Noms de domaine : Internet s'émancipe drôlement

Le par  |  4 commentaire(s) Source : ICANN
icann-idn

L'ICANN annonce l'arrivée de noms de domaine entièrement écrits en alphabet non latin via des extensions en arabe, chinois et cyrillique. Mais il y aura bien plus.

Quatre nouveaux domaines de premier niveau générique ( ou gTLD ) ont fait leur apparition dans la fabrique de l'Internet pour venir s'ajouter aux 22 extensions actuelles comme .com, .net ou encore .org pour les plus connues.

Logo ICANNL'ICANN - autorité de régulation de l'Internet - indique que ces gTLDs viennent d'être ajoutés à la base de données pour le système de noms de domaine. Ils vont permettre des noms de domaine non latins complets.

En l'occurrence, des noms de domaine entièrement écrits en arabe, chinois et cyrillique. Il s'agit du mot chinois pour jeu, du mot arabe pour Web et des mots russes pour en ligne et site : 游戏, شبكة, онлайн et сайт.

Un déploiement est annoncé pour bientôt. Toujours pour des caractères non latins, suivront notamment l'alphabet grec et hindi. Au-delà de cette internationalisation, la modification du paysage des noms de domaine sera plus profonde et l'ICANN aime à parler du " plus grand changement depuis la création d'Internet. "

Ce sont en effet des milliers de nouveaux noms de domaine de premier niveau qui sont susceptibles de voir le jour d'ici peu. Une liste d'un peu moins de 2 000 prétendants avait été dévoilée l'année dernière. Elle comprend des extensions pour des marques, régions géographiques ou encore quelques suffixes intimement liés au Web.

Google est notamment très demandeur avec une centaine de propositions : .android, .google, .youtube, .web, .chrome, .nexus, .gmail, .app, .free, .love et jusqu'à .lol. Cela promet un drôle d'Internet...

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1536812
Du coup, ces extensions seraient gérées par quelle autorité/gouvernement? Selon quelles lois?
Le #1536872
Ca va être dur de s’y retrouver. Au moins avant, avec une URL, tu pouvais voir si tu cliquais sur un lien qui semblait officiel ou pas ou au moins avoir une idée du contenu (je bosse notamment avec des ambassades et des ministères ). Là ça risque d’être plus compliqué.
Le #1536882
Kyll a écrit :

Du coup, ces extensions seraient gérées par quelle autorité/gouvernement? Selon quelles lois?


Si j'ai bien compris, par l'entreprise qui détient l'extension.

Ainsi n'importe quelle entreprise/organisation dans le monde pourrait avoir une extension qu'elle gère, ce qui permet de décentraliser la gestion des noms de domaines.

C'est à mon avis mieux que de tout centraliser sur l'ICANN et je pense que ça a d'ailleurs été la solution qu'ils ont trouvée pour répondre au problème de la centralisation du pouvoir par l'ICANN, que de plus en plus d'états décriaient.

Et comme rien ne semble empêcher des organisations à but non lucratif d'obtenir une extension, on n'a pas à craindre que les extensions soient toutes soumises à des règles arbitraires dictées par l'appât du gain. On devrait donc gagner en liberté au final, tant techniquement que légalement. Ca me semble être une bonne chose.
Le #1537672
"Ce sont en effet des milliers de nouveaux noms de domaine de premier niveau" ----cela concerne donc les très grandes entreprises uniquement.

Quid du fameux .xxx ?? Va donc falloir attendre qu'une entreprise du hard devienne une très grosse multinationale pour avoir l'extension " .chaudesetmouillees".

A moins qu'on puisse avoir ".chaudes-et-mouillées" .... car les accents seront peut-être admis finalement ... un jour ou l'autre !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]