LibreOffice : fort soutien selon la Document Foundation

Le par  |  5 commentaire(s)
LibreOffice

Une semaine après sa création afin de s'émanciper d'Oracle et œuvrer au développement d'un fork d'OpenOffice.org, la Document Foundation se réjouit d'un fort soutien.

LibreOfficeLa semaine dernière, la Document Foundation annonçait sa création et de prendre en charge sous un jour entièrement communautaire le devenir de la suite bureautique libre OpenOffice.org. Il s'agit plus exactement d'un fork d'OOo avec pour identité LibreOffice dont une version bêta est disponible au téléchargement.

Si la Document Foundation avait formulé le vœu qu'Oracle lui cède gracieusement la marque OpenOffice.org, ce souhait risque d'être déçu. Dans un communiqué, la Document Foundation fait mention de la seule réponse officielle d'Oracle obtenue pour le moment.

" Orale investit beaucoup de ressources dans OpenOffice.org. Avec plus d'un million d'utilisateurs, nous croyons qu'OpenOffice.org est l'implémentation open source la plus avancée, la plus riche en fonctionnalités et nous encourageons la communauté Open Office à poursuivre sa contribution via www.openoffice.org. "

Alors que l'on s'étonnera du chiffre d'un million d'utilisateurs qui semble relativement faible, le message paraît relativement clair, Oracle n'a pas l'intention de lâcher le morceau et escompte bien que le développement d'OpenOffice.org continue. Forcément, si cette situation venait à se confirmer, cela occasionnerait un certain manque de visibilité pour l'utilisateur final.

Mais pour la Document Foundation, l'heure reste toutefois à la satisfaction avec le sentiment que son initiative a reçu un bel écho auprès de la communauté. Alors que la version bêta a été téléchargée plus de 80 000 fois, le nombre de miroirs a doublé en une semaine pour passer à 45 dans 25 pays. Cela représente près de la moitié du chiffre pour OOo. Pour le code de LibreOffice, déjà 80 contributions de 27 volontaires ont été validées.

En début de semaine, LeMagIT a relayé une étude assassine du cabinet d'analyse Saugatuk Technology où ce dernier pointe du doigt la " fragmentation de l'Open Source " qui le maintient dans un " marché de niche ".

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #698551
Oracle va se retrouver avec une marque et un logiciel vides d'ici quelques mois puisque les contributeurs sont des personnes qui prônent pour le libre et ne voient plus l'intérêt de contribuer à OpenOffice. LibreOffice va prendre sa place sans problème, ne serait-ce que grâce à son intégration dans les distributions Linux. Ensuite le bouche à oreilles fera le reste et les particuliers, sur conseils de leur entourage geek, utiliseront LibreOffice puisque cela sera la suite logique de ce qu'ils utilisaient avant.
Le #698581
Contrairement au fork Firefox/iceweasel de debian qui laisse encore à Mozilla le leadership du développement, là c'est le leadership d'OOo qui quitte Oracle et en plus avec l'aval des anciens partenaires de Sun.

Je ne crois pas qu'Oracle aie un grand poid dans le développement de libreoffice. Il lui restera 2 solutions reprendre les travaux de libreoffice en parallèle (comme debian avec Iceweasel) ou alors créer une branche bien distinct en développement dans son coin son OOo (mais ça coûte extrêmement cher).

On voit bien qu'oracle n'a jamais rien compris aux logiciels libres et c'est bien pour ça que les développeurs d'OOo s'éloigne de lui.
Le #698741
cabinet d'analyse Saugatuk Technology = des glands. pour comprendre le libre, faut etre libriste, laisser le développement d'un joyau du libre a une multinationale comme oracle, c'est le voir disparaitre petit à petit...
Je n'ai qu'un seul exemple à donner à ces aristots qui se disent analystes (en fait des pseudos avocats du propriétaire payés la pige) :
AOL/NETSCAPE ---->MOZILLA --- >FIREFOX
tout est dit, rien à ajouter pour celui doué d'intelligence
Le #698961
Avec une société qui a les moyens derrière; on a une chance d'avoir un produit qui donne envie au consommateur final, plutôt qu'un machin tout laid de linuxien qui ressemble vaguement à Office 97.

Il aura fallut attendre qu'Oracle prenne en main les choses et que les intégristes quittent le navire, pour enfin arriver à quelque chose de valable. Ca donne une bonne idée du gâchis du monde du libre..
Le #699481
Salut, quand on voit déjà les problèmes de compatibilités qu'il y avait entre OpenOffice et Symphony (http://blogs.msdn.com/b/dmahugh/archive/2009/05/09/1-2-1.aspx), on peut se poser des questions sur cette fragmentation !

Ne vaut-il mieux pas acquérir la version payante de Microsoft pour profiter d'une version super stable et durable une fois pour toute ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]