iSuppli : Windows Mobile restera un acteur majeur en 2013

Le par  |  0 commentaire(s)
logo iSuppli

Même si les regards se sont tournés vers d'autres plates-formes mobiles et que les ventes ont stagné en 2009, il ne faut pas enterrer trop vite Microsoft et son système Windows Mobile, prévient le cabinet d'études iSuppli.

logo iSuppliLes années 2008 et début 2009 se sont révélées difficiles pour Microsoft et son système d'exploitation Windows Mobile. Les succès insolents de Research in Motion ( avec les Blackberry ), d' Apple et la montée en puissance de Google Android ont grignoté des parts de marché à ses dépens, comme pour Symbian, leader du marché.

Accusé de ne pas avoir vu venir l'intérêt du grand public pour les smartphones et donc de ne pas avoir pris en compte les modifications de l'interface et de l'ergonomie de son système, Microsoft espère bien commencer à corriger le tir avec Windows Mobile 6.5, qui sera dévoilé le 6 octobre, et plus largement avec Windows Mobile 7 en 2010.

Et si l'attention est restée focalisée sur l' iPhone et Google Android, donnant l'impression que Windows Mobile appartenait au passé, le cabinet d'études iSuppli prend le contre-pied de cette vision. Ses projections font état d'un triplement de sa présence dans les smartphones entre 2009 et 2013 qui va lui permettre de reprendre la position de numéro deux mondial, derrière Symbian, toujours loin devant.

iSuppli estime ainsi que 67,9 millions de smartphones seront dotés de Windows Mobile en 2013, contre 27,7 millions en 2009, ce qui lui donnera une part de marché de 15,3% tandis que Symbian restera intouchable à 47,6%.

isuppli windows mobile etude

L'interface, son seul vrai point faible ?
" Windows Mobile doit faire face à un certain nombre de difficultés, comme l'accroissement de la concurrence des alternatives open source comme Symbian et Android, la perte de quelques acteurs clés et des insuffisances dans l'ergonomie de son interface ", explique Tina Teng, analyste iSuppli. " Cependant, Windows Mobile détient encore quelques atouts qui vont lui permettre de rester au premier plan sur le marché. "

Lesquels ? un écosystème complet prêt à soutenir l' OS avec ses développeurs, ses canaux de distribution et ses terminaux dédiés, avec des facilités pour laisser fabricants et opérateurs personnaliser le système d'exploitation à leur guise.

Et si Microsoft a effectivement perdu le soutien d'acteurs comme Palm et Motorola, il ne s'agit pas d'énormes pertes alors que d'autres, comme HTC et LG Electronics, ont renouvelé à plusieurs reprises un soutien fort à Widnows Mobile. Microsoft possède même le plus grand nombre de licenciés ( 14 ), devant Symbian ( 10 ).

La plus grosse difficulté pour Microsoft vient finalement de cette ergonomie de l'interface que d'autres fabricants ont su si bien cultiver. L'absence de support du multitouch est également vu comme un obstacle pour les fabricants souhaitant développer des produits haut de gamme. Autant de freins qui pourraient être levés dès 2010 si Windows Mobile 7 tient ses promesses.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]