Jabber, présentation du protocole et des clients

Le par  |  13 commentaire(s)
Article n° 92 - Jabber, logiciel et protocole (120*120)

Tout comme MSN, ICQ, AIM et les autres, Jabber est un protocole de messagerie. Mais à l'inverse des autres, celui-ci est open-source, libre et gratuit. Cela signifie qu'on trouve beaucoup de serveurs auxquels se connecter, et beaucoup de logiciels différents à utiliser. Ce dossier devrait vous aider à mieux comprendre ce protocole et à choisir le meilleur client.

Jabber est avant tout un protocole de messagerie instantanée. Pour rappel, un protocole, c'est un ensemble de systèmes et de codes permettant d'envoyer et de recevoir des messages. Il ne faut donc pas confondre protocole et logiciel. Nous aborderons les logiciels Jabber - appelés clients Jabber - ultérieurement.

Jabber a été créé par une communauté de développeurs, dans le but - outre de pouvoir communiquer - de pouvoir disposer d'un système non propriétaire, donc non régis par une seule société, comme peuvent l'être les protocoles comme Yahoo, AIM, MSN, ICQ, etc. En effet, n'utiliser que ces derniers protocoles, c'est être totalement dépendant des bons vouloirs de ces sociétés. Et si jamais un jour ces dernières décident de faire facturer leurs services, et de rendre leurs logiciels payants... vous n'aurez guère de choix que de porter la main à la poche si vous voulez continuer à pouvoir communiquer avec vos contacts.
Les avantages d'un protocole libre et opensource sont donc multiples.


Des standards ouverts



Comme on l'a vu plus haut, le fait que chacun puisse avoir accès au code source permet au protocole de garantir une pérennité et une évolutivité, ainsi qu'une liberté que ne permettrait pas une société privée.


Système décentralisé



Cela n'est pas spécifique à Jabber, mais cela fonctionne un petit peu comme le mail : chaque logiciel client se connecte sur un serveur, et tous les serveurs sont connectés entre eux. De cette façon, il est possible de communiquer avec quiconque sur n'importe quel serveur, et l'indisponibilité d'un seul serveur n'affecte pas l'ensemble du réseau.
Point intéressant : n'importe qui peut installer son propre serveur Jabber. C'est d'ailleurs ce qu'a fait Google pour son système de messagerie GoogleTalk. Mais nous y reviendrons également.


Mobile et simple



Tel que c'est codé, tout a été fait pour rendre les logiciels les plus simples possibles. En fait, toute la difficulté est centralisée sur le serveur, le logiciel client n'ayant plus qu'à faire appel aux fonctions du serveur. Cela permet d'avoir des clients légers, simples, et donc... mobiles ! En effet, la plupart des logiciels tiennent sur une simple clef USB. Et il existe des logiciels pour tous les systèmes d'exploitation, même pour les PDA.
De plus, la majorité de vos informations sont stockées sur le serveur. Du coup, votre logiciel s'en trouve grandement allégé. Vous pourrez même vous connecter sur le logiciel de quelqu'un d'autre, vu que vous récupérerez la majorité de vos données simplement en vous identifiant.


Les contacts



Tous vos contacts sont stockés eux aussi sur le serveur. Et vous n'avez pas à vous en faire, il n'y a pas de limite au nombre de vos contacts, contrairement à d'autres protocoles.
De plus, les messages hors-ligne sont eux aussi stockés sur le serveur... vous les recevez lors de votre prochaine connexion (comme ce que propose ICQ depuis des années et pas encore MSN Messenger).
Quant à la gestion de la liste elle-même... rien de plus simple que de classer vos contacts par groupes (Amis, Famille, Travail...).
Sachez enfin que votre compte n'a pas une durée de vie limitée dans le temps. Vous pouvez l'oublier et revenir à lui des mois plus tard, aucune information n'aura été perdue.


Et la sécurité '



Si tout est stocké sur le serveur, quid de la sécurité de mes discussions ' Eh bien Jabber permet le chiffrement des données par SSL, ou encore par PGP, ou par GnuPG. Bref, pas trop d'inquiétude à avoir de ce côté là.


