Une intelligence artificielle philosophe

Le par  |  14 commentaire(s) Source : Wired
Googe-data-center

Une intelligence artificielle made in Google nous apporte des réponses philosophiques. Le sens de la vie et autres que le système apprend tout seul.

Pour tailler une bavette avec des utilisateurs, les chatbots - ou agents conversationnels - ne sont pas une nouveauté. Mais l'approche récemment présentée par Google est différente dans sa conception. C'est du machine learning (apprentissage automatique) et donc de l'intelligence artificielle qui se cache derrière.

Big-dataDes chercheurs de Google ont conçu un système (une preuve de concept) qui peut analyser des conversations existantes et ensuite apprendre par lui-même à répondre. Pas de moteur conversationnel et c'est le système qui apprend des grandes quantités de données à sa disposition, sans le codage manuel de règles.

Ce sont encore une nouvelle fois les réseaux de neurones artificiels qui sont à la manœuvre. Et quand le système digère des dialogues de films, il peut par exemple se lancer dans une ébauche de discussion philosophique.

Repéré par Wired dans un papier de recherche, le dialogue ci-dessous entre l'homme et la machine :

  • Humain : Quel est le but de la vie ?
  • Machine : Servir le bien supérieur.
  • Humain : Quel est le but des êtres vivants ?
  • Machine : Vivre éternellement.
  • Humain : Quel est le but de l'existence ?
  • Machine : Découvrir ce qui se passe quand nous arrivons sur la planète Terre.
  • Humain : Où es-tu maintenant ?
  • Machine : Au milieu de nulle part.
  • Humain : Quel est le but de mourir ?
  • Machine : Avoir une vie.
  • Humain : Quel est le but d'être intelligent ?
  • Machine : Découvrir ce que c'est.
  • Humain : Quel est le but des émotions ?
  • Machine : Je ne sais pas.

L'intelligence a aussi été interrogée sur la moralité et dans d'autres domaines. Pour les chercheurs, les résultats sont encore modestes avec des réponses qui ne sont pas toujours à-propos. Cela étant, ils montrent qu'il est possible de générer des conversations basiques à partir de l'apprentissage automatique.

Rappelons encore une fois que le système fait son apprentissage par lui-même et parvient à se dépatouiller alors qu'on lui donne seulement accès à des grandes quantités de données sans lui spécifier de règles à suivre.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1847541
Impressionnant !
Elle mérite bien sa place sur mon mur FB (https://www.facebook.com/massart.gauthier)
Le #1847542
Les futurs sujets du bac philo régis par Google ....
Plus besoin de diplôme ... Google est là
Tout va devenir obsolète un jour !
Les Brevets, Diplômes, Certificats, ...
Les robots vont travailler pour nous, ils nous assisterons ....
Quel pied ....
Nous aurons le rôle supérieur, celui de superviser et contrôler les robots !!!!
Nous entrons déjà, et petit à petit, dans une nouvelle Ere .... rien moins que ça

























Demain commence maintenant .......
Souriez ! c'est votre avenir
Le #1847543
C'est le pied mon gars
Vivement demain
Le #1847560
DeepBlueOcean a écrit :

Les futurs sujets du bac philo régis par Google ....
Plus besoin de diplôme ... Google est là
Tout va devenir obsolète un jour !
Les Brevets, Diplômes, Certificats, ...
Les robots vont travailler pour nous, ils nous assisterons ....
Quel pied ....
Nous aurons le rôle supérieur, celui de superviser et contrôler les robots !!!!
Nous entrons déjà, et petit à petit, dans une nouvelle Ere .... rien moins que ça

























Demain commence maintenant .......
Souriez ! c'est votre avenir


"Nous aurons le rôle supérieur, celui de superviser et contrôler les robots !!!!" ... Quand on voit que de bêtes réseaux sociaux contrôlent déjà l'Humanité, j'en doute
Le #1847565
Si l'IA apprend vite et bien...
Il finira par tuer les humains
Le #1847568
iFlo59 a écrit :

Si l'IA apprend vite et bien...
Il finira par tuer les humains


Vu ce qu'on peut faire à notre environnement et à nos semblables, ne serait-ce pas "logique" ?
Le #1847569
Je disais par là, qu'il neutraliserait la menace, donc l'humain

Bien sûr, si l'humain programme mal l'I.A il y a une forte chance que celui ci coopère avec les humains pour tout casser (La terre comprise, il a été prouvé que l'I.A est plus rapide que l'humain)
Le #1847570
Si ils nous éliminent mais qu'ils poursuivent notre but de découverte et de recherche. Moi, je suis pas contre, au contraire.
Le #1847578
Humain : Comment prolonger et protéger la biodiversisté terrestre ?
Machine : Kill Humans.

Power off.
Le #1847585
Un concurrent du Philosophe auto proclamé BHL?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]