iPhone 5S volés : Touch ID ne reconnaîtra pas les empreintes de doigts coupés

Le par  |  13 commentaire(s) Source : Mashable
iPhone 5S Touch ID

La polémique continue d’enfler autour du module de reconnaissance d’empreintes digitales de l’iPhone 5S. Après les questions sur la collecte des données biométriques, c’est une autre situation plus insolite qui perturbe les foules.

Apple pensait certainement que son capteur biométrique allait faire un solide argument marketing pour son iPhone 5S. Si c’est vrai pour une partie des utilisateurs, à l’heure actuelle le module fait couler beaucoup d’encre certes, mais pas forcément dans le sens attendu par la marque.

Touch ID Dans un premier communiqué, Apple avait été presque forcé d’indiquer que les données biométriques seraient cloisonnées dans le dispositif et jamais transférées sur un quelconque serveur. La peur du fichage numérique étant alimenté régulièrement par les diverses affaires d’espionnage et d’écoutes de la NSA ces derniers temps n’étant pas là pour rassurer les utilisateurs.

Mais une seconde question est également venue se mêler au début de polémique, celle liée à la sécurité physique des détenteurs du smartphone qui pourraient se voir mutilés ou leurs doigts coupés pour accéder à leur iPhone 5S.

Ces dernières années, cette peur s’est accentuée suite à des affaires de doigts de propriétaires de voitures de luxe coupés en Malaisie pour permettre aux voleurs de démarrer les véhicules proposant une sécurisation biométrique par empreintes digitales. Le cinéma n’est pas non plus étranger à cette idée.

Apple et ses experts en sécurité sont pourtant formels : vos doigts seront en sécurité.

Le capteur d’identification biométrique de l’iPhone 5S utilise des fréquences radio pour scanner les couches profondes de la peau qui sont parcourues par un ensemble de vaisseaux sanguins. Un processus qui implique que le doigt soit en vie et relié à son propriétaire pour permettre une identification.

Sebastien Taveau de Validity Sensors a indiqué " Cette technologie est construite de façon à ce que l’image se doit être prise depuis un doigt vivant." " Personne dans la biométrie ne souhaiter parler de doigts coupés ou de corps morts, mais à la fin de cette journée ( de présentation), on nous demande encore de balayer les craintes des consommateurs et de nous assurer qu’ils comprennent qu’un doigt coupé ne fonctionnera pas avec le système."

Malgré tout, cela n’empêchera pas d’éventuels voleurs de ne pas être au courant de la situation ni d’autres plus avertis d’agresser physiquement les victimes pour les faire déverrouiller leur dispositif avant de partir avec leur smartphone.

De la volonté affichée d’Apple de rendre le déverrouillage plus simple et de lui offrir une étiquette high tech, le Touch iD vire au véritable casse-tête. Beaucoup rappellent aussi que cette identification n’avait déjà pas percé il y a quelques années sur les PC portables.

On peut néanmoins espérer qu’Apple saura utiliser son module pour proposer des applications utiles, comme la création de plusieurs comptes utilisateurs activables par identification biométrique, le paiement en ligne par identification de ce type, ou encore l’accès à des fichiers sécurisés déverrouillés avec le Touch iD uniquement...

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1484562
Bon ! pour ceux qui n'ont plus de doigts, (oups ! ) il reste la possibilité de reconnaissance biométrique faciale ou oculaire ...;
Maintenant pour ceux qui n'ont plus de tête, là, on ne peut plus rien faire .....!!!!
Désolé !
Le #1484602
Je crois qu'ils ont fait une grosse erreur là !
Le #1484622
DeepBlueOcean a écrit :

Bon ! pour ceux qui n'ont plus de doigts, (oups ! ) il reste la possibilité de reconnaissance biométrique faciale ou oculaire ...;
Maintenant pour ceux qui n'ont plus de tête, là, on ne peut plus rien faire .....!!!!
Désolé !


