iSuppli : toujours plus de mobiles équipés d'accéléromètres

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Digitimes
Logo iSuppli

La montée en puissance du rôle des interfaces dans les téléphones et les possibilités offertes par les accéléromètres dans les smartphones conduisent à une forte intégration de ces derniers dans les mobiles, et plus seulement dans le haut de gamme.

Logo iSuppliL'intégration d'accéléromètres dans les smartphones a permis de renouveler la façon d'appréhender l'interface utilisateur et a ouvert un champ nouveau tant dans l'utilisation même des téléphones que dans les possibilités des applications mobiles.

Si nous relations déjà l'importance des capteurs MEMS ( Micro Electro Mechanical Systems ) avant même l'arrivée de l' iPhone EDGE, c'est à partir de celui-ci que leur rôle a vraiment été appréhendé, au-delà du simple basculement automatique de l'affichage. Ils ont apporté la miniaturisation et la faible consommation d'énergie nécessaires à leur intégration dans les mobiles.

De nombreux smartphones n'ont pas tardé à en être équipés et à le faire savoir, en offrant des possibilités de gestuelle pour piloter l'appareil. Cette tendance s'est accélérée avec la création de logiciels mobiles permettant d'en tirer parti, inventant de nouveaux usages.


Des smartphones à toutes les catégories de mobiles
Ces capteurs ont également investi le champ des téléphones portables multimédia et devrait continuer à se diffuser sur les différents segments, les transformant peu à peu en fonctionnalité indispensable dans un mobile.

Selon le cabinet d'études iSuppli, un téléphone sur trois vendu dans le monde en 2010 sera doté d'un accéléromètre, contre un sur cinq en 2009 et un sur onze en 2008. Et si les utilisateurs ne savent pas forcément ce qu'est un accéléromètre, ils reconnaissent parfaitement ses possibilités : bascule d'écran, activation de fonctions au mouvement, etc. et sont demandeurs de ce type de fonction.

L' iPhone 3Gs utilise par exemple un accéléromètre MEMS 3 axes fourni par STMicroelectronics, leader du marché tandis que sur le Palm Pré, c'est un accéléromètre du fournisseur Kionix qui est embarqué.

L'intégration est d'ailleurs forte chez les fabricants : 18 des 19 modèles lancés par Sony Ericsson disposent d'un accéléromètre. Ils sont présents dans 38% des mobiles Nokia et les fabricants sud-coréens Samsung et LG n'en sont pas avares non plus.

Sous cette poussée, le marché des capteurs MEMS devrait tripler en valeur entre 2008 et 2013, représentant 1,6 milliard de dollars.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]