Japon : un filet géant pour récolter les débris spatiaux

Le par  |  8 commentaire(s) Source : Dvice
débris espace

Avec l'arrivée des entreprises privées sur le marché de l'acheminement d'engins spatiaux en orbite va très rapidement se poser la question de la gestion des débris dans l'espace. Le Japon vient ainsi de présenter une solution originale prenant la forme d'un gigantesque filet.

Il y a actuellement plus de 22 000 débris spatiaux d'une taille suffisamment importante en orbite pour qu'ils représentent un risque pour les satellites ou la course de différentes fusées. Des objets qui sont activement surveillés par diverses agences, mais qui ne peuvent malheureusement pas tous être pris en considération de façon permanente.

Japon débris spatiaux Qu'il s'agisse de satellites mis à la retraite, de différents étages d'anciennes fusées ou de débris projetés lors de diverses collisions, le poids total de ces menaces au-dessus de nos têtes est estimé à un peu plus de 5500 tonnes.

Si la NASA a déjà présenté quelques projets de robots récupérant des pièces pour les recycler directement en orbite, la situation pourrait devenir de plus en plus urgente, au point de représenter des risques trop importants pour tout futur lancement de fusée, mais aussi pour les appareils actuellement en fonction.

La JAXA, l'agence spatiale Japonaise bien de présenter un projet qui pourrait être réalisé à court ou moyen terme. Il se présente sous la forme du lancement d'une sorte de chalutier de l'espace, un module trainant un gigantesque filet qui collecterait de nombreux débris simultanément.

Dans un premier temps, l'agence japonaise souhaiterait tester un premier module équipé d'un filet de 300 mètres de long. Le filet aurait une charge magnétique dans le but d'attirer plus facilement, mais aussi de fixer les débris et d'éviter ainsi de les dévier de leur trajectoire.

Une fois le filet rempli, le module qui le traine devrait le fermer avant d'engager une chute dans l'atmosphère afin que le tout soit tout simplement détruit.

En considérant que le premier test soit couronné de succès, la JAXA envisagerait la création d'un second module équipé d'un filet de plus d'un kilomètre de large et d'autres, encore plus grands, permettant de récupérer les débris spatiaux les plus gros. Il faudra néanmoins plusieurs programmes de ce type pour nettoyer l'orbite terrestre de ses débris, et plusieurs années avant d'y parvenir.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1637012
le sac poubelle de l'espace

j’espère qu il sera plus résistant que celui de ma cuisine car des objets qui ce déplace a 8 km/s ca doit faire de jolie dégât


Le #1637452
Ils vont aussi aller récupérer ce qu'on a laissé sur la lune et sur mars ?

C'est bien beau l'exploration spatiale , mais si c'est pour commencer à polluer l'environnement des sites qu'on explorent...
Le #1637482
Après les océans le Japon va vider l'espace.
Le #1637532
Montigny a écrit :

Ils vont aussi aller récupérer ce qu'on a laissé sur la lune et sur mars ?

C'est bien beau l'exploration spatiale , mais si c'est pour commencer à polluer l'environnement des sites qu'on explorent...


La pollution c'est un problème quant il y a de la vie à laquelle ça nuit. Pour autant qu'on sache, il n'y a pas de vie sur la Lune ou sur Mars sur laquelle quelques sondes abandonnées auraient le moindre impact négatif...
Le #1637602
"le module qui le traine" - et qu'il faudra propulser avec autre chose que du moteur ionique si on ne veut pas le voir partir à la dérive ! Bonne chance !

@bugmenot

La plus grosse ordure de la planète s'appelle l'être humain : une espèce de primate tout juste sortie de sa forêt, se reproduisant comme un lapin, en éradiquant les espèces dites "inférieures", et en gaspillant le peu d'énergie fossile que la nature a mis des millions d'années à lui offrir.

Quand le pétrole aura cessé de couler, que les guerres de ressources éclateront de partout, et que la nature reprendra enfin ses droits, les quelques survivants de l'holocauste nous maudiront, nous qui auront vécu dans une opulence à jamais disparue, indifférents à notre propre survie, si fiers d'avoir été si cons...

