Le concurrent européen de Google Print

Le par  |  2 commentaire(s) Source : CNET News
Europe drapeau

La Commission Européenne veut fédérer les états de l'Union autour d'un projet de numérisation de la "mémoire collective" de notre continent.

La Commission Européenne veut fédérer les états de l'Union autour d'un projet de numérisation de la "mémoire collective" de notre continent.

Europe drapeauAprès les annonces de projet de bibliothèque en ligne lancés par Google, puis plus récemment par Yahoo, la Commission Européenne entend réagir, et proposer une alternative à celle des deux géants américains.

Le but est de protéger la "mémoire collective" des pays de l'Union Européenne, à travers la numérisation d'archives musicales, littéraires, télévisuelles et radiophoniques, pour ensuite les mettre à disposition de tous les Européens.

Pour parvenir à un résultat tangible, la Commission s'est fixée une date-butoir au 20 janvier 2006 afin de présenter un projet viable.

Comme l'a souligné la Commissaire européenne à l'Information et aux Médias, la Luxembourgeoise Viviane Reding, "sans une mémoire commune, nous ne sommes rien, et nous ne parviendrons à rien; (ce projet) nous aidera à définir notre identité (européenne), et nous aidera dans notre tâche d'éducation des jeunes, mais aussi dans notre travail de tous les jours et dans nos loisirs."

La Commission reconnaît que le processus prendra du temps, et s'articulera autour de trois pôles: la numérisation des données, leur mise à disposition du public, et la maintenance des installations. Le projet européen pourra en outre s'appuyer sur des initiatives nationales déjà en place, telle que le Collect Britain existant au Royaume-Uni, soutenu par la Librairie Nationale britannique et l'équivalent outre-Manche de la Française des Jeux.

Bien entendu, les projets de Google et Yahoo ont joué un rôle d'aiguillon dans la décision de la Commission Européenne, car le fait de laisser autant de contenus culturels entre les mains de deux compagnies à but clairement lucratif pose de sérieux problèmes quant au choix des oeuvres présentées, de leur mise en contexte, et même, plus simplement, de leur disponibilité pour le public.



Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #62986
Oui!Super!Ilfaut le faire!
Le #63010
Aucune chance que ça accouche avec des politiciens ! Seule une entreprise privée peut mettre en oeuvre un tel projet rapidement.

Et je suis sur que GooglePrint sera anglophone uniquement (tant pi pour nous qui nous croyons plus fort) et sera opérationnel bien avant "notre" projet européen, s'il voit le jour...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]