Jike : Google made in China

Le par  |  0 commentaire(s) Source : The Wall Street Journal
Jike

L'organe de presse officiel du Parti communiste chinois lance son propre moteur de recherche.

JikeCe n'est pas du Google, mais du moins cela y ressemble fortement dans sa présentation avec une page d'accueil épurée, quelques liens disposés en haut de page pour accéder à divers services ( images, actualités... ), un champ de recherche Web et un logo proéminent au centre.

Jike est un moteur de recherche étatique en Chine, dans la mesure où il a été lancé par Le Quotidien du Peuple qui n'est autre que l'organe de presse officiel du parti unique. Il a aussi reçu le soutien de grands acteurs chinois du Web comme Sohu, Sina et de manière assez surprenante Baidu, le moteur de recherche le plus utilisé en Chine ( propriétaire privé ) avec une part de marché qui avoisine les 70 % selon StatCounter.

Ce soutien affiché pour l'inauguration de Jike est toutefois relativement flou. Jike signifie " immédiat " en chinois. Ce moteur de recherche a été conçu à partir de zéro si l'on en croit Liu Jun, un ancien employé de Google Chine qui a travaillé dessus avec une centaine d'ingénieurs.

Accessible en langue chinoise, si Jike aura sans doute du mal à rattraper Baidu, il lui sera par contre plus simple de s'emparer de la deuxième place des moteurs de recherche en Chine, au détriment de Google qui a du mal à conjuguer avec la censure chinoise.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]