iPad : les premiers éditeurs d'ebooks se dévoilent

Le par  |  0 commentaire(s)
Apple iPad iBooks

L' iBookStore aura donc bien son lot d'ebooks issus des éditeurs français. Les premiers à être présents sont Hachette, Albin Michel et le groupe Eyrolles.

Apple iPad iBooksPendant longtemps, le suspens a plané sur la présence d'éditeurs français pour alimenter l' iBookStore, le portail de téléchargement d'ebooks accompagnant le lancement de la tablette iPad d' Apple.

Si la fonction de lecture d'ebooks n'est qu'un élément dans le large panel des possibilités de la tablette, elle n'en est pas moins importante dans la mesure où elle vient se confronter aux acteurs principaux du marché ( Amazon / Kindle, Sony, Barnes & Noble... ) en jouant délibérément sur un autre terrain que celui du lecteur dédié avec affichage e-paper.

La technologie e-paper ( sans rétroéclairage, à très faible consommation d'énergie ) apparaît pourtant comme un atout sur la plupart des appareils dédiés, avec malgré tout, des inconvénients : les écrans e-paper sont pour le moment monochromes et ne gèrent pas les animations.

Du côté des contenus, autre pierre angulaire du succès d'un appareil de lecture, si Apple a négocié avec les grands éditeurs américains, il a fallu travailler au cas par cas sur les autres marchés. En France, le marché de l'édition numérique se met tout doucement en place, avec la crainte de se faire croquer par les grands groupes américains, prêts à vendre les ebooks à prix cassé pour prendre des parts de marché et occuper le terrain.

La question de savoir si des éditeurs français accepteraient de proposer une partie de leur catalogue sur l' iBookStore restait donc ouverte et peu d'informations ont circulé sur l'état des négociations.


Plusieurs milliers de titres récents
Avec le lancement de la tablette iPad ce 28 mai en France, les premiers éditeurs se sont dévoilés : on trouvera des ebooks issus des catalogues de Hachette Livre, Albin Michel et du groupe Eyrolles pour commencer. Pour les autres, il n'y a pas encore de vraie présence en dehors d'applications dédiées.

Ils ont en effet pu négocier sur un point sensible : le prix des ebooks. En restant libres de fixer le montant, ils entendent empêcher la dévalorisation de l'entité livre. On ne trouvera donc pas des ouvrages numériques à des prix très différents de leur version papier. Tout au plus pourront-ils être achetés jusqu'à 25% moins cher chez Hachette, et de 10 à 15% moins cher chez Eyrolles, selon des déclarations des représentants à l' AFP, et au format ePub.

Pour ceux qui ne veulent pas y mettre le prix, il reste la possibilité de puiser dans le catalogue d'ouvrages tombés dans le domaine public, accessibles gratuitement.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]