La riposte graduée française ne plaît pas aux eurodéputés

Le par  |  11 commentaire(s)
Olivennes

La coupure de l'accès Internet en guise de sanction à l'encontre des internautes pirates, n'a pas trouvé grâce aux yeux du Parlement européen.

OlivennesLe Parlement européen s'est penché sur la crise qui touche le secteur culturel dans le Vieux Continent. La question des téléchargements illicites sur Internet a bien sûr été évoquée et il s'agissait de débattre au sujet de l'équilibre fragile entre liberté d'accès et respect des droits, d'auteur en l'occurrence pour la musique, les films, ou encore les photos.

Un rapport a été remis et son auteur, le Français Guy Bono, de s'opposer à la criminalisation des consommateurs qui ne cherchent pas à réaliser des profits. Une bien mauvaise réponse à apporter pour combattre le piratage numérique selon lui. Bref, une fronde à l'encontre de l'une des mesures phares préconisées dans le cadre du projet de loi Olivennes en France.


Les orientations françaises vertement critiquées
La position de Guy Bono a finalement été soutenue par les eurodéputés, et à l'issue d'un vote serré qui reste de nature symbolique, ils ont également validé un amendement appelant à " éviter l'adoption de mesures allant à l'encontre des Droits de l'Homme, des droits civiques et des principes de proportionnalité, d'efficacité et d'effet dissuasif telles que l'interruption de l'accès à Internet ", indique l'AFP. L'allusion aux propositions de Denis Olivennes est des plus explicites, puisque rappelons qu'il préconise après envoi par les FAI de messages d'avertissement à leurs clients s'adonnant à du téléchargement illégal, la suspension puis la résiliation de l'abonnement pour les récidivistes.

A ce sujet, Guy Bono a déclaré : " Je m'oppose fermement à la position de certains Etats membres dont les mesures restrictives sont imposées par une industrie qui n'a pas su s'adapter. (...) La coupure de l'accès Internet est disproportionnée. Il ne faut pas se tromper d'objectif : ce ne sont pas les 13 % d'Européens qui téléchargent illégalement qui menacent notre culture. "

L'appel du Parlement européen est lancé, reste à savoir si la France, l'un des Etats membres après tout, saura l'entendre.
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #206111
Ce genre de mesure va être détournée par les "vrais cyber-criminels" et c'est encore une fois le petit "téléchargeur" du dimanche qui écopera des sanctions les plus graves.

Au mieux, des petits rigolos se connecteront sur le wifi mal sécurisé du voisin, qui restera responsable de son accès, pour qu'ils ne se fassent pas prendre, alors que le dit voisin se risquera à "pomper" un album de Dorothée pour sa petite fille et se fera biensûr attraper, de part son ignorence des bases de l'anonymat.

Comme d'habitude, on s'attaque à celui qui vole un pain pour nourrir sa famille mais l'on acceuille au champagne le pdg qui aura détourné cent millions avant de délocaliser.

Laissez-moi rire de vos mesures, messieurs les pseudo têtes pensantes et autres politiciens de paille.

Proposez des abonnements multimédia au contenu vaste et à des tarifs plus réalistes, et là, peut-être, vos citoyens réflechirons à leur acte.

Pour ma part je paie ma musique sur iTunes pour ne citer que lui mais j'ai la possibilité financière de le faire. Cela justifie donc que les personnes a faible revenu n'ait pas le droit à l'ensemble du multimédia? Vous perdez de l'argent et vous ne disposez plus de revenus suffisants pour vos films hors de prix? Faites donc appel aux banques: plutôt que de financer des bombes à sous-munition, elles vous aideront peut-être? Ou peut-être pas...

La cour a droit au théâtre pendant que la famine s'installe dans la rue...



Je n'habite pas en France mais j'ai toujours admiré la politique française: inimitable chaos
Le #206131
Mouais. Bof. Comme d'habitude, chacun va entendre ce qu'il veut dans le discours de l'europe.

Nous, on va le lire et voir qu'on est pas les seul à trouver ces mesures ridicules et inefficaces, les autres vont hurler à la mort en prenant pretexte du droit d'auteur/de la création culturelle/du vol/de la peur d'internet/du progrès cay le mal/de la perte d'argent pour démonter un discours honnête mais sans aucune portée applicable.

Enfin, au minimum, on se sent moins "seul et entouré par des cons dans un pays dirigé par des crevards préoccupés que par leur thune". Quoi que.
Le #206381
Pas simple le probleme.
Je suis d'accord pour mettre un peu de (re)pression: un film ca coute tres cher. Donc que n'importe qui puisse le regarder gratuitement, ca ne va pas inciter a faire d'autres films.
Il est normal que celui qui cree quelquechose ait le droit d'en vivre, donc de vendre sa creation. C'est vrai pour le fermier qui cultive ses pommes, c'est aussi vrai pour le musicien qui compose sa musique, ou pour le cineaste qui fait un film, ou encore pour le developeur qui ecrit un logiciel.
Si c'est facile de tricher, bien sur, on va tricher.
Il faut trouver un moyen pour que les createurs puissent vivre de leurs efforts.

