L'Internet très haut débit fait peur au Cinéma

Le par  |  13 commentaire(s)

Renaud Donnedieu de Vabres, ministre de la Culture, veut mettre en place un observatoire chargé de l'étude des échanges de contenu sur Internet, afin de savoir effectivement ce qui circule par exemple sur les réseaux Peer to Peer.

Renaud Donnedieu de Vabres, ministre de la Culture, veut mettre en place un observatoire chargé de l'étude des échanges de contenu sur Internet, afin de savoir effectivement ce qui circule par exemple sur les réseaux Peer to Peer.

Remarque: c'est une bonne idée, mais je ne pense qu'il y ait besoin de créer un observatoire pour le savoir ;-)


En effet, avec la mise en place de nouvelles technologies, proposant des débits toujours plus importants, le phénomène du Peer to Peer commence à faire peur, même à nos amis politiques. Ainsi, effectivement, avec des connexions type ADSL2+, quelques minutes suffisent en théorie pour télécharger un film complet au format Divx....de quoi inquiéter également l'industrie du cinéma qui risque alors de connaître les mêmes déboires que l'industrie de la musique.

Après le tout répression (poursuites d'internautes en justice), l'industrie du cinéma envisage elle aussi de faire comme l'industrie de la musique, en proposant un système légal de diffusion des film sur Internet.
Ce système devrait voir le jour, mais actuellement personne n'arrive à se mettre d'accord....

Le désaccord porte essentiellement sur la disponibilité des films via ce nouveau média, qu'on appèlera "vidéo à la demande" et qui devrait débarquer avec la généralisation de l'ADSL2+.
En effet, les Fournisseurs d'Accès à Internet veulent un délais maximal de 6 mois entre la sortie du film au cinéma et sa disponibilité sur internet, comme c'est le cas actuellement pour les DVD par exemple. Mais l'industrie du cinéma refuse, et demande un délais compris entre 9 et 12 mois afin de ne pas concurrencer la diffusion des films sur les chaînes de télévision.

Bref, la situation va demander encore un certain temps avant de se débloquer, alors qu'actuellement les films sont téléchargés massivement avant même leurs sorties au cinéma !

Espérons simplement que l'offre légale de films sur internet démarre rapidement, et connaisse le même succès que rencontrent aujourd'hui les divers sites proposant de la musique payante.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #29240
Je pense que la vidéo chez soi ne remplacera jamais la magie d'une salle de cinéma. Encore une histoire de gain financier.
Le #29243
Non ça ne remplacera jamais le ciné... mais beaucoup s'en contentent, et ça suffit pour inquiéter l'industrie.
Le #29247
Mais les personnes qui s'en contente auraient elles fait la demarche d'aller au ciné, j'en suis pas sur...
Le #29248
Ce sont les ventes de DVD qui leur font surtout peur. Pour le ciné, si la production est de qualité, les gens continueront à y aller, d'autant plus volontiers que les salles sont mieux équipées. Voyez la fréquentation record des salles obscures en 2004. PAr contre, si on leur tue l'industrie des DVD par le Divx, là, ils ont de gros soucis à se faire. Je pense qu'il y a une différence énorme avec la musique : les industriels du cinéma agissent avant que ça ne leur soit vraiment préjudiciable, et veulent essayer (à mon sens) de ne pas faire la même erreur que les majors musicales.
Anonyme
Le - Editer #29257
Que le piratage de musiques et de films soit vraiment préjudiciable c'est toujours à démontrer car il n'y a aucune preuves
Une musique ou un film piratés ce n'est pas forcément une musique et un film non vendus
Le #29270
ce genre de choses ne pourra jamais être demontré dans la mesuure ou on ne peut pas savoir ce qu'aurait fait un individu lambda si le haut debit et le peer to peer n'avait pas existé. c'est un débat sans fin et sans issue.
On ne peut se baser que sur une chose concrete, la loi. il est interdit de télécharger sans accords préalables un film sur lequel il y a des droits d'auteur. tout découle de là.
Le #29297
du meme avis que redhat6

mais bon il leur faut bien des boucs emissaire à lindustrie du cine...
Le #29311
on si'inquiete de la musique sur le net, du ciné sur le net... mais pourquoi insister autant à trouver les mauvaises réponses'''!!! pourquoi les ventes baissent' parce que c'est trop cher! 8? pour une place de ciné c'est abusif / 20? pour un dvd idem.
pauvres consommateurs que nous sommes... on paye des droits sur la copie privé en achetant des cd vierges pour sauvegarder ses photos vacances - elle est ou l'intervention de l'artiste la dedans'''
Le #29319
Avant le p2p et le haut debit il y avais les magnétoscopes, c'était pareil! Un peu plus chiant à copier, un peu moin répendu aussi (et c'est surment pour ca que ca ne les a pas trop inquieté). Je n'ais jamais (même avant l'ere du numerique) acheter de cassette video pour la simple et bonne raison que je n'y voyais aucun interet vu que le film allait passer 2 mois après a la tele et que je pouvais a ce moment la l'enregistrer gratuitement. Je ne pense donc pas causer de tort à cette industrie en "piratant" un film que je n'aurais jamais acheter quoi qu'il arrive! Par contre certains divX m'ont donné envie d'aller au Cinéma!
D'autre part acheter un DVD à +30? pour le mater 1x ou 2... désoler mais ca fait un peu chere. A la limite le payer 1? pour le voir un soir "a la carte". Maintenant s'il est dispo en streaming apres qu'il soit passer a la télé je ne vois vraiment plus l'interet d'un tel systeme et dans ce cas ils n'auront eux même rien retenu de ce qui se passe avec la musique!!
Le #29329
Pourquoi l'industrie du cine s'inquieterai, au state ils ont des debit bien superrieur a nos debit, et pourtant l'industrie est pas plomber, remarque vue les crotes qu'il sorte sa ce comprend
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]