Tout le monde voit le mur. Mais c'est toujours la faute du voisin.
Le #1637742
Hansi a écrit :

"le module qui le traine" - et qu'il faudra propulser avec autre chose que du moteur ionique si on ne veut pas le voir partir à la dérive ! Bonne chance !

@bugmenot

La plus grosse ordure de la planète s'appelle l'être humain : une espèce de primate tout juste sortie de sa forêt, se reproduisant comme un lapin, en éradiquant les espèces dites "inférieures", et en gaspillant le peu d'énergie fossile que la nature a mis des millions d'années à lui offrir.

Quand le pétrole aura cessé de couler, que les guerres de ressources éclateront de partout, et que la nature reprendra enfin ses droits, les quelques survivants de l'holocauste nous maudiront, nous qui auront vécu dans une opulence à jamais disparue, indifférents à notre propre survie, si fiers d'avoir été si cons...

Tout le monde voit le mur. Mais c'est toujours la faute du voisin.


"Tout le monde voit le mur"
=>Je suis pas sûr quand on voit le nombre de négationistes de la surpopulation...
Le #1637782
bugmenot a écrit :

Montigny a écrit :

Ils vont aussi aller récupérer ce qu'on a laissé sur la lune et sur mars ?

C'est bien beau l'exploration spatiale , mais si c'est pour commencer à polluer l'environnement des sites qu'on explorent...


La pollution c'est un problème quant il y a de la vie à laquelle ça nuit. Pour autant qu'on sache, il n'y a pas de vie sur la Lune ou sur Mars sur laquelle quelques sondes abandonnées auraient le moindre impact négatif...


C'est pas parce que l'on considère qu'il n'y a pas de vie qu'on doit laisser nos saloperies partout même si ça n'a pas de "répercutions" sur l'environnement (il y en aura forcément à un moment ou un autre avec les engins laissés au sol)

Les engins au sol sur mars n'ont parcourus qu'une infime partie de mars...C'est comme explorer un de nos désert : à merde c'est vide = pas de vie ? (alors qu'il y a des animaux , un peu d'eau ect....) c'est quand même assez réducteur....

Ok , je ne dit pas qu'il y a de la vie sur mars avec les formes de vie que l'humain s'impose (bha oui , parce que pour les scientifiques il faut absolument de l'eau , de l'air ect....autrement dit : il ne veulent pas trouver d'autres formes de vies , mais bon , c'est pas le sujet )
Le #1639602
Montigny a écrit :

bugmenot a écrit :

Montigny a écrit :

Ils vont aussi aller récupérer ce qu'on a laissé sur la lune et sur mars ?

C'est bien beau l'exploration spatiale , mais si c'est pour commencer à polluer l'environnement des sites qu'on explorent...


La pollution c'est un problème quant il y a de la vie à laquelle ça nuit. Pour autant qu'on sache, il n'y a pas de vie sur la Lune ou sur Mars sur laquelle quelques sondes abandonnées auraient le moindre impact négatif...


C'est pas parce que l'on considère qu'il n'y a pas de vie qu'on doit laisser nos saloperies partout même si ça n'a pas de "répercutions" sur l'environnement (il y en aura forcément à un moment ou un autre avec les engins laissés au sol)

Les engins au sol sur mars n'ont parcourus qu'une infime partie de mars...C'est comme explorer un de nos désert : à merde c'est vide = pas de vie ? (alors qu'il y a des animaux , un peu d'eau ect....) c'est quand même assez réducteur....

Ok , je ne dit pas qu'il y a de la vie sur mars avec les formes de vie que l'humain s'impose (bha oui , parce que pour les scientifiques il faut absolument de l'eau , de l'air ect....autrement dit : il ne veulent pas trouver d'autres formes de vies , mais bon , c'est pas le sujet )


Oui mais en adoptant ton point de vue agnostique, peut-être que sur Mars il y a une forme de vie pour qui quelques débrits de sonde sont une nourriture et non une pollution...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]