Les passerelles et le transfert



Tout a été prévu dans Jabber pour faciliter le transfert de fichiers, même à travers un pare-feu. De plus, le protocole étant bien documenté, un administrateur réseau ne devrait pas avoir de mal à configurer son réseau.
J'en connais certains qui vont râler, et dire qu'ils n'ont aucun contact Jabber, et donc que le protocole ne leur sert à rien. Qu'ils se détrompent ! Là où Jabber fait extrêmement fort, c'est justement dans les passerelles. La majorité des serveurs disposent de passerelles qui permettent à leurs abonnés de se connecter aux autres protocoles !
Cela signifie qu'avec un seul logiciel, juste en activant une option, on peut parler à tous ses contacts. Plus ouvert, c'est difficile.


Les petits plus



Certaines options de Jabber peuvent être amusantes et intéressantes. Par exemple, il est possible de se connecter plusieurs fois sur le même compte en même temps. Ainsi, on peut vous voir en ligne avec le Jabber du travail et avec celui de la maison.
De plus, il est possible de gérer le statut - aussi applelé état - (En ligne, Absent, Occupé...) contact par contact. Ces deux dernières options permettent bien des possibilités, je vous laisse deviner lesquelles ;)
En plus de tout cela, il existe des centaines de salons Jabber, et il est très simple d'en créer de nouveaux. Un salon, qu'est-ce ' Tout simplement un espace dans lequel on peut discuter à plusieurs, un peu comme le permet le protocole IRC.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Questions / Réponses high-tech
Téléchargements
Vos commentaires Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #169300
Dommage, je n'ai pu lire que la page d'accueil, pour aller sur les autres il faut obligatoirement javascript pour utiliser le menu déroulant...

Pas bien
Le #169301
Bon allez je vais de ce pas me créer un compte jabber. Ca fait longtemps que je voulais le faire sans trop m'y intéresser vraiment.
Merci
Le #169302
Calimo : juste contre le menu déroulant y a une flèche pour naviguer entre les pages
Le #169303
kikoo Manu.
merci pour le lien sur Miranda FR

je t'ai posté tout plein de p'tites corrections sur notre forum. J'en suis à la page 8, je fait une sieste, et je fais la suite.

gros bisous ma poule
Le #169304
Voilà, j'ai tenu compte des corrections et les y ai apportées. Merci de m'avoir relu, il y en avait besoin (et c'est peut-être encore le cas)...
Le #169308
Très intéressant tout ca
j'vais me reposer la tête et m'y intéresser de plus pret ca me parait avoir un fort potentiel.
Bravo pour les Dossiers qui sont de mieux en mieux je trouve depuis un certain temps !
Le #169309
Salut,

Il y a une erreur concernant Gajim. Tout ce qu'il faut pour l'installation sous Windows c'est la runtime GTK (pas besoin de Python et tout le tralala).

Fichier d'installation: http://www.gajim.org/downloads/gajim-0.8.2-2.exe
GTK: http://gladewin32.sourceforge.net/

On installe GTK, puis Gajim et on démarre Gajim via le menu démarré. Ça marche!

La procédure décrite ne s'applique qu'à la version de développement (via subversion). Ça revient presque qu'à demander à l'utilisateur de compiler son application à partir des sources pour s'en servir. Ce n'est évidemment pas ce que l'on veut.

Donc, je crois que ça change beaucoup le portrait de ce client lorsqu'on tient compte que la version dites "stable" s'installe en un clin d'oeil .
Le #169312
Le_Doc : il y a un bouton "go" qui ne mène à rien (le submit semble pointer sur la page elle-même et ne rien soumettre).
Quant à la flèche c'est pareil, juste un onclick="window.location.href='./pageX.php'" ;-)
Il suffit de désactiver Javascript pour s'en rendre compte.

Cela dit le tuto est excellent et je ne manquerai pas de le recommander, complet et précis, il me donne envie d'essayer Neos tiens (pour info je suis accro à Psi par lequel j'ai découvert Jabber), c'est juste dommage que tout le monde ne puisse pas en profiter
Le #169313
quelle idée aussi de désactiver javascript à notre époque
Le #169314
Et quelle idée d'obliger le javascript à notre époque où on parle d'accessibilité pour les handicapés (mais pas seulement) et alors que des lois à la "section 508" sont en train d'arriver en europe obligeant déjà les organismes publics à avoir un site accessible ' <img src="/img/emo/confused.gif" alt=":'" />

Bon cette fois promis j'arrête de poller les commentaires de ce sujet
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]