Alcool ou téléphone mobile : mêmes risques au volant

Le par  |  25 commentaire(s)
Signe Danger

" Si les législateurs veulent vraiment régler le problème de la distraction des conducteurs, alors il faut proscrire l'utilisation des téléphones lorsque l'on conduit " a déclaré Frank Drews, professeur de psychologie à l'Université de l'Utah qui a travaillé sur cette recherche.

Signe danger" Si les législateurs veulent vraiment régler le problème de la distraction des conducteurs, alors il faut proscrire l'utilisation des téléphones lorsque l'on conduit " a déclaré Frank Drews, professeur de psychologie à l'Université de l'Utah qui a travaillé sur cette recherche.


Protocole
Les chercheurs ont utilisé un dispositif de simulation automobile pour réaliser leurs travaux publiés dans l'édition d'été de Human Factors : The Journal of the Human Factors and Ergonomics Society.

Ils ont étudié 40 volontaires qui sont montés quatre fois dans le simulateur tandis qu'ils étaient distraits de différentes manières - par un téléphone portable tenu dans les mains, puis en kit mains libres et ensuite en étant à un taux de 0,08 % d'alcool dans le sang ( seuil d'ivresse aux Etats-Unis ) suite à une vodka orange-.


Résultats

Trois participants à l'étude ont terminé la simulation par un choc frontal avec une voiture virtuelle, ont indiqué les chercheurs. Tous étaient équipés d'un téléphone et n'avaient pas bu. Les conducteurs qui téléphonaient en ayant les mains libres ou non conduisaient légèrement plus lentement, étaient 9% plus lents pour freiner, et variaient beaucoup plus leurs vitesses que les conducteurs non distraits.

Les conducteurs qui étaient ivres conduisaient encore un peu plus lentement tandis qu'ils se montraient encore plus agressifs. " Conduire tout en parlant au téléphone est aussi néfaste et peut-être pire que conduire en ayant bu ", indique Drews qui a expliqué que l'alcool était impliqué dans 40 % des 42.000 décès qui ont lieu, chaque année, sur les routes des Etats-Unis.

Enfin, l'étude conclut que les adeptes du cellulaires, tout comme ceux qui ont trop bu, ne se croient pas exposés aux risques d'accident.
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #116735
Une ancienne étude (dont je ne me rappelle plus la source malheureusement) montrait que la partie du cerveau (homme ou femme, je précise) utilisée lors de la conduite est la même que pour le téléphone.
De par le fait, ceux qui téléphonent au volant, kit main libre ou pas, obligent leur cerveau à "switcher" en permanence entre les deux activités, augmentant considérablement le risque d'accident.

Et si on en a pas de kit main libre, qu'on conduit une voiture à boite manuelle et qu'on s'allume une clope, alors là...
Le #116737
"Et si on en a pas de kit main libre, qu'on conduit une voiture à boite manuelle et qu'on s'allume une clope, alors là... " sans oublier de tenir la bouteille
Le #116738
et pour peu qu'on cherche qq chose sur son GPS, et qu'on met la radio plus fort...
Le #116740
et toucher la cuisse du passager <img src="/img/emo/cool.gif" alt="8:" />
Le #116741
et ils ont simulé aussi la personne qui parle à la personne assise à coté d'elle '''
paske je ne veux pas croire que parler au tel kit amin libre soit plus dangereux que de parler à son voisin !! c debile
Le #116742
Ce qu'il y a de bien, c'est que pour la moto aucune étude n'est faite ! Peux t'on boire, téléphoner, fumer, manger, écouter la radio et regler son GPS tout en tenant le guidon sans risque '
Le #116747
C'est ça la différence entre le conducteur d'une ancienne génération qui travaille ne multitâche coopératif et le dernier modèle de conducteur (conductrice) qui travaille en multitâche préemptif.

(je sais c'est nul, mais il fait trop chaud pour que je sorte un truc intelligent ce soir...)

Biz.

Nat.
Le #116750
En fait le truc c'est que c'est la voiture elle-même qui est dangereuse.
Le plus étonnant dans tout ça c'est le fait qu'il n'y ait pas PLUS d'accidents avec ces millions de bagnoles lancées à plusieurs dizaines de km/h conduites par des personnes aux reflexes approximatifs et au comportement aggressif; sans compter les problèmes mécaniques directs.
Et le tout avec sur les mêmes routes parfois des pietons, des vélos, des motos, des voitures et des camions !
Le #116754
baldino >pour moi il y a une nette différence.

Des études ont montré que parler au passager de temps en temps pouvait aider à rester concentré et ne pas s'assoupir (la radio non). Bon faut pas non plus que le passager gêne le conducteur bien sûr, celui-ci doit regarder la route et pas son passager (ou sa passagère )

Par contre quand on téléphone on mobilise plus d'attention, il faut vraiment faire deux choses à la fois : conduire et s'insérer dans la situation téléphonique, ce qui demande plus de réflexion, surtout si on cause travail ou autre (faut se rappeler d'un dossier, des clients, etc, alors qu'une conversation avec un passager c'est pas demandeur de beaucoup de réflexion en général)
Le #116757
quelqu un te parle pres de toi ou au tel main libre quand tu regardes la route, moi desolé je ne vois pas trop la difference.
Des etudes sans doute trop poussées pour mon ptit servelet de conducteur alcoolique.
C est pas parce des intellos de merde font des etudes sur 10 pinguins qu il faut generaliser ça.

Je n y crois pas du tout.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]