La diminution des composants trouve un écho

Le par  |  3 commentaire(s) Source : DailyTech
PC Micro Express HEL8016

En mars dernier, Intel lançait son Interchangeability Initiative, un nom barbare pour signifier qu'il serait temps que les fabricants de PC cessent de réclamer à leurs fournisseurs des composants sur mesure, que la concurrence ne saurait réemployer.

En mars dernier, Intel lançait son Interchangeability Initiative, un nom barbare pour signifier qu'il serait temps que les fabricants de PC cessent de réclamer à leurs fournisseurs des composants sur mesure, que la concurrence ne saurait réemployer. L'heure est aux économies...


Sus aux paniers percés !
Face à la montée des coûts de certaines pièces entrant dans la composition de nos ordinateurs, et l'on pense immanquablement aux modules de mémoire vive et aux écrans pour PC portables, Intel s'est rendu compte que sa propre croissance dépendait directement des économies d'échelles que ses clients arriveraient à faire lors de leurs approvisionnements. Qu'un même fournisseur doive concevoir et fabriquer des dizaines de lecteurs optiques différents (sans parler des batteries, claviers, adaptateurs secteur, etc...) pour satisfaire aux exigences de plusieurs marques de PC tenait du burlesque, et réduisait les marges de tous les acteurs de la filière. Sans abaisser les prix au détail (ne rêvons pas), mais en rationalisant les achats, il deviendrait possible de gagner en rentabilité, de vendre plus de PC à des prix raisonnables, et qui dit "plus de PC vendus" dit aussi "plus de processeurs écoulés". Or, Intel fabrique justement des processeurs...

Pc micro express hel8016

Premier de cordée
La petite marque californienne Micro Express a entendu les prières en provenance de Santa Clara, et présente son modèle HEL8016. Ce dernier servira de tête de pont à une nouvelle gamme, avec laquelle il partagera l'essentiel de ses composants : son écran WXGA de 15,4 pouces, sa carte graphique NVIDIA GeForce Go 7600 avec mémoire dédiée de 256Mo, son processeur Intel Core Duo (jusqu'à 2,33GHz), sa mémoire DDR2 (extensible à 2Go), ou encore son disque dur SATA (jusqu'à 120Go). D'autres composants seront largement employés, comme la liaison sans fil Bluetooth, le lecteur-graveur de DVD 8x ou la webcam à 1,3-mégapixel, et tous seront interchangeables d'un modèle à l'autre. Ce PC ne remportera pas de premier prix de beauté, mais son contenu est plutôt alléchant. Il ne sera hélas jamais commecialisé sur notre continent.

L'initiative de Micro Express constitue pour Intel à la fois une bonne surprise et un bon début, mais ne va pas révolutionner le monde de l'informatique, vu ses faibles chiffres de ventes. Il faudra plutôt convaincre les ténors du marché, les Dell, HP, Toshiba et Lenovo.

Et ce ne sera pas chose facile...


Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #109306
Et c'est Intel qui dit ça, la marque aux 150 milles sockets différents, la moindre evolution d'un pross et hop, nouveau socket. Zon pas honte ces gens là !

Ferait mieux de prendre exemple sur AMD et son socket A qui à duré pfiou..., et qui recommence plus récement avec AM2.
Le #109316
+1 john777

j'ajouterais m^me qu'avec intel quand c'est pas le socket qui cloche c'est le chipset, aller hope un chipset par cpu
Le #109348
ouais enfin si ça pouvait éviter de se voir présenter un devis de 1000 euros pour changer la carte mère d'un portable ça serait pas plus mal
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]