iPhone : le jailbreak désormais légal aux Etats-Unis

Le par  |  6 commentaire(s) Source : EFF
EFF logo

Une révision des lois sur le copyright autorise désormais le jailbreak des appareils mobiles Apple aux Etats-Unis mais aussi la possibilité de les débloquer pour être utilisables sur d'autres réseaux que ceux d'AT&T.

EFF logoTous les trois ans, la loi DCMA ( Digital Millenium Copyright Act ) sur le copyright fait l'objet d'exceptions pour que les législations n'entravent pas l'usage de contenu protégé par ailleurs. Or l' Electronic Frontier Foundation ( EFF ) a fait plusieurs propositions d'exception et deux d'entre elles, qui concernent directement l' iPhone, ont été retenues.

La première concerne le jailbreak, cette méthode qui consiste à débloquer un iPhone, un iPod Touch ou un iPad pour lui permettre d'accepter des applications non validées par Apple. Si la technique, qui fait l'objet de publications de méthodes de jailbreak à chaque nouvelle mise à jour, est tolérée par Apple, elle n'en était pas moins considérée comme illégale.

Cette interdiction vient d'être levée, les autorités ayant rejeté l'argument d'Apple selon lequel la loi DCMA interdit aux consommateurs d'installer des programmes non validés sur les iPhone : " quand on réalise le jailbreak d'un smartphone afin de rendre le système d'exploitation de ce téléphone interopérable avec une application créée de façon indépendante et non approuvée par le créateur du smartphone ou le concepteur de l' OS, les modifications qui sont faites dans le seul but d'obtenir cette interopérabilité entrent dans le cadre de l'usage légal ". a ainsi indiqué le Copyright Office.

Le jailbreak passe ainsi du statut de méthode sortant des sentiers battus à celui de technique permettant d'offrir un plus vaste choix de possibilités, qui avaient été restreintes abusivement par Apple.


Le desimlockage autorisé pour les terminaux d'occasion
L'autre succès de l' EFF est d'obtenir pareillement une légalisation du déblocage SIM des terminaux mobiles, permettant d'installer des cartes SIM d'autres opérateurs mobiles. Cela concerne l' iPhone mais aussi tout mobile " simlocké ".

Jusqu'à présent, cette modification était interdite aux Etats-Unis et passible de poursuites. " Le Copyright Office reconnaît que le but principal du blocage des mobiles est de lier les consommateurs à leur réseau mobile, plutôt que de protéger le droit sur le copyright. Le Copyright Office reconnaît avec l' EFF que la loi DCMA ne doit pas servir de barrière pour empêcher les gens qui achètent un téléphone de le conserver lorsqu'ils changent d'opérateur " ni gêner leur utilisation sous forme de terminal d'occasion, étendant sa durée de vie utile.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #671381
En voilà des révisions utiles, quoique que je considère la seconde comme vraiment utile. Je ne m'oppose pas au Jailbreak (je l'aurai certainement fait si j'avais un iPhone), mais bon on s'amuse pas à trafiquer le software de la machine à laver donc on est pas sensé le faire non plus sur le tel.
Mais pour le simlockage, voilà un frein en moins quant à la conservation du téléphone ! Qu'une personne n'achète pas un téléphone et qu'après elle foute son argent pas la poubelle.
Le #671411
Et pendant ce temps là, nous, on fait hadopi !

Yen a qui évoluent. Et il y a les autres.

"on s'amuse pas à trafiquer le software de la machine à laver"
Bin si, moi j'ai mi linux. Comme ca le pinguoin il est tout propre. C'est bon, je connais la sortie
Le #671421
Mouarf, à partir de demain Apple va recevoir de nouveaux iPhone au SAV "Merci de m'échanger mon iPhone, celui que l'on m'a vendu n'a pas été préalablement jailbreaké"
Le #671451
ouai mais Apple le fera payer ça, si un jour ils proposent ce service.
Le #671511
Je ne pense pas qu'il soit illégal d'apporter une quelconque modification à ton lave-linge !!
Le Vendangeur Masqué Hors ligne Vétéran 2082 points
Le #671521
Je lis: "les modifications qui sont faites dans le seul but d'obtenir cette interopérabilité entre dans le cadre de l'usage légal".

Donc on en déduit le procédé du jailbreak serait légal car il permet l'interropérabilité...
Sauf que le jailbreak permet aussi d'utiliser des applis crackées, alors que dans la phrase il y a bien marqué "le seul but d'obtenir cette interopérabilité".

J'en conclus donc que le jailbreak est illégal.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]