En 2013, la moitié des mobiles écoulés seront des smartphones

Le par  |  0 commentaire(s)
iSuppli logo pro

En 2013, il se vendra un peu plus de smartphones que de mobiles traditionnels dans le monde, avec une bascule plus rapide que ce qui était anticipé. En France, il se vendra beaucoup plus de smartphones que de mobiles classiques dès cette année.

Avec des ventes de smartphones qui progressent à vive allure quand dans le même temps, les autres segments de la téléphonie mobile et notamment celui des mobiles traditionnels ( ou feature phones ), sont à la peine, les terminaux convergents deviendront le principal segment de vente dès l'an prochain.

Le cabinet d'études IHS iSuppli estime qu'en 2013, 54% des téléphones écoulés dans le monde seront des smartphones grâce à la baisse des prix, à la diversité des modèles et à une extension vers les smartphones d'entrée de gamme.

iSuppli logo proMême si les analystes n'anticipaient cette transition que deux ans plus tard, ils estiment qu'en 2016, la proportion passera à 67%. A cette période, les possesseurs de smartphones d'entrée de gamme représenteront 43% de l'ensemble des utilisateurs d'appareils convergents et seront principalement des primo-accédants.

De leur côté, les feature phones souffriront de cette concurrence et verront leur part de marché tomber à 41% cette année, avec une estimation à 28% pour 2016.


Plus de smartphones que de mobiles vendus en France en 2012
GFKConcernant plus spécifiquement le marché français, qui a adopté tôt les smartphones, la bascule entre smartphones et feature phones est attendue dès cette année, selon les chiffres de GfK. Dans un marché de 22,5 millions d'unités écoulées, les smartphones représenteront un volume de 13,3 millions d'unités ( contre 11,5 millions l'an passé ) quand les mobiles traditionnels atteindront 9,2 millions d'unités.

GfK note que la croissance du segment des smartphones en France devrait atteindre 16% cette année, dans le contexte particulier de l'arrivée du quatrième opérateur Free Mobile qui a commencé à bousculer certains ancrages du marché comme la subvention des terminaux.

Avec la hausse des ventes de smartphones sans subvention, les analystes observent que les segments des smartphones à bas coût ( moins de 200 € ) et haut de gamme ( plus de 400 € ) ont été les plus plébiscités : 39% des ventes pour le premier, 36% pour le second.

Et si le nombre de modèles récents était en forte augmentation, apportant de la diversité, il reste qu'une dizaine de smartphones seulement concentraient plus de la moitié des achats à eux seuls au premier trimestre 2012.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]