Faut-il interdire les liens virtuels entre profs et élèves ?

Le par  |  11 commentaire(s) Source : 20minutes
facebooklogo

Une loi qui s'apprête à entrer en vigueur outre-Atlantique amène à se poser la question suivante : faut-il ou non interdire les liens virtuels entre les enseignants et les élèves ?

facebooklogoSur les réseaux sociaux tels que Facebook, tout le monde est ami avec tout le monde, que ce soit un chanteur avec ses fans, un bar et ses habitués, un père et son fils, un homme et un ancien camarade de classe, un patron et ses employés ou l’enseignant avec ses élèves. Et c’est justement ce dernier lien qui dérange les autorités du Missouri aux États-Unis.

Voilà pourquoi, à partir du 28 août prochain, une loi rendra totalement illégal tout lien établi entre un professeur et un de ses élèves par le biais d’une plate-forme communautaire. Pour les autorités, il s’agit de rétablir la frontière entre le corps enseignant et les élèves, afin d’éviter certaines dérives telles que les relations intimes. Les enseignants ont donc quelques semaines pour faire le grand ménage dans leurs listes d’amis. Les établissements sont, quant à eux, invités à mettre à jour leurs règlements intérieurs en stipulant cette nouvelle règle. Bref, c'est le retour à la conversation de vive voix et au bon vieux courrier électronique.

Reste que certains comme Randy Turner, professeur de la ville de Joplin dans l’État du Missouri, ne comprennent pas vraiment cette loi. Couper ce lien virtuel reviendraient, selon à eux, à empêcher l’élève d’avoir un lien avec un adulte digne de confiance en cas de sérieux problème. Il nuirait aussi à l’échange rapide d’informations dans des situations d’urgence à l'image de la violente tornade qui a frappé Joplin le 22 mai dernier, grâce auquel il a été possible de localiser certains étudiants.

Et vous, quel est votre avis ? Faut-il ou non interdire les liens virtuels entre les enseignants et les élèves ?

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #814421
comme on dit ainsi va le monde, ca ne sert à rien.
patheticcockroach Hors ligne VIP 7663 points
Le #814441
"Et vous, quel est votre avis ? Faut-il ou non interdire les liens virtuels entre les enseignants et les élèves ?"
=>Il faudrait interdire tous les liens virtuels. Et les ordinateurs, aussi; c'est dangereux les ordinateurs. Et l'électricité, aussi. C'est encore plus dangereux, l'électricité. Un vrai cow-boy s'éclaire à la bougie. Non, mais!
Le #814471
et il faut aussi interdire les liens réels ! Voilà la boucle est bouclée !
Le #814481
Continuez de faire passer les profs pour des aliens vis à vis des élèves. Faut pas s'étonner des agressions après.
Le #814511
ce qui me choque c'est qu'il y ait un légigération là dessus....
Le #814521
Je suis enseignant et je suis tout à fait d'accord avec cette règle. D'ailleurs je n'ai jamais accepté une seule demande de mes élèves. Je suis homosexuel et je n'ai pas envie que ça se sache dans mon école. C'est ma vie privée.
Le #814541
@mat01>libre à toi de refuser ou d'accepter qui tu veux dans tes contacts.
mais pourquoi légiférer et empecher à tout le monde?

un prof est assez grand pour savoir lui même quelles limites mettre et donc s'il doit accepter ou non de mettre un élève dans ses contacts. pourquoi lui imposer?.

maintenant si le problème est: d'éviter les contacts adultes-ados.
dans ce cas pourquoi se limiter aux profs seulements?
Le #814571
"Je suis homosexuel et je n'ai pas envie que ça se sache dans mon école. C'est ma vie privée."


Quand on veut pas quelque chose se sache, on le dit pas un lieu public (ce qu'est internet)


Pour que les profs (comme les parents) gardent un minimum d'autorité, il est important de placer des frontières, il s'agit pas de "copains".

Mais c'est surement par le moyen de communiquer (par mail, courrier postal, vive voix, MSN, facebook, ....) que cette frontière se fait, mais uniquement par une distance dans le discours et l'attitude envers les élèves....


Sinon on peut aussi interdire tous voyages scolaires, toutes discussion en dehors des heures de cours ... On sait jamais, les cours par correspondance ou à domicile, prof particulier, .... ou tout simplement remplacer le prof par une voix préenregistrée et des cours magistraux....



zutnanardestdejapris Hors ligne Héroïque 817 points
Le #814661
Bah, comme dans chaque chose il y a des avantages et des inconvénients? Une ou deux heures de formation continue sur la façon de faire et comment prendre ses distances "virtuellement" et basta.
Le #814791
"Je suis enseignant et je suis tout à fait d'accord avec cette règle. D'ailleurs je n'ai jamais accepté une seule demande de mes élèves. Je suis homosexuel et je n'ai pas envie que ça se sache dans mon école. C'est ma vie privée."

Refusé les demandes d'élèves soit,c'est ton droit. Mais de là à considéré illégale (!!) une relation prof-élève, c'est énorme.. je ne voit pas le problème si l'humain aime bien discuté avec des élèves en dehors de son travail de prof...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]