Linux : qui contribue au développement du noyau ?

Le par  |  6 commentaire(s)
linuxintro

La Linux Foundation publie une étude statistique sur les contributions apportées au noyau Linux. Red Hat, IBM, Novell et Intel sont les principaux contributeurs.

linuxintroLa Linux Foundation annonce la publication d'une mise à jour de son étude relative au développement du noyau Linux. Une étude qui permet de rendre compte de l'évolution de ce projet open source d'envergure et savoir quels sont ses principaux contributeurs et soutiens.

Depuis avril 2008, la masse de développeurs qui a contribué à chaque publication du kernel ( chaque cycle de publication ) a augmenté de 10 % pour un ajout de 2,7 millions de lignes de code. Chaque jour, 10 923 lignes de code sont ajoutées alors que dans le même temps 5 547 sont supprimées. La version 2.6.30 du noyau Linux dépasse ainsi les 11,5 millions de lignes de code.

Ce niveau d'activité a donné lieu à une cadence soutenue de 5,45 patchs qui ont été acceptés par heure, soit une augmentation de 42 % sur les seize derniers mois pour notamment répondre à la demande Linux des marchés émergents friands de netbooks.

Chaque noyau Linux a été mis au point par près de 1 000 développeurs ( 1150 pour le 2.6.30 ) qui travaillent pour plus de 200 sociétés différentes. Près de 70 % du total des contributions ( des changements ) au noyau proviennent ainsi de développeurs employés par des entreprises privées.

Sans véritable surprise, Red Hat, IBM et Novell sont les sociétés qui emploient le plus de contributeurs. Depuis la version 2.6.24, le pourcentage de contributions au noyau Linux de ces sociétés s'évalue ainsi respectivement à 12 %, 6,3 % et 6,1 %. À souligner que pour 21,1 % il s'agit de développeurs indépendants. Parmi les autres noms de sociétés mentionnés, Intel ( 6 % ), Oracle ( 3,1 % ), Sun Microsystems et HP ( 1 % ), Google et AMD ( 0,8 % ).

À titre nominatif, c'est la " chute " pour Linus Torvalds, ce dont s'amuse le rapport. Le père du noyau Linux n'apparaît plus dans le Top 30 des contributeurs les plus prolifiques. Le rapport souligne néanmoins qu'il demeure un acteur crucial du processus de développement en étant très actif dans la révision et la signature du code.


Consulter le rapport

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #507051
Le travail collaboratif à une telle échelle me fascine. Je suis un complet béotien en la matière et le fait de parvenir à ajouter et supprimer autant de chose sans que les gens ne se marchent trop sur les pieds est complètement mystérieux pour moi
Le #507061
gestionnaire de révision robuste plus mailing-list
Le #507071
C'est exactement la même chose pour moi. Je ne sais pas s'il existe une étude qui s'est penchée non pas sur la technique mais sur les interactions (de tous types) entre les développeurs au sein de cet "écosystème" pour comprendre comment on peut atteindre un tel résultat.
Le #507081
Linus thorvalds doit avoir énormément de boulot pour coordonnée tout ce petit monde, c'est normal que le nombre de ligne de code soit en diminution.

Qui plus est linus s'occupe essentiellement du noyau linux en lui-même qui devient assez mature. Alors que les autres contributeurs s'occupent plus des modules spécifiques qui viennent se greffer sur le noyau, et là il reste encore pas mal de boulot à faire.
Le #507091
gandalf79 >un noyaux mature n'empeche pas qu'il puisse être amélioré
Le #507121
Bin c'est simple, le noyau est très modulaire. Donc en général les modifications sont assez localisées, confinées à un module. Après, il y a des mainteneurs pour ces sous-systèmes.

A ce moment là on retombe sur un modèle de développement traditionnel, avec des développeurs et un mainteneur qui centralise, vérifie et accepte ou refuse les patchs, les applique. Le boulot de Linus reste à co-signer certains patchs pour autoriser leur intégration (de ce que j'ai compris), et intervenir sur la résolution des conflits (patchs qui modifient les mêmes zones dans le code source). De même il a une vision plus globale pour les patchs qui sont transversaux et affectent plusieurs modules.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]