Juniper : le cloud testé dans 25% des entreprises en Europe

Le par  |  1 commentaire(s)
cloud computing logo pro

Selon une étude publiée par Juniper Networks auprès de 500 directeurs informatiques européens, un quart des entreprises européennes vont tester le cloud computing en 2010 mais la France sera à la traîne de cette tendance.

Juniper Networks logoAyant interrogé un panel de 500 décideurs informatiques en Europe ( par l'intermédiaire de l'institut de sondage Loudhouse ), l'équipementier réseau Juniper Networks publie les résultats d'une enquête portant sur la perception du cloud computing par les entreprises.

D'après le panel, 25% des entreprises européennes voient dans ce type d'organisation une " réponse possible à leur recherche de nouveaux modèles flexibles, efficaces et évolutifs de déploiement réseau. ". Ce qui intéresse les décideurs, c'est la possibilité d'augmenter les capacités réseaux sans devoir mettre en parallèle les coûts correspondants en matière d'équipement réseau et de gestion.

Ainsi, 20% des entreprises les plus performantes et 25% de celles ayant subi de plein fouet la récession économique se déclarent prêtes à évaluer des modèles de cloud computing en 2010, les premières pour maintenir leur avantage en matière d'innovation tandis que les secondes cherchent à réduire leurs coûts par l'externalisation.


Des approches différentes face au cloud computing
" Les entreprises les plus performantes explorent déjà le cloud : elles planifient leur migration vers des serveurs virtuels et entament des projets de validation technique ", explique Gert-Jan Schenk, vice-président chez Juniper Networks. Objectif : améliorer la productivité et maintenir un avantage concurrentiel. " D'autres voient dans le cloud l'opportunité de réduire les coûts dans un contexte économique difficile ", poursuit-il.

" Quel que soit le contexte, l'histoire démontre que les entreprises les plus ouvertes au changement adapteront leur modèle économique afin de bénéficier des avantages du cloud computing et de maximiser leurs chances de succès sur le long terme "
, conclut-il.

Mais l'intérêt pour le cloud varie d'un pays européen à l'autre. Au Benelux, 26% des entreprises se disent intéressées, 18% au Royaume-Uni, 15% en Allemagne et seulement 8% en France.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #642921
" la France sera à la traîne de cette tendance"

Pourquoi serait on obligatoirement à la traîne d'une tendance, ce qui est connoté péjorativement ?

Pourquoi ca pourrait pas être : Les entreprises Françaises sont pas folles, elles etudient ce nouveau gadjet et regarde comment en tirer le meilleurt sans précipitation ni surcout injustifié ?

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]