Bientôt 50 milliards de dollars par an autour de Linux ?

Le par  |  13 commentaire(s) Source : NewsFactor
Linux Foundation

On ne le rappellera jamais assez, libre, dans le sens donné par la FSF, ne veut pas forcément dire gratuit. L'économie autour de GNU/Linux ne cesse de croître si l'on s'en réfère à deux récentes études.

Linux FoundationLa Linux Foundation s'est intéressée au développement du noyau Linux. Pour rappel, un noyau est une pièce fondamentale d'un système d'exploitation car c'est lui qui permet la communication entre les différents composants de l'ordinateur.

La fondation Linux nous apprend qu'en quelques années, le nombre de contributeurs au développement du noyau a tout simplement triplé. L'immense majorité des développeurs, soit 70 % sont en fait des personnes employées par des entreprises privées telles que Red Hat, Novell ou encore IBM, Intel, HP, Nokia qui travaillent notamment pour une meilleure compatibilité matérielle.

Au final, plus d'un million de lignes de code par année, soit quelque 3 621 lignes par jour sont ajoutées au code source du noyau. Avec sa licence libre (GNU GPL v2) et son mode de développement communautaire, l'engouement de sociétés privées pour Linux démontre un intérêt croissant de la part des industriels pour le noyau et les systèmes d'exploitation s'en servant.


L'économie du libre profiterait de la migration Unix ?
C'est en effet la principale raison invoquée par l'IDC (International Data Corporation). Cette société, spécialisée dans les services de conseil et de marketing, vient de réaliser une étude, parrainée par la Linux Foundation, concernant les environnements économiques en relation avec Linux.

S'il y a des potentialités de croissance, l'IDC les explique par le souhait de nombreuses entreprises de vouloir migrer à partir de leurs systèmes actuels, sous Unix. Beaucoup se tourneraient alors vers des systèmes GNU/Linux, compétitifs et parfois considérés comme voisins de nombreux Unix. Bien que Microsoft et Sun, avec Windows et Solaris, sont des adversaires sérieux, Linux devrait se tailler une part non négligeable dans ce marché selon l'IDC, si toutefois Linux continue d'exercer une certaine " pression technologique ".

Du côté applicatif, la part des logiciels disponibles sous GNU/Linux ne représenterait que 4 % du marché total, pour des dépenses d'environ 10 milliards de dollars par an. D'ici à 2011, l'IDC pense que la part pourrait passer à 9 % du marché, soit 31 milliards de dollars. Dans le même temps, le marché total connaîtrait une évolution importante, s'accroissant de 242 à 330 milliards.

L'IDC pense que les dépenses totales des entreprises investissant dans les matériels, logiciels et services autour de Linux peuvent être actuellement estimées à 21 milliards de dollars. D'ici à 2011, l'agence prévoit que celles-ci atteindront environ 50 milliards de dollars, ce qui correspondrait à augmentation annuelle de 24,1 %.
Complément d'information
  • Etude : Unix et Linux plus fiables que Windows
    Le Yankee Group vient de rendre publiques ses conclusions concernant la fiabilité des systèmes d'exploitation utilisés par les entreprises sur leurs serveurs. Grande gagnante cette année comme les précédentes : la famille Unix. Mais ...
  • Etude Symantec : Windows plus sécurisé que Linux et Mac OS X
    Pour une fois, on ne pourra pas accuser cette étude de partialité, cette dernière étant le fait de l'éditeur Symantec, qui n'est pas dans les meilleurs termes depuis quelques mois avec Microsoft, à ...

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #206791
Les études prévoient une très forte perçé LINUX, la direction que prend Microsoft n'est plus celle que les entreprises espère, performances, fiabilités et pérénités ne font pas partis du vocabulaire chez Microsoft. Les entreprises recherchent d'ailleur de plus en plus de techniciens ferré dans le domaine LINUX pour acroître leur compétivité.
Le #206951
Loin de moi l'idée de te contredire, mais tes affirmations devraient être étayées de sources.
Surtout quand tu dis "performances, fiabilités et pérénités ne font pas partis du vocabulaire chez Microsoft", à part un ressenti personnel ou vaguement professionnel, sur quoi tu te bases pour oser affirmer de telles inepties ?
Anonyme
Le #206991
altheos>Une simple comparaison entre les performances de windows xp pro et vista pro devrait te mettre la puce à l'oreille...
Dans vista, il y a des améliorations mais niveau ressources c'est quand même dur dur!
ma boite qui a environ 1000 pc sur toute la france qui tournent sous xp (et encore un xp à la diet!) compte sérieusement passer à linux et ce à cause du support de xp qui prend fin, des ressources de vista qui sont trop importante! le prix de la licence et enfin parce qu'il y a des logiciels qui sont programmés en interne... (de plus openoffice ou lotus symphony et lotus notes dont dispo sous linux aussi... donc bientot plus windows chez nous
Le #207031
le truc juste, c est que xp est deja assez dur pour beacoup d utilisateur, va t en leur mettre un linux dans les mains ...
Le #207051
Sur le fond, poip a pas forcément tort, mais dire que "des études prédisent que ... " sans préciser de quelles études il s'agit, ça vaut pas mieux que les trolls de lvm, phebus ou jvachez.

