Itinérance : le marché européen pas assez concurrentiel

Le par  |  0 commentaire(s)
Europe logo pro

La mise en place de l'Eurotarif pour plafonner le coût de la minute d'appel au sein de l'Europe a permis une baisse des prix mais le marché n'est pas encore suffisamment concurrentiel, estime un rapport de la Commission européenne.

Europe logo proEn imposant l' Eurotarif en 2007, un plafond imposé limitant le coût de la minute d'appel et des SMS en itinérance au sein de la zone Europe, la Commission européenne a créé un cadre qui a permis de faire chuter le coût de l'itinérance mobile et de réduire les factures mobiles salées au retour des vacances.

Dans son rapport intermédiaire sur l'itinérance mobile, la Commission note que le coût d'un appel vocal a chuté de plus de 70% depuis 2005 tandis que l'envoi d'un SMS coûte 60% moins cher qu'avant.

Mais, dans le même temps, elle constate que les abonnés ne bénéficient pas toujours de  " tarifs nettement inférieurs à ceux imposés par la réglementation de l' UE ", ce qui suggère que " la concurrence sur le marché européen de l'itinérance n'est pas encore assez forte pour offrir un plus grand choix et de meilleurs tarifs aux consommateurs ".

Pour Neelie Kroes, vice-présidente de la Commission européenne responsable de la stratégie numérique,

" le coût de l'utilisation d'un téléphone ou appareil portable en voyage dans l'UE n'a fait que baisser depuis l'adoption du premier règlement sur l'itinérance.  Mais, trois ans après, la plupart des opérateurs proposent des prix de détail qui avoisinent toujours les plafonds réglementaires. Davantage de concurrence sur le marché européen de l'itinérance offrirait donc un plus grand choix et de meilleurs tarifs aux consommateurs. "


Les opérateurs appelés à faire un effort supplémentaire

Le plafond pour les appels vocaux est ainsi passé de 0,46 € HT la minute à 0,43 € HT / minute au 1er juillet 2009, et passera à 0,39 € / minute au 1er juillet 2010. Le coût de l'envoi d'un SMS est désormais de 0,11 €  depuis juillet 2009, tandis que le coût des données mobiles en itinérance passera de 1 € HT / Mo actuellement à 0,80 € HT / Mo au 1er juillet 2010.

La Commission estime pourtant que cette réglementation laisse de la marge aux opérateurs pour proposer des prix plus bas que les plafonds, et que la différence entre le coût de l'itinérance mobile et les tarifs nationaux devrait être quasiment nulle d'ici 2015, selon les objectifs de la stratégie numérique pour l'Europe.

Mais le rapport note aussi dans les points positifs que " les consommateurs utilisent davantage les services d'itinérance ", malgré la diminution des déplacements ( crise oblige ) : +12% pour les appels et SMS en itinérance, +40% en volume data mobile ( aussi lié au fait que les possesseurs de smartphones datavores sont plus nombreux ).

La prochaine étape pour la Commission consiste en la réévaluation de la réglementation avant fin juin 2011, qui devra vérifier si les objectifs ont été atteints et si le marché fonctionne comme un " marché unique numérique. "

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]