L'Internet est prêt pour l'Assemblée nationale

Le par  |  15 commentaire(s)
assemblée nationale

Les députés de l'Assemblée nationale sont désormais autorisés à accéder à Internet depuis l'enceinte de l'hémicycle.

assemblée nationaleAu mois de mai dernier, l'Assemblée nationale avait débattu de la modification de son règlement avec notamment la question de l'Internet. Adopté à une large majorité, un amendement autorise ainsi l'utilisation d'Internet dans l'hémicycle, ce qui était auparavant proscrit malgré l'utilisation tolérée d'ordinateurs portables.

Cette semaine, le bureau de l'Assemblée nationale a fait savoir que des travaux avaient été réalisés au cours de l'été afin d'amener l'Internet aux députés. " Pour chaque député, une alimentation électrique des ordinateurs portables et une connexion par câble au réseau informatique ", selon un communiqué relayé par l'AFP.

Les députés peuvent donc accéder à leur bureau virtuel et à Internet à partir de l'hémicycle. Mais comme par le passé, l'utilisation d'ordinateurs pendant les séances des questions au Gouvernement reste interdite. Les députés ne risquent donc pas de se faire épingler en plein surf sauvage sur la Toile lors d'une retransmission TV.

On pourra toujours épiloguer sur l'annonce de cette autorisation d'accès à Internet intervenant au lendemain de l'adoption définitive par le Parlement de la loi Hadopi 2, mais certains députés y voient une revalorisation de leur image avec un aspect de modernité, alors que d'autres craignent que cette distraction ( sans y voir son utilité réelle ) ait des effets néfastes sur les débats.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #525401
et bien..sa va être l'occasion pour les hackers de voir si les portables des députés sont bien sécurisés en utilisant leur IP pour dl du contenu illégal ... on va rire dans peu de temps

déjà que sans internet dans l'hémicycle y en qui n'en foutait pas une mais là....
Le #525421
le surf au travail va devenir un droit ?
pourquoi n'y aurait-il que 577 privilégiés ?

quelle bande de b..iiîîiippppp !!!
Le #525431
578 j'ai également le droit de surfer au travail
Le #525441
Oui tous ceux qui utilisent internet pour le boulot peuvent se donner quelques distractions supplémentaires en surfant (faites attention à ne pas vous faire prendre !).

Je sais que je ne suis pas le premier à le dire, mais pour les parenthèses on ne met pas d'espace à l'intérieur. Merci.
Le #525471
On dit internet et pas l'Internet, bande de baraquies!


Le #525541
C'est qui "on" ?

A part le mec du phare ...

J'utilise "le Grand Ternet" sur les topologies, ça fait plus familier.
Anonyme
Le #525561
@ H@$H?$$

et non on dit l'internet même si ceux qui sont "in" et jeunes disent internet...

""on" dit je vais voir un truc sur internet"... ou
"je vais voir un truc sur l'internet"...

de la même manière qu'on dit...

"je vais voir un truc sur l'intranet"... qu'on dit d'ailleurs plus que
"je vais voir un truc sur intranet"


Le #525701
Ca sert à quoi de venir dans l'hémicycle si c'est pour faire autre chose ??????

A quand l'autorisation d'amener une pute ?
Le #525751
J'espère qu'ils auront tous bien installé le pare feu open office
Le #525761
De toute façon, les mi-cycles sont toujours vides... On se demande vraiment à quoi on paie les putés...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]