Le haut débit par relais stratosphériques

Le par  |  10 commentaire(s) Source : Cordis
ballon

Tenter de nouvelles expérimentations dans le domaine des sciences nous apporte sa part de rêves, d'espoirs et de progrès.

Tenter de nouvelles expérimentations dans le domaine des sciences nous apporte sa part de rêves, d'espoirs et de progrès. Comme ce projet de distribution de haut débit Internet à l'aide d'un ballon qui paraît assez inhabituel mais qui en définitive se révèle prometteur en bien des points.

Financé par la Communauté Européenne, le projet CAPANINA, composé de 13 partenaires d'Europe et du Japon a réussit à obtenir un débit de 11 Mbits sur une distance de 60 kilomètres à l'aide d'équipements de communication radio et optique placés à bord d'un ballon volant à une altitude de 24 kilomètres. Des débuts prometteurs quand les chercheurs estiment que ce débit pourrait être multiplié jusqu'à atteindre 200 fois celui proposé actuellement par le câble.

Ballon L'avantage d'utiliser des plateformes à haute altitude telles que les ballons et les dirigeables est qu'il peut servir à fournir du haut débit aux régions isolées et rurales de toute l'Europe. Le même système pourrait également servir à fournir une connectivité mobile et à grande vitesse, comme dans les trains.

D'un point de vue pratique, il n'est plus nécessaire de creuser pour passer les câbles. Et l'argument financier tient également la route puisque le coût de mise en oeuvre de l'infrastructure représenterait 1/10ème de celui nécessaire à l'installation d'un satellite.

Cette solution présente en tout cas une alternative ou complémentarité suffisamment convainquante par rapport aux réseaux satellitaires et terrestres.




Fin de l'expérimentation et commercialisation d'ici 3 à 5 ans, si tous les essais prévus sont concluants...

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #67066
Vraiment une bonne nouvelle pour les personnes qui on même pas accès a l'haut débit, et il y en a pas mal !! Très bon sujet a surveillé !
Le #67069
En espérant que cette "solution" n'ait pour conséquence la floraison de nouvelles antennes (ou paraboles) comme c'est déja le cas pour le satellite..Ca fait tellement joli dans le paysage...
Anonyme
Le #67078
Voila comment depenser notre argent n'importe comment !

Un ballon ! n'importe quoi !
Le #67079
comment il fait le ballon pour pomper l'energie dont il a besoin ' et comment il faut pour rester toujours à la même position sans faire le tour de la planète à cause des vents '
Le #67081
pano solaire'
Le #67096
Pilote d'avion et de navette ouvrez les deux yeux!!!<img src="/img/emo/cool.gif" alt="8:" />
Le #67118
ben oui c'est sur ce sont des questions qu'on pourrait ce posé ! est ce vraiment un système fiable pour des années' que ce passe t'il en cas de pb a 27km au dessus de nos tete' vas t'on avoir la connexion coupé brutalement ainsi qu'on beau ballon dans notre jardin en nous réveillen le matin'' je crois que l'idée est bonne mais que bcp de choses sont a voir sois par rapport a la securité mais aussi par rapport a la stabilité du débit qui peux varier autant que la stratosphere enfin voila bcp de choses pour dire que voila c'est cool tout sa lol
Le #67125
ben, il y a quelques questions auxquelles un peu de logique apporte la réponse:

- ballon captif (attaché par un cable) -> il reste toujours en place et on peut le descendre au besoin

- source d'énergie par panneau solaire, masi on peut aussi l'alimenter en passant par le cable d'attache

- il devrait etre positionné sur une zone au survol interdit (sinon, risque de collision des aéronefs avec le cable d'attache

- paraboles nécessaire probablement, aussi bien pour l'émission que la réception
Le #67152
j'ai regardé les 200 mo de vidéo de leur essai (faut en avoir le courage à 50 ko/s, tout ça pour les voir préparer des moments c'est d'un chiaaant ), la sattelite est un ballon non retenu par un cable (27 km ') qui s'envole, suis les vents, et est repéché par hélico à la fin...
le module lui il fait 1x1x0.4 m environ je dirais, dans tous les cas pas de quoi posséder des panneaux solaires pour se recharger.
coté au sol il faut tout un bordel d'appareils pour établir la liaison avec téléscope+caméra+ordi pour ne pas perdre de vue le balon.

autant de problèmes qui me semblent impossibles à résoudre, et qui rendent ce projet limite fou
Le #67244
ben, si c'est pas un ballon captif, ils ont du courage les mecs... avec la circulation dans l'atmosphère, il va faire le tour de la planète le bazar
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]