Communications satellites : Iridium NEXT sur les rails

Le par  |  0 commentaire(s)
Iridium NEXT logo pro

Thales Alenia Space sera le fournisseur des 72 satellites de communication de la future constellation Iridium NEXT, pour 2,9 milliards de dollars, les premiers lancements étant attendus en 2015.

Iridium NEXT logo proLe système de communications par satellite Iridium voit son avenir assuré avec l'annonce d'un contrat de fourniture des 72 satellites ( 66 opérationnels, le reste en réserve ) pour son futur réseau Iridium NEXT, qui doit renouveler le système actuel, mis en service à la fin des années 1990 sous la supervision de Motorola avant d'être cédé à un consortium qui en a repris le nom.

La constellation fournit des services mobiles par satellite ( MSS en anglais ) à quelque 359 000 abonnés un peu partout dans le monde. Pour relancer son activité et adapter son offre aux nouveaux usages, Iridium Communications a prévu de mettre en place une nouvelle constellation, baptisée Iridium NEXT.

La société vient de révéler le nom du fournisseur. Il s'agira du franco-italien Thales Alenia Space, qui trouve là un débouché sous la forme d'un contrat d'une valeur de 2,9 milliards de dollars.


Premier satellites pour 2015

Elle a également obtenu un accord avec la COFACE ( Compagnie française d'assurance pour le commerce extérieur ) qui s'engage, au nom de l'Etat français, à garantir 95% des 1,8 milliard de dollars de facilités de crédit pour ce projet, dont le montage financier, faisant intervenir des établissements financiers français et internationaux, sera finalisé au cours de l'été.

Par ailleurs, Iridium Commmunications a signé une ATP ( Autorisation de Procéder ) avec Thales Alenia Space qui permet à ce dernier de débuter dès à présent le développement du réseau Iridium NEXT, les premiers satellites devant être lancés au premier trimestre 2015.

Iridium NEXT doit offrir des débits supérieurs par rapport à la constellation actuelle ( actuellement 128 Kbps en bande L, avec Iridium NEXT : 1,5 Mbps en bande L et 8 Mbps en bande Ka ) mais peut également contribuer à des missions d'observation ( changements climatiques, imagerie basse résolution de la surface terrestre, météo spatiale... ) grâce à son déploiement couvrant l'ensemble du globe.

Le système, qui offrait essentiellement des services voix, pourra supporter de façon plus flexible des usages data et notamment des communications IP, tout en restant rétrocompatible avec les terminaux Iridium existants.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]