Le futur AOL 8.0

Le par  |  0 commentaire(s)

Près de neuf mois après la diffusion grand public de sa version 7.

Près de neuf mois après la diffusion grand public de sa version 7.0, le Fournisseur d’Accès Internet américain AOL (America On-Line) a lancé en début d’octobre dernier le Bêta test de la nouvelle version de son interface propriétaire, j’ai nommé AOL 8.0.

Pour ceux qui ont connu la transition entre la version 6.0 et 7.0 et qui ont eu du mal à les différencier, qu’ils ne s’inquiètent pas, AOL 8.0 apporte son lot de nouveautés esthétiques, mais aussi techniques.

Coté esthétique, le fond d’écran gris laisse place à un dégradé bleu clair… Au début, on reste sceptique et puis rapidement l’œil s’y habitue. La barre d’outils est devenue personnalisable ; en plus de la possibilité d’y ajouter des boutons liens déjà présente dans la version précédente, sa couleur peut être choisie dans l’un des 6 thèmes proposés. L’accueil sera lui aussi à choisir parmi les 6 proposés. Quand à la messagerie, elle devient de plus en plus personnalisable ; il y aura en effet possibilité de choisir un papier peint aux fenêtres de dialogue, un plus grand choix d’icônes s’offre à nous, et pour finir il y a aussi la possibilité de choisir le style des smileys.

Coté technique maintenant, le paramétrage des emails et des dialogues est accessible à partir de leurs propres fenêtres ; plus besoin d’aller à des mots clefs ou dans des menu pour y avoir accès. Il y a reconnexion automatique en cas de déconnexion involontaire de la part de l’utilisateur pour les modes de connexion 56k… Et l’interface ne fait plus appel à des modules extérieurs pour les connexions de type ADSL.

Cependant, cette interface, aussi belle et pratique qu’elle soit demeure une interface propriétaire, ce qui veut dire que les abonnés AOL ne peuvent accéder à Internet sans passer par cette dernière, ce qui constitue selon beaucoup d’utilisateurs avancés un motif de désintéressement. La fausse impression de liberté accrue que propose AOL 8.0 ne suffira pas aux plus exigeants, puisque finalement, même si les abonnés pourront choisir, ils devront le faire parmi ce qu’AOL leur propose… Ils ne peuvent également pas accéder à leurs emails par le biais des logiciels comme Outlook, puisque AOL n’utilise pas de serveur POP3 ou IMAP, ce qui explique peut-être l’efficacité du traitement des messages sur lequel il n’y a rien a redire. Ceci dit, cela pourrait bientôt changer (voir news sur AOL Communicator).

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]