Fhano: "... que les personnes a faible revenu n'aient pas le droit a l'ensemble du multimedia...": Non, bien sur que non. Dans ce cas, ceux qui ont faible revenu, ils devraient avoir droit a toute la nouriture gratuite ? Et pas seulement la nouriture pas cher, ou "de base", non: "l'ensemble de la nouriture" comme tu dis.
Donc pas facile...
Le #206391
Pas simple le probleme.
Je suis d'accord pour mettre un peu de (re)pression: un film ca coute tres cher. Donc que n'importe qui puisse le regarder gratuitement, ca ne va pas inciter a faire d'autres films.
Il est normal que celui qui cree quelquechose ait le droit d'en vivre, donc de vendre sa creation. C'est vrai pour le fermier qui cultive ses pommes, c'est aussi vrai pour le musicien qui compose sa musique, ou pour le cineaste qui fait un film, ou encore pour le developeur qui ecrit un logiciel.
Si c'est facile de tricher, bien sur, on va tricher.
Il faut trouver un moyen pour que les createurs puissent vivre de leurs efforts.

Fhano: "... que les personnes a faible revenu aient le droit a l'ensemble du multimedia...": Non, bien sur que non. Dans ce cas, ceux qui ont faible revenu, ils devraient avoir droit a toute la nouriture gratuite ? Et pas seulement la nouriture pas cher, ou "de base", non: "l'ensemble de la nouriture" comme tu dis.
Donc pas facile...
Le #206471
Si un film plaît il semble que le fait qu'il soit piraté ne gêne pas vraiment. On a un exemple très récent, le plus grand succès du cinéma français en nombre d'entrées était en DVD pirate quelques jours seulement après sa sortie cinéma. Ils devraient peut-être se poser des questions sur l'impact réel du piratage.
Le #206561
@Fhano
"Je n'habite pas en France mais j'ai toujours admiré la politique française: inimitable chaos"

C'est tout de même un Français Guy Bono qui dénonce la réponse graduée

Nos politiques sont les pires d'Europe et nous le savons
Si tu peux nous en débarrasser merci par avance

@alki
"Je suis d'accord pour mettre un peu de (re)pression: un film ca coute tres cher"

C'est le manque d'idées et d'imagination qui coûte très cher
Le film "Bienvenue chez les Ch'tis" n'a pas coûté très cher et pourtant il va rapporter une fortune
Tiens ? on entend pas les ayant droits de ce film se plaindre
Le #206571
Et pensant ce temps au japon :
"Adjugé, vendu ...".
La paire de melons frais venait d'être vendu pour l'équivalent de 12.500 euros aux enchères.

Ca fait réfléchir, vous ne croyez pas?
Le #206621
Il est évident que la coupure de l'accès internet est hors proportion. La licence globale est en train de se mettre en place contre l'avis même du gouvernement Français qui campe sur des positions conservatrices qui coûtent très cher à tout le monde (en premier la consommation et donc la croissance).
Imaginez qu'on vous coupe l'électricité parce que vous faîtes pousser du cannabis chez vous ou le téléphone car vous vous en servez pour donner rendez vous à vos "clients". Internet n'est plus un gadget mais est devenu un moyen de communication et d'information primordial en passe de devenir le plus important au monde devant la télé...

Un paquet de textes restreignant les libertés individuelles ont été votées en quelques années pour protéger des multinationales qui se portent très bien mais rien n'est fait pour le citoyen qui n'en peut plus de vivre dans un monde où il est considéré comme un portefeuille sur pattes corvéable à merci (record historique de l'indice du moral des Français au plus bas, pouvoir d'achat en chute libre, décisions politiques favorisant les plus riches et pénalisant les plus pauvres et les malades). La crise financière est là et la priorité c'est de protéger les plus riches comme toujours...
Le #206671
djcobrax : garde ton discours sur le "méchant gouvernement" pour tes assemblée politiques.
Ici on parle nouvelles technologies, on est pas la pour écouter des discours politique nauséabonds.
Le #206981
@pangloss

Je suis pas non plus pour politiser ce genre de site, mais bon, faut avouer que les types au gouvernement depuis plusieurs années ont plus favorisé les majors genre univers-sale et autre qu'écouté les associations de consommateurs: Stallman pas reçu à matignon, les consultations de la loi Olivennes faites sans les associations de consommateurs et sans les fournisseurs d'accès, mais uniquement avec les "ayant-droits" (ie, pas les musiciens, par exemple, mais uniquement avec les patrons des grosses majors…
tu sais, ceux qui utilisent 75% de leur budget artistique pour promouvoir de la soupe "à la Star'Ac" plutôt que d'essayer de promouvoir de vrais artistes qui ne peuvent pas sortir de l'ombre grâce à la lobotomie qu'ils nous imposent… eux et les M6 Music et autres MTV. Du "prêt à penser" sur mesure pour le "français moyen"… Ces types là se contrefoutent de la culture, il leur faut juste un truc rentable pour faire monter l'action de leur groupe à la bourse. C'est pas une question de "méchant gouvernement", c'est juste une question de technocrates qui ne connaissent rien à rien à la réalité du milieu sur lequel ils légifèrent. Y'a qu'a voir des daubes comme Asterix (le dernier) qui coutent des millions mais pas un poil de scénario, de l'humour "univer-sale-isé" qui marche nulle part&hellip pour s'en convaincre. Ils se rattraperont en nous abreuvant de DVDs merdiques tout en chialant sur le fait que les méchants pirates ont empêché ce film de connaitre le succes qu'il devait mériter (bah tiens… à force de prendre les gens pour des cons… qui sème du vent récolte la tempête. Le jour où on sera débarrassés de ces soit disants "bien-pensants" qui pensent surtout à leur portefeuille d'actions, peut être qu'on pourra à nouveau parler de "culture")
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]