Apple deuxième acheteur de semiconducteurs en 2011 ?

Le par  |  0 commentaire(s)
Logo Pro Apple

Apple est déjà un très gros consommateur de semiconducteurs pour ses différents produits électroniques mais son rythme de croissance est tel qu'il pourrait passer au deuxième rang mondial en 2011, dépassant Samsung et pas loin du leader HP.

logo iSuppliApple dépense énormément en semiconducteurs pour alimenter la croissance des ventes de ses produits électroniques. Ses achats de composants le placent déjà au troisième rang mondial en 2010, avec une estimation de 12 milliards de dollars.

Avec la promesse de vendre chacun de ses produits par millions, chaque nouvelle annonce est une aubaine pour l'industrie des semiconducteurs avec même la capacité de tirer à elle seule un pan entier du secteur, qu'il s'agisse de mémoires, d'affichages tactiles ou de capteurs MEMS.

Et trimestre après trimestre, Apple annonce des volumes de ventes en constante hausse. Mac, iPhone et iPad se vendent par millions et même les iPod, pourtant en phase de décroissance, continue de s'écouler à plus de 9 millions d'exemplaires par trimestre.


Succès des produits Apple
Le cabinet d'études iSuppli, constatant ce rythme soutenu, estime qu' Apple devrait devenir le deuxième plus gros acheteur de semiconducteurs en 2011, avec des dépenses qui pourraient grimper à 16 milliards de dollars, dépassant Samsung Electronics et pas loin du leader HP ( environ 17 milliards de dollars de dépenses attendues ).

iSuppli Apple depenses semiconducteurs
Dépenses en semiconducteurs en 2010 et 2011

" La prédominance dans les dépenses en semiconducteurs est une position de prestige. Une meilleure place dans ce classement signifie qu'une société a réussi ses lancements de produits et injecte plus d'argent en recherche et développement, deux facteurs qui, implicitement, favorisent aussi l'innovation ", commente Min-Sun Moon, analyste iSuppli.

Cette évolution est le prolongement d'une phase de forte croissance pour Apple qui s'est permis d'augmenter de 13% ses dépenses en semiconducteurs en 2009 quand la plupart des sociétés réduisaient les leurs sous l'effet de la crise économique mondiale, et qui a dépensé 54% de plus en 2010, atteignant les 12 milliards de dollars, tandis que la progression pour 2011 devrait encore être de 30%.

Et avec une telle phase de croissance, iSuppli suggère qu' Apple pourrait même prendre la place de leader des dépenses en semiconducteurs détenue par HP depuis le début du siècle à partir de 2012.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]