Lenovo rachète sa division mobile...vendue il y a un an

Le par  |  1 commentaire(s)
Lenovo HQ logo pro

Le groupe chinois Lenovo annonce sa volonté de reprendre le contrôle de Lenovo Mobile Communications Technology pour 200 millions de dollars, souhaitant reprendre la main sur le pôle mobilité et le combiner à ses autres activités.

Lenovo Logo_Blue_TMOn reprend les choses en main chez Lenovo. Le groupe chinois annonce ce jour son intention de racheter la division Lenovo Mobile Communication Technology dont il avait cédé le contrôle à un consortium d'investisseurs mené par Hony Capital, fonds détenu par Legend Holdings, il y a un peu plus d'un an, alors qu'il souhaitait se recentrer sur le marché des PC.

Considérant que les perspectives ont largement évolué en 18 mois et ne voulant surtout pas rater le virage de l'Internet mobile en Chine, qui promet d'être très fructueux, Lenovo est prêt à mettre 200 millions de dollars en cash et actions pour préparer une stratégie de convergence entre l'univers de l'ordinateur et celui du mobile.


Nouvelles perspectives de croissance
Lenovo Mobile se place en troisième position du marché chinois de la téléphonie mobile et constitue la première marque chinoise. Ce potentiel doit servir à l'émergence de nouvelles catégories de produits connectés de type MID pour alimenter la très forte demande, en association avec les opérateurs télécom locaux.

Avec un marché de l'Internet mobile qui devrait dépasser les 16 milliards de dollars d'ici 2014, la Chine est un immense réservoir de possibilités pour le haut débit mobile 3G et au-delà. Selon Yang Yuanqing, CEO de Lenovo,

" alors que l'activité PC mondiale de Lenovo montre des signes constants de reprise, nous voyons l'Internet mobile comme une opportunité de croissance stratégique. Lenovo a préparé sa stratégie dans ce domaine. Nous avons développé des produits attractifs tant sur les plans matériel que logiciel. Et nous lancerons bientôt en Chine une nouvelle gamme. Avec la marque Lenovo, ses canaux de distribution et sa chaîne d'opérations, nous sommes confiants dans notre capacité à mettre en oeuvre une stratégie de l'Internet mobile et d'en faire notre prochain moteur de croissance en Chine. "

Il est vrai qu'en tant qu'acteur local, le groupe chinois est particulièrement bien armé pour prendre des parts de marché. Mais l'initiative n'est peut-être pas étrangère à la poussée des sociétés occidentales cherchant à nouer des partenariats avec l'opérateur China Mobile et ses plus de 500 millions d'abonnés mobiles.

Son concurrent Dell a par exemple lancé sa stratégie mobile en commençant directement par le marché chinois, inaugurant un attaque du marché atypique pour une société occidentale. D'autres acteurs sont également sur les rangs pour proposer des appareils connectés ( de type netbook, par exemple ) utilisant le standard 3G chinois TD-SCDMA.

Si Lenovo a fait profil bas durant la période de la crise économique mondiale, les derniers résultats trimestriels font état d'une amélioration notable de son activité, lui permettant de reprendre l'initiative sur plusieurs fronts, dont celui de la mobilité.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #552491
Rien que pour ce manque flagrant de vision à long terme les résponsables de ce désastre devraient être licenciés. Alors qu'Apple, Acer, Dell, etc. montrent la voie en marchant sur les plate-bandes des mobiles, et que Nokia entre dans le marché des ordinateurs, les dirigeants de Lenovo n'ont pas su comprendre la direction que prenait le marché ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]