J'avais commencé par répondre puis j'ai changé d'avis, mais impossible de supprimer la citation !!

"à l’heure actuelle le module fait parler beaucoup d’encre", perso, j'ai jamais entendu de l'encre parler...
Je n'ai pas pour habitude de critiquer, mais là, cette news est bourrée de fautes ou de tournure pas très française.

Concernant la news, si on prend une assurance pour son 5s et qu'on se le fait voler, le doigt est remboursé lui aussi ?
Le #1484632
Et par -20° C, ça continuera de fonctionner ?



Quand techno rime avec parano...
Le #1484652
Ahah ça fait parler beaucoup d'encre!! La future innovation d'Apple? Et ensuite ce sera le tour des pommes de parler?
Le #1484692
"De la volonté affichée d’Apple de rendre le déverrouillage plus simple et de lui offrir une étiquette high tech"

C'est surtout que ça permet de ne plus utiliser de code et qu'on est donc sûr que personne ne pourra prendre notre téléphone pour consulter nos messages pendant qu'on fait une sieste ou si on laisse son téléphone sur le bureau le temps d'aller aux toilettes par exemple.


"Beaucoup rappellent aussi que cette identification n’avait déjà pas percé il y a quelques années sur les PC portables"

Parce que :

- ces lecteurs d'empreintes pouvaient être contournés soit avec un doigt coupé, soit avec un doigt en plastique ayant la même empreinte (très facile à faire avec un peu de colle pour peu qu'on dispose de l'empreinte, regardez des vidéos ou articles sur le sujet) ;
- lorsque l'identification ne fonctionne pas toujours du premier coup, ça a tendance à énerver et on finit par revenir au mot de passe, finalement plus pratique. C'était dû au fait qu'il fallait faire glisser son doigt et qu'on ne le mettait parfois pas toujours bien comme il fallait.


La solution d'Apple permet de contourner ces 2 problèmes. De plus l'usage sur le mobile n'est pas le même que sur un PC fixe, donc je pense que ça va être très vite adopté par les utilisateurs de smartphones.
Le #1484702
Et par -20° C, ça continuera de fonctionner ?



Quand techno rime avec parano...
Le #1484712
FabboX a écrit :

Et par -20° C, ça continuera de fonctionner ?



Quand techno rime avec parano...


Tu peux toujours utiliser un code comme avant en parallèle, le lecteur d'empreintes n'est qu'un plus.
Le #1484732
emessi a écrit :

Ahah ça fait parler beaucoup d'encre!! La future innovation d'Apple? Et ensuite ce sera le tour des pommes de parler?


D'autant plus que cette techno existe aussi ailleurs, sur le motorola atrix par exemple. Mais les organisations de défense de la vie privée ne voit pas d'un très bon oeil le fait qu'apple s'y soit mit. En fait je pense que cette fonctionnalité aurait fait coulé beaucoup moins d'encre s'il n'y avait pas eu l'affaire snowden. A voir si à l'avenir il y aura une telle cohue lorsque la concurrence s'y mettra (et il s'y mettront)
Le #1484902
ah enfin depuis la keynote je me tue à expliquer que les fausses empreintes en silicone ou gélatine ne fonctionnent pas avec ce système qui a été super bien pensé et conçu!
ni avec l'empreinte d'un mort ou d'un doigt séparé du corps! (scan profond et anneau de contact)

content qu'un spécialiste viennent expliquer et confirmer cela!

ne resteront que les paranos alors qu'Apple a exprès conçu la nouvelle puce pour protéger... mais ce sont les mêmes qui touchent tout et n'importe quoi au dehors sans d'ailleurs se laver les mains et qui mettent leurs empreintes et leur ADN plusieurs fois par jour à la poubelle qui vont venir hurler sur l'iPhone: ils laissent aussi leurs empreintes sur tous les autres téléphones, au passage!!!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]