Test Kane & Lynch 2 Dog Days

Le par  |  0 commentaire(s)
Kane & Lynch 2 : Dog Days - pochette

Plutôt décrié en 2007 en raison de nombreuses lacunes, Kane & Lynch : Dead Men est toutefois parvenu à se vendre efficacement. Le développeur Io Interactive, connu pour son travail sur la série Hitman, remet le couvert avec un second volet baptisé Kane & Lynch 2 : Dog Days. Cette nouvelle production est légèrement modifiée dans son approche, mais place toujours en évidence le duo d'anti-héros au caractère bien travaillé, dans l'optique de proposer une aventure très immersive au cœur de Shanghai. Les lacunes de gameplay seront-elles rectifiées afin d'offrir des sensations de jeu enfin à la hauteur des espérances en matière de third person shooter ? L'intelligence artificielle sera-t-elle enfin plus réactive ? Réponse dans ce test.

Alors que les adorateurs de la licence Hitman s'attendaient à un nouvel épisode de leur série fétiche, Io Interactive a développé une nouvelle licence dans un esprit similaire, Kane & Lynch. Plutôt intéressant au premier abord, le titre offre un scénario de qualité, ainsi que deux personnages à la psychologie fort bien travaillée. Dans la pratique, le soft accuse de nombreux problèmes de prise en main liés au gameplay approximatif et peu ergonomique, une intelligence artificielle peu élaborée, mais aussi et surtout une réalisation graphique relativement pauvre et sans âme. En dépit de son juteux potentiel, la production ne s'est pas révélée suffisamment fun à jouer pour satisfaire notre appétit de joueur.



Fort des bonnes ventes de cet épisode, Io Interactive se charge de concevoir une suite. Baptisée Kane & Lynch 2 : Dog Days, cette dernière cherche à redorer le blason de la jeune licence en s'orientant sur l'action pure et dure. Sans surprise, nous retrouvons notre duo de psychopathes - le véritable fer de lance de la franchise - au plein cœur d'un Shanghai de tous les dangers. Ceux et celles qui n'ont pas pratiqué le premier épisode ne seront pas véritablement handicapés par la bonne compréhension de Kane & Lynch 2 puisque l'histoire est ici très survolée, pour ne pas dire quasi inexistante. En effet, le jeu débute sur une scène de torture dans laquelle nos deux compères se font littéralement couper la peau à grands coups de cutter. Suite à cette scène malsaine au possible, on se retrouve projeté deux heures plus tôt, lorsque Kane retrouve Lynch dans la célèbre ville chinoise. Dès les premières secondes, Lynch dit vouloir terminer une mission « de routine » concernant un contrat de vente d'armes. Vous l'aurez deviné, cette dernière opération s'envenime bien rapidement, puisque cela se termine par le meurtre de la fille du plus grand mafieux de Shanghai.

Kane & Lynch 2 : Dog Days - 7 Kane & Lynch 2 : Dog Days - 1

Cette bavure sera l'élément déclencheur de toute la suite du jeu, à savoir le combat perpétuel et appuyé entre notre duo, les gangsters à la solde de la mafia locale, mais également la police, les unités spéciales chinoises ou encore l'armée. Bref, toute la mégalopole semble vouloir faire la peau aux coéquipiers qui, dans une certaine lassitude pour ce genre de situations, sont toujours aussi déjantés. C'est donc avec un certain plaisir que l'on contrôlera Lynch pendant la quasi-totalité du jeu. Ce dernier, lugubre, dérangé et particulièrement sanguin, n'hésitera pas à insulter à peu près tout le monde. Kane le suit dans cette démarche et, malgré son approche parfois plus diplomatique, n'hésitera pas à faire parler la poudre. Si les deux ennemis publics évolueront toujours de pair tels des inséparables, on regrettera un certain manque de discussions au fil du jeu. Le premier épisode avait cet intérêt de mettre l'accent sur les échanges entre Kane et Lynch, ce qui offrait une immersion supplémentaire.



Au lieu de cela, les développeurs ont favorisé une mise en scène plus impliquée. En effet, vous vous retrouvez plus ou moins dans la peau du cameraman du jeu. Tout comme certains longs-métrages tels que le Projet Blair Witch ou encore Cloverfield, Kane & Lynch 2 pratique une mise en scène de type film amateur. Les cut-scenes comme les phases de gameplay sont ainsi peu stables - notamment lorsque vous courrez - tout en fourmillant de parasites tels que le filtre granuleux digne des vieilles VHS ou encore l'apparition de gros pixels pendant les explosions ou les bruits assourdissants. Cette mise en scène particulièrement osée pour un jeu vidéo est appréciable, mais également assez inconfortable. Aussi, certains joueurs détesteront ce choix artistique, mais pourront sensiblement diminuer les tremblements de caméra depuis les options du jeu. Toujours est-il qu'une fois l'effet désactivé, un élément paraît comme une évidence : le moteur graphique n'a pas véritablement évolué depuis le premier opus. On perçoit une modélisation des personnages vraiment moyenne, des animations rigides, des synchronisations labiales aux fraises, ainsi que des textures pas toujours très réussies. Toutefois, certains décors s'avèrent plutôt bien construits, en raison de nombreux petits détails et des effets de lumière suffisamment bien placés pour dissimuler les lacunes techniques. Quoi qu'il en soit, ce manque d'entrain graphique joue en la faveur de la fluidité du jeu. Cette dernière se veut toujours optimale, ce qui n'est pas pour nous déplaire.

Kane & Lynch 2 : Dog Days - 12 Kane & Lynch 2 : Dog Days - 8

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Questions / Réponses high-tech
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]