De plus en plus de livres piratés

Le par  |  3 commentaire(s)
Livre électronique iLiad par iRex et MyScript de VisionObjects

Selon la dernière étude EbookZ du MOTif, l'offre numérique illégale de livres en français a pris de l'ampleur, même si elle reste encore relativement faible.

Pour la Hadopi, le livre occupe la 8e place des biens culturels les plus téléchargés illégalement ( pour 29 % des internautes concernés ), mais il figure en 3e place pour les téléchargements légaux.

Dans sa troisième étude EbookZ, le MOTif - Observatoire du livre et de l'écrit en Île-de-France - constate que l'offre pirate de livres en français ( publiés par des éditeurs français ; traduits ou non ) représente 2 % de l'offre légale papier.

" En 2009, nous avions dénombré une offre située entre 4 000 et 6 000 titres différents dont 3 000 à 4 500 BD réellement accessibles, en 2011 entre 8 000 et 10 000 dont 6 000 à 7 000 BD et cette année entre 11 000 et 14 000 dont 8 000 à 10 000 BD ", indique le MOTif.

À noter que cette offre illégale peut être constituée de livres numériques piratés mais aussi de livres imprimés qui ont été scannés.

Parmi les circuits du piratage, le P2P ou encore le téléchargement direct. L'étude a été rédigée à l'heure de la fermeture de MegaUpload qui avec FileSonic en tête concentraient l'essentiel du stockage des fichiers illicites.

Livre électronique iLiad par iRex et MyScript de VisionObjectsReste que pour le MOTif : " on s'accorde à penser aujourd'hui que c'est à l'offre légale de se présenter comme la meilleure rivale du piratage ( par un développement en quantité comme en attractivité - prix, qualité, facilité d'accès, interopérabilité, services associés, etc.) ".

Parmi les auteurs ayant le plus de titres piratés, Agatha Christie et Charlaine Harris arrivent en tête devant le romancier français Frédéric Lenormand. Pour les titres les plus piratés, le podium est constitué du " Petit Larousse des conserves et salaisons ", " Le Courage d'éduquer " de Lee Lozowick et " Organisez vos idées avec le mind mapping ". " En haut de classement se trouvent des ouvrages pratiques ou des essais grand public ".

Traitée à part dans l'étude, la bande dessinée est comme indiqué plus haut la catégorie éditoriale la plus piratée. " Les mangas best-sellers, les séries européennes d'albums classiques ( Lucky Luke, Astérix… ) et quelques séries phares de ces dix dernières années ( Walking Dead… ) constituent la très grande majorité des fichiers pirates ".

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #925591
nous somme vraiment méchant !

méchant internaute méchant
Le #925611
Ouh la, ça doit sûrement nuire au dynamisme du secteur, non ? La BD est en crise, non ? Vite, à genoux, implorons la venue du Grand Principicateur pour sauver notre créativité subventionnée et notre confort germanopratin.
Le #925981
@aqwxszedc

MDR !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]