Les jeux vidéo en ligne participent à la réussite scolaire, contrairement à Facebook

Le par  |  7 commentaire(s) Source : IJOC
Best-of_Jeux_Vidéo_2014_Top

A quelques semaines de la rentrée scolaire, voilà une étude qui devrait ravir les joueurs et rassurer les parents : les jeux en ligne seraient stimulants et participeraient à l'amélioration des résultats.

Une récente étude menée en Australie s'est penchée sur le temps passé à jouer à des jeux en ligne et la progression des notes obtenues par les élèves à l'école.

Et pour une fois, les jeux vidéo ne sont pas diabolisés, ils seraient même particulièrement bénéfiques pour certains élèves. Les résultats indiquent ainsi qu'une pratique modérée des jeux en ligne aurait un impact positif sur les étudiants. Ces jeux favoriseraient ainsi l'amélioration des savoirs appris en classe.

ipad école

L'étude, menée par le RMIT School of Economics, Finance and Maketing de Melbourne s'est appuyée sur quelque 12 000 étudiants australiens, dont les notes ont été suivies en mathématiques, sciences et lecture en marge de leur temps de jeu en ligne. Les joueurs quotidiens avaient ainsi de meilleurs résultats en maths et sciences comparées aux étudiants ne jouant pas.

Les jeux vidéo participent ainsi au développement de la logique du cerveau. La multiplication des énigmes et casse-tête permet de forger la réflexion et le joueur peut mieux anticiper les solutions sous différents angles. L'aspect ludique permet de captiver l'attention de l'étudiant et de l'amener progressivement sur des problèmes complexes.

A contrario, l'étude a révélé que l'usage de Facebook avait plutôt un impact négatif sur les résultats scolaires. Le réseau social n'apporterait aucune stimulation capable de se retranscrire dans le domaine scolaire. Mais paradoxalement, Alberto Posso, auteur de l'étude, indique que les élèves ayant un vaste réseau de connaissances seront sans doute les plus à même de s'en sortir professionnellement du fait de leurs relations.

Les résultats de ces études ne sont évidemment pas à prendre au sens strict. Malgré tout, il fait bon voir enfin un rapport ne pas considérer le jeu vidéo comme le vecteur de l'échec scolaire et la porte ouverte à la criminalité.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1916333
ET OUI JE SAVAIS QUE TOUTES CES HEURES PASSEES SUR MW2 M'ETAIENT BENFEFIQUES !!!
Le #1916351
Causalité ou corrélation ?

"Une récente étude menée en Australie"
=>SOURCE et DOI DU PAPIER, merci
Le #1916354
pas besoin d'une etude pour voir que facebook est bêtifiant.
Le #1916432
bugmenot a écrit :

Causalité ou corrélation ?

"Une récente étude menée en Australie"
=>SOURCE et DOI DU PAPIER, merci


Ah, je vois que ça a été ajouté. Le site de l'article est d'autant plus intéressant qu'il permet lui-même les commentaires, et justement l'unique commentaire se pose la question du sens de la relation de causalité:

"I have an alternate (untested) hypothesis. The direction of causality may be the reverse. The article suggests than gaming improves educational outcomes, and social media use lowers them. Perhaps students better at reading, math, and in general, critical thinking while simultaneously not being consumed by social interactions, find playing online games interesting and rewarding. Call this group “nerds.” By contrast, students who are bored with school, not curious, and highly engaged with their peers find satisfaction and reward by immersing themselves in social media. Call this group “slackers.” "
Le #1916465
le pouvoir aux imbéciles a cause de leur "réseau"
ouais j'en croise deja plein dans mon boulot. des rois de l'email pas clair qui répond jamais a une question logique et réelle
Le #1916514
Put1 on dirait une étude faite par des papys qui découvrent FB et les JV aujourd'hui. Les parents d'aujourd'hui ont 30-40 ans, la plupart ont déjà capté -par eux-mêmes ou grâce aux études précédentes similaires- les avantages et inconvénients des deux et que tout est question de contenu et de dosage. Facebook peut aussi cultiver, pour peu qu'on s'abonne aux bonnes pages (GNT, par expl ?). Alors, une nouvelle fois, je ne sais pas si c'est la conclusion de l'étude en question mais ce titre est lamentable.
Le #1916736
La v'là la bonne news pour mon fils, à coller sous le nez de ses profs à la rentrée ....
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]