donc on économise beaucoup de place et donc on peut caser plusieurs doses dans une dent (surtout que je pense que ce genre de dispositif sera mis en place pour des médicaments beaucoup plus puissants que le paracétamol et donc nécessitant des doses bien inférieures à 500mg).

Cela dit, j'apprécie toujours les gens qui commencent leur commentaire par "c'est n'importe quoi" et continuent à tenter de démolir en quelques minutes un concept que des chercheurs développent sans doute depuis pas mal de mois (puisque les tests sur les porcs ont été concluants). Ca démontre un temps de réflexion particulièrement long avant de réagir...
Anonyme
Le #173407
@NeuNeu Star....
Tu apprendras que pour bon nombre de comprimés l'excipient a toute son importance puisqu'il permet de libérer le principe actif directement dans l'estomac ( même parfois après un temps donné ) et non pas via les muqueuse de la bouche et sans toucher les parois de l"œsophage. Ceci afin que le médicament soit le plus efficace possible.

Pour en revenir à ta conclusion... tu as raison ! Les chercheurs passent des centaines d'heures à étudier leurs produits et il n'invitent jamais de trucs qui ne servent à rien (a rien d'autre que nous couter de l'argent oui !)
Le #173411
Je vais faire confiance aux scientifiques plutôt qu'à petitlutinmalin
Le #173418
je suis assez d'accord avec petilutinmalin sur le coté technique.

en effet imaginons une personne qui prend 3 pillules différentes par jour, dont une 3/jour et les deux autres 2/jour, ca fais 7 pillules par jour.

admetons que l'on ai une réserve de 2 jours soit 14 pillules, on ne peut mettre qu'une pillule par dent et que l'on ne peut utiliser que les molaires, ont est asser limiter (je ne connais pas le nombre de molaire mais il y en a moins de 14).

mais bon, ce peut interresé des personnes meme si je trouve ca un peu barbar d'arracher des dents pour en mettre des cybernétiques.
Le #173419
ca reste néanmoins une prouesse technique .

la minuaturisation avance à grand pas, bientot qui sais une dent téléphone (vu dans un film francais : agent double zéro).
Le #173457
Bah, disons que pour des doses médicamenteuses d'environ 20 mg, ça nous fait à peine 200mg pour deux jours, ça reste très honnête. Sinon pour l'utilité de l'excipient en terme de transport du principe actif, je ne suis pas sûr qu'il en faille beaucoup pour contenir 20mg de principe actif... Mais bon, n'étant pas un spécialiste de la question, je ne vais pas m'avancer trop là-dessus...

Et sinon, petitlutinmalin, les commentaire à la Jean-Pierre Pernault du genre "les chercheurs, c'est des abrutis qui servent qu'à gaspiller nos impôts", s'il te plaît, garde-les pour toi...
Anonyme
Le #173460

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]