Kouchner veut un nouvel espace international : Internet

Le par  |  7 commentaire(s)
Kouchner-Chine-Google

Le ministre français des Affaires étrangères plaide pour un Internet libre que les États s'engagent à respecter. Bernard Kouchner propose la création d'un instrument afin de suivre ces engagements.

Kouchner-Chine-GoogleBernard Kouchner n'est pas loin d'avoir déclaré sa flamme à Internet dans une tribune publiée par LeMonde.fr. Sans occulter les dérives de cet outil de communication, il estime que l'Internet est avant tout " l'outil le plus formidable de mise à bas des murs et des frontières qui enferment ". Selon le ministre français des Affaires étrangères, Internet est un espace qui garantit la liberté d'expression et doit être préservé en tant que tel.

Sans jamais mentionner un seul pays - la diplomatie reste de rigueur -, Bernard Kouchner fait allusion à la tentation répressive de certains États : " Le nombre de pays qui pratiquent la censure sur Internet, qui surveillent et punissent les internautes pour délits d'opinion, progresse à un rythme inquiétant. Internet peut se retourner contre le citoyen, devenir une source de renseignement redoutable pour traquer en amont l'opposant potentiel. D'ores et déjà, certains régimes se dotent de technologies de surveillance de plus en plus sophistiquées ".

Pour rappeler les États à l'ordre et les confronter à leurs déclarations officielles d'un Internet synonyme d'outil de liberté d'expression, Bernard Kouchner préconise la création d'un instrument international afin de " suivre les engagements pris par les États et de les interpeller quand ils manquent à leur parole ". Il pense également à un " code de bonne conduite pour l'exportation de technologies destinées à censurer et traquer les internautes ". On sait par exemple que la technologie utilisée pour la cybermuraille de Chine vient d'outre-Atlantique.

Le ministre français va même plus loin et souhaite donner " une traduction juridique à l'universalité d'Internet, lui conférer un statut qui le rapproche d'un espace international, afin qu'il soit plus difficile pour les États répressifs d'utiliser l'argument de la souveraineté contre les libertés fondamentales ". Un projet qui sera pourtant bien difficile à mener, concède-t-il.

Pour Bernard Kouchner, une " bataille d'idées est engagée " et oppose les " tenants d'un Internet universel, ouvert, fondé sur la liberté d'expression et d'association, sur la tolérance et le respect de la vie privée ", à ceux " qui voudraient transformer Internet en une multiplicité d'espaces fermés et verrouillés au service d'un régime, d'une propagande et de tous les fanatismes ".

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #637491
Quelle poupée gonflable ce mec...
Le #637581
Internet n'appartient en rien aux États et encore moins à leurs agents, qu' ils soient "sympas" ou "pas gentils" n'y change rien. Donc on ne voit pas bien sur quoi se fonder pour "défendre internet". C'est encore une tentative de mettre le pied dans la porte et de s'approprier la gestion d'un bien commun. Quelle calamité ces politiciens !.
Le #637631
Qu'il aille au bout de ses convictions et qu'il quitte le gouvernement, parce que ses convictions de l'internet et les loi que le gouvernement fait voter sont en totale contradiction.

Mais bon nanard a l'habitude de manger des couleuvres, ce petit coup de gueule lui passera très vite, comme tous ses petits sursaut de gauche qu'on lui connait si bien.
patheticcockroach Hors ligne VIP 7663 points
Le #637661
"Le nombre de pays qui pratiquent la censure sur Internet [...] progresse à un rythme inquiétant." =>C'est bien qu'un membre du gouvernement s'en inquiète, mais plutôt que d'aller donner des leçons à l'étranger faudrait commencer par faire le ménage chez nous... (sinon on va encore se faire rire au nez )
Le #637801
Encore un pas de plus vers le minitel2.0...

Il faudrait qu'il se renseigne un peu plus sur ce qu'est la neutralité du net.
Le #637911
Il est au courant que son employeur (le petit nicolas) n'est pas du même avis que lui sur le nainternette. Que la liberté d'expression c'est pas bien parce que les gens ils disent du mal et qu'il faut filtrer le nainternette.
(cf la loi DADVSI, le procés de la Morano la menteuse, LOPPSI et le filtrage du net etc etc)
Le #638471
y a une chanson qui irai bien au personnage,en modifiant les paroles

Et je coupe son...
et je remets le son

deviendrais

et je retourne ma veste.....
et je remets ma veste....

KB=bouffon.....
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]