L'ISS aura bientôt un rayon laser pour détruire les débris spatiaux

Le par  |  11 commentaire(s)
ISS

Les débris spatiaux produits par l'homme inquiètent de plus en plus les scientifiques et les agences qui doivent s'entourer de toujours plus de précautions lors de chaque mission pour éviter une catastrophe. Et si des plans de nettoyage de l'orbite terrestre sont évoqués, l'ISS pourrait y participer en s'équipant d'un canon laser.

La station spatiale Internationale ISS a été contrainte de réorienter sa trajectoire plusieurs fois au cours des dernières années afin de contourner des débris spatiaux laissés par des années d'exploration ou de mise en orbite de différents outils et satellites.

Actuellement, les scientifiques estiment que l'orbite terrestre est polluée d'environ 3000 tonnes de débris dont certains se déplacent à plus de 32 186 km/h, de quoi permettre à une pièce d'un euro de devenir un danger potentiel pour l'ISS et ses habitants en cas de collision.

Laser ISS 

Jusqu'ici, en cas de risques de collision la procédure est la suivante : la station effectue une manoeuvre de contournement tandis que les scientifiques se réfugient dans une capsule arrimée à la station, prête à revenir sur Terre en cas d'incident.

Mais une nouvelle procédure pourrait prochainement remplacer l'actuelle. La partie japonaise de l'ISS devrait être équipée d'un canon laser en 2017. L'outil devrait principalement permettre de surveiller les émissions de rayons ultraviolets de l'atmosphère produite par le rayonnement cosmique. Mais l'astrophysicien Toshikazu Ebisuzaki indique qu'il pourrait également être focalisé sur des débris proches pour vaporiser la surface de ces derniers, créant une bulle de plasma qui les propulserait vers l'atmosphère. En chute libre, ces débris se consumeraient automatiquement par friction avec l'air.

L'outil devrait afficher une puissance de 100 000 watts et sera capable de tirer 10 000 pulsations par seconde. Son rayon d'action serait d'une centaine de kilomètres.

Si l'outil se révèle aussi efficace qu'annoncé, les agences spatiales pourraient envisager d'équiper des modules plus compacts sur des satellites qui se chargeraient alors de nettoyer l'orbite terrestre.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1843640
Pulvérisons l'espace, il est trop dangereux !


Nan mais çà va bien aller oué, y'a autre chose à nettoyer avant, comme nos rivières, océans, lacs, mers, fleuves, terres ... nan ? C'est pas comme si toute formes de vie
vivaient grâce à ça hein ! Ne cherchez plus où passent nos impôts et pourquoi
une énième hausse

C'est toujours mieux que de s'occuper à pourrir les autres peuples m'enfin, à quel prix ?
Ils ne sont pas sortis du sable si ils doivent déglinguer le moindre astéroïde au moins
aussi gros qu'une pièce d'un euro ...
Le #1843645
Je la sent pas cette histoire ....
on va faire un joli bordel la haut ...
Le #1843659
Assez d'accord, je trouve l'idée mauvaise, surtout si c'est pour nous renvoyer les débris...

Pourquoi ne pas plutôt tenter un "ramassage-stockage" dans un filet... genre, satellite-nettoyeur...
Le #1843660
Y a de l'idée et comme on l'a vu avec l'environnement il vaut mieux être pro-actif, on lance encore des satellite aujourd’hui mais pour combien de temps? Si on n'élimine pas vite ces débris l'aventure spatiale pourrait trouvé un obstacle bien plus grand que le simple financement.
Le #1843661
lebonga a écrit :

Assez d'accord, je trouve l'idée mauvaise, surtout si c'est pour nous renvoyer les débris...

Pourquoi ne pas plutôt tenter un "ramassage-stockage" dans un filet... genre, satellite-nettoyeur...


A 32000 km/h un filet ultra solide devrai pouvoir s’étendre jusqu'à la lune pour amortir le choc sans risquer de se brisé (j’exagère sans doute un peu mais vous comprenez l'idée) sinon une autre idée serai de lancer un filet intercepteur à la même vitesse et le faire ralentir lentement très lentement mais cela soulève trois problème d'une part je doute de l’efficacité d'un tel dispositif car comme l'article le précise un débris de la taille d'une pièce de monnaie est aussi dévastateur que les autres, de plus dans sa manœuvre le filet risque de se prendre d'autre objet qui le détruiront créant d'autre débris et surtout il s'écrasera si il ralenti et donc on à le même résultat que le laser qui à mon gout est une idée bien meilleure.
Le #1843662
lebonga a écrit :

Assez d'accord, je trouve l'idée mauvaise, surtout si c'est pour nous renvoyer les débris...

Pourquoi ne pas plutôt tenter un "ramassage-stockage" dans un filet... genre, satellite-nettoyeur...


" je trouve l'idée mauvaise, surtout si c'est pour nous renvoyer les débris"
=>Ben sauf que c'est la seule solution... Soit on continue de les esquiver, ce qui va être de plus en plus difficile, soit on les détruit, et cette méthode semble la plus simple. Certes ça nous les renvoit "sur la tête", mais était donné leur petite taille ils ne risquent pas de toucher le sol.
Le #1843665
lebonga a écrit :

Assez d'accord, je trouve l'idée mauvaise, surtout si c'est pour nous renvoyer les débris...

Pourquoi ne pas plutôt tenter un "ramassage-stockage" dans un filet... genre, satellite-nettoyeur...


Avez vous entendu parler du récent échec du cargo progress envoyé depuis Baïkonour par une Soyouz qui a encore merdé ?

Ces cargos qui servent a livrer l'ISS font plusieurs tonnes, pourtant le dernier s'est TOTALEMENT désintégré dans l'atmosphère.

Avez vous déjà oublié que l'air est dense quand on se promène a cette vitesse ?
Le #1843668
Je penses qu'ils vont tester le laser dans un premier temps sur les débris de l'espace.
Si l'essaie est concluant ils pourront s'en servir pour détruire des missiles intercontinentaux.
Je crois que le but est là.
Le #1843679
jeanlucesi a écrit :

Je penses qu'ils vont tester le laser dans un premier temps sur les débris de l'espace.
Si l'essaie est concluant ils pourront s'en servir pour détruire des missiles intercontinentaux.
Je crois que le but est là.


Ça existe déjà et ça peut arrêter une voiture d'un coup en perforant le moteur, voir projet laser Athena.

Sinon, collecter les débris est impossible.
A moins que quelqu'un arrive à stopper net un objet volant à 32 000km/h...>_>

Donc pour virer ce qui traine dans l'espace la seule solution est bien de le désintégrer dans l'atmosphère...

Le #1843684
si ils pouvait faire un essai sur l'élysée avant... on verrait si ca marche bien !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]