Jack Thompson veut 'détruire' Take-Two

Le par  |  1 commentaire(s)
rockstar logo

L'éditeur américain aurait donc haussé le ton en déposant une plainte pré-emptive à l'encontre de l'avocat au cours du week-end dernier.

Rockstar logoL'éditeur américain aurait donc haussé le ton en déposant une plainte pré-emptive à l'encontre de l'avocat au cours du week-end dernier. Riposte illico de l'avocat de Miami, qui a menacé de 'détruire' l'éditeur.


Armes de dépôt de plainte massives
Take-Two a en effet déposé une plainte (voir cette actu et celle-ci pour d'autres plaintes) prévenant de fait que les prochains titres de l'éditeur : Grand Theft Auto IV et Manhunt 2 ne soient déclarés nuisance publique par l'avocat particulièrement acharné. Voir ce qu'en pense un psy américain ici, vous pourrez vous faire une petite idée du vent de folie qui règne sur le législateur américain.

" J'avais littéralement prié pour que Take-Two et leurs avocats fassent ce faux pas... et que je pourrai alors saisir l'occasion et me servir de ce faux-pas afin de détruire Take-Two " avait dit Thompson dans un communiqué de presse, relayé par le site gamepolitics.com.

" Le trou que se creuse actuellement Take-Two tout seul sera visible aux yeux de tous quand je riposterai la semaine prochaine " avait-il ajouté.


Round 3, Fight!
La plainte déposée par Take-Two prétend que les attaques de Thompson qui essaie de coller l'étiquette de nuisance publique aux jeux vidéo seraient en violation des droits garantis par le premier amendement à la constitution américaine.

" Thompson a un historique chargé en ce qui concerne les attaques et les menaces d'actions légales envers à la fois les éditeurs, dont Take-Two mais aussi les magasins qui achètent ces jeux et les revendent au public " peut-on lire dans la plainte de Take-Two's.

On peut aussi lire que " A cause du terme assez vague de nuisance publique, l'application de lois concernant les nuisances publiques à l'encontre des jeux GTA IV et Manhunt 2 crée aussi un effet de gel de la création, puisque les créateurs de jeux, les désigners, développeurs, éditeurs et distributeurs vont, en essayant de parer à ces lois, s'auto-censurer et enlever au public l'accès à une forme d'expression clairement protégée par l'amendement en question ".

Notons que le cas initié par Take-Two recense aussi un certain nombre de tentatives ratées de Thompson, qui aurait essayé d'interdire (ou de faire interdire) la vente de jeux Rockstar, y compris la récente atteinte au jeu Bully (pour vous rafraîchir la mémoire, rien de tel qu'un tour sur cette news).

Espérons qu'ils n'en viennent pas au mains, car alors, comment Mr Thompson pourra-il justifier son attitude ' Les jeux vidéo l'auraient rendu violent ' A suivre, donc.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #161842
l'est complètement barré ce pov' mec...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]