ITRI : Stoba, matériau pour sécuriser les batteries Li-Ion

Le par  |  0 commentaire(s)
ITRI logo

Les gadgets électroniques sont nombreux à utiliser des batteries Li-Ion. Mais il arrive que celles-ci s'échauffent au point de prendre feu, voire d'exploser. L'ITRI a développé un nouveau matériau, Stoba, qui permet d'empêcher la réaction chimique de s'emballer.

ITRI logoLes batteries Li-Ion sont très largement utilisées dans les gadgets électroniques et les ordinateurs portables et il peut parfois arriver qu'elles s'échauffent anormalement, à la suite d'un défaut de conception ou d'un choc, conduisant à un risque d'incendie, voire d'explosion.

Les fabricants sont attentifs à cette problématique et organisent des retours massifs et coûteux lorsque des incidents sont remontés. Il arrive encore que des cas soient signalés, souvent à cause de batteries contrefaites ne comportant pas les systèmes de sécurité des batteries des fabricants certifiés.

Mais le danger d'échauffement des batteries Li-Ion est bien réel et pris en compte dans l'aviation civile. Aux Etats-Unis, à la suite de plusieurs incidents, les palettes de produits contenant des batteries Li-Ion sont interdites à bord des avions embarquant des passagers et sont considérées comme des produits à risque.


Isoler les électrodes au-delà d'un seuil thermique
Batterie Li IonA Taiwan, l' Industrial Technology Research Institute ( ITRI ) estime avoir trouvé une solution efficace pour empêcher l'emballement de la réaction chimique au sein des batterie. Le centre de recherche a développé un nouveau matériau passant d'un état poreux à une forme de film isolant sous l'effet de la température.

Le matériau, dénommé Stoba, peut être inséré entre les électrodes de batterie et change d'état lorsque la température dépasse 130° C, constituant une barrière qui évite de monter en température jusqu'au risque d'incendie ou d'explosion.

Les fabricants taiwanais de batterie sont déjà en train de préparer l'intégration du matériau Stoba et les premières batteries dotées de cette protection pourraient sortir des usines  dès le premier trimestre 2010.

Le coût additionnel de fabrication serait de l'ordre de 2 à 3% et le matériau peut être utilisé dans des batteries de téléphones aussi bien qu'ordinateur portable.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]