GillouXX >C'est vraiment pas plus compliqué d'utiliser linux que windows. Par contre, pour un utilisateur simple, c'est beaucoup plus difficile (voir impossible) de foutre son système en l'air ... alors que sous windows ...
Le #207101
Jules César >Tout dépend des droits que l'on donne à ses utilisateurs... Mais oui, il est aussi dangereux d'être admin sous Windows qu'être root sous Linux et sous les Windows < Vista, l'installation favorisait l'utilisation d'une session admin comme session utilisateur... Mais bon, une fois les "bonnes pratiques" suivies, c'est pareil.
Le #207181
@Luchy:
Même si une politique de sécurité stricte réduit considérablement les "problèmes" sous windows, on est très loin d'arriver au même niveau, en grande partie à cause de la non séparation du système et de l'espace utilisateur.
Le #207491
C'est 2 choses différentes :
Linux en entreprise
linux at home.
En Entreprise sous linux, tu démarres ta machine, tu te loggues, tu lances ton application métier, tu bosses.

En Entreprise sous windows, tu as laissé ta machine tourner toute la nuit de peur que windows ne démarre pas, tu te loggues, tu attends qu'AD te reconnaisse s'il n'a pas planter, tu attends qu'exchange te reconnaise si l'administrateur n'est pas dessus en train de faire le ménage ou rapatrier du P2P, tu lances internet explorer, tu attends que ton antivirus scannes la page HTML, que le firewall/proxy t'autorise à l'aide de sa liste blanche a te connecter, tu consultes tes mails "amicaux", tu laisses de coté, les mails pro, pour la pause de 11h00, tu lances winamp pour écouter le dernier starAC, tu vas sur Youtube avec le lien que t'a donné ton collègue en RTT, tu changes tes icones de couleurs, change ton fond d'écran 6 fois dans la journée, entre-temps tu auras chopé le spam qui sera passé à travers les filtres. Ton ordi va ramer, tu appelles la hotline niveau 1, qui va planifier un rdv pour le lendemain. Entre-temps, ton chef arrive, tu lui dis, tu peux pas travailler à cause de windows, tu vas fumer ta clope dehors, entre-temps, tu auras oublier de mettre en veille, ton collègue va épier ton taff, , tu auras pris soin de lancer une défragmentation, croyant que ça va transformer ton windows en formule 1. tu reviens, la défrag sera @ 2%, tu ne peux pas l'arréter, hop, tu rebootes à la sauvage, perdant des documents, et causant des clusters defectueux qui vont dans quelques mois t'empêcher de rendre ton rapport sur la productivité des call-centers et le moyen d'optimiser les temps de paroles.
Non vraiment windows est contre-productif
Bref, passez les postes sensibles sous linux, laissez faire root. ce qui est important c'est les applicatifs métiers, après que ça tourne sous mac, bsd ou linux c'est la même.les stratégies doivent appliqués dès que le PC est allumé.le jour où les PDG sauront ça, ils auront fait un grand pas, je ne parle pas des dsi qui ne sont que des portes-voix.
la plupart des pdg sont, et ça vous le verrez , la plupart sous APPLE, donc ils savent ce qu'il en est.
Le #207511
PS: les call-centers ont besoin d'etre sous windows ??? oracle marche très bien sous linux.
les TPE/ caisses ont besoin d'etre sous windows. Archlinux leur fera gagner du temps, de l'argent qu'ils pourront redistribuer aux caissières et autres.
On pourrait citer 1000 exemples.

A l'heure de la baisse du pouvoir d'achat, il est temps d'alerter ses députés, voir la gestion de sa mairie, proposer, disposer, alerter le CE, les syndicats. Les promesses des élections sont passées, les dirigeants sont au chaud et attendent des dons de M$ et consorts.
STOP !
Le #207611
DMZ, si votre admin réseau est aussi incompétent, qu'il soit sur linux ou sur windows ça ne changera rien. Tu peux très bien faire les mêmes merdes sur Linux.

Sur les entreprises où j'ai déjà bossé on a toujours été sur winxp et pourtant jamais eu aucun problème.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]