Kenya : Le téléphone portable devient une banque

Le par  |  2 commentaire(s)
afrique-satellite

C'est une première en Afrique, le téléphone portable peut aujourd'hui servir à transférer de l'argent. Un moyen plus rapide mais surtout accessible à tous.

Afrique satelliteAvec presque 65 000 utilisateurs, M-pesa, le nouveau système de transfert d’argent par téléphone portable mis à disposition par Safaricom, leader des opérateurs mobiles au Kenya, permet à ses abonnés d’envoyer et de recevoir de l’argent via leur téléphone. Les fonds peuvent ensuite être retirés dans les magasins de téléphonie mobile sur tout le territoire.

L’envoi d’argent est coutume courante au Kenya, comme l’explique Caroline Pulver du Financial Sector Deepening Kenya (FSDK), " 86% des Kenyans, soit une majorité de la population, font parvenir de l’argent soit en passant par les amis et la famille soit par bus et mini-bus. Le problème c’est que cela n’est pas très fiable ". C’est en partie pour cette raison, que le système M-pesa est devenu populaire et pour cause. Il fournit de l’argent de manière rapide et plus sûre.
Sécurisé par un code d’accès, sa simplicité séduit également ceux qui passaient auparavant par une banque. En effet, ces dernières demandent beaucoup de temps en raison des procédures. De plus, les familles sont souvent obligées de se déplacer sur de longues distance pour trouver une banque.
Par ailleurs, si 38% des kenyans (en majorité des ruraux) n’ont pas de banque, plus de la moitié de la population possède un téléphone portable selon le responsable financier de Safaricom, Les Baillie. Ce nouveau système apparaît donc comme un nouveau moyen de fournir des services bancaires et financiers.

Les utilisateurs de M-pesa peuvent envoyer jusqu'à 35 000 shillings kenyans soit 525 dollars par transaction et garder sur un compte virtuel près de 50 000 shillings kenyans pour un usage ultérieur. L’envoi et la réception d’argent coûtent jusqu'à 170 shillings, ce qui représente bien moins que le prix pratiqué par les agences de transfert de fonds qui demandent presque 10% du montant envoyé.

Avec plus de 1 000 nouveaux abonnés par jour, Safaricom est optimiste et redouble d’efforts avec Vodafone (qui détient 35% du marché kenyan des télécommunications) pour lancer les transferts internationaux vers le Royaume-Uni.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #370141
quelle belle initiative qui je pense est un bon moyen pour faire connaitre le système bancaire à tous les exclus du système. aussi un bon moyen de lutter contre les agressions et autres actes de vandalisme . c'est le futur pour les africains.
je me présente je viens de finir mon Master professionnel en techniques d'information et de la communication dans le développement territorial à l'université de Toulouse le Mirail. je souhaite en connaitre en peu plus sur ce moyen de communication et de payement par téléphone, et d'autres moyens de ce même type, afin de l'appliquer à d'autres pays comme le Sénégal d'où je suis originaire. je cherche des contacts surtout des techniciens en la matière afin de monter un projet en ce sens. si cela intéresse des techniciens motivés et capables de relever le défi, n'hésite pas à me contacter pour de plus grandes échanges.
cordialement

Le #1191382
EXCELLENT ... Merci

Le Telephone portable est devenu un outil de production et un moyen de bien gagner sa vie où que l'on soit ...
http://LGL.ADKASH.com le prouve

Michelle PREVOT LGL LOCAL*GLOBAL*LOCAL
eLGL@Me.com
+33.651.822.840
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]