Loppsi en Europe : une association monte au créneau

Le par  |  8 commentaire(s)
CE-logo

L'association allemande MOGiS de victimes d'abus sexuels sur mineurs s'oppose au blocage des sites Web en Europe pour lutter contre la pédopornographie sur Internet.

CE-logoEn début de semaine, la Commission européenne a annoncé un renforcement de la lutte contre la pédopornographie sur Internet et de proposer une nouvelle réglementation. L'exécutif européen propose ainsi d'obliger tous les États membres à veiller à ce que l'accès aux sites Web liés à la pédopornographie puisse être bloqué. Une proposition similaire à une disposition du projet de loi Loppsi en France.

On sait déjà que les fournisseurs d'accès à Internet qui seront sollicités via une liste noire de sites à bloquer ne voient pas d'un très bon œil la mise en place d'un tel système, jugé relativement inefficace du fait que l'on ne s'en prend pas directement à la source. Un point de vue partagé par une association allemande de victimes d'abus sexuels.

MOGiS ( MissbrauchsOpfer Gegen InternetSperren ) a pour slogan : " Supprimez, ne bloquez pas ! - Agissez, ne fermez pas les yeux ! " Pour le président de cette association :

" Les images qui ont été retirées de l'Internet n'ont pas à être blacklistées pour être bloquées. Au lieu de bloquer des documents représentant l'exploitation sexuelle d'enfants dans chacun des 27 États membres de l'UE, il serait plus efficace de faire retirer ces contenus par un seul de ces États membres. "

Tout comme l'AFA ( Association des Fournisseurs d'Accès et de Services Internet ) en France, MOGiS fait allusion à l'existence du réseau Inhope qui réunit à l'échelle internationale des services de signalement par Internet. Une véritable solution de coopération internationale préférée à un filtrage du Web.

MOGiS souligne par ailleurs que la proposition européenne ne prend en compte que le Web et ne s'intéresse pas à d'autres canaux de distribution " beaucoup plus importants " comme le " P2P et le courrier électronique ".

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #619392
C'est un phénomène classique.
On l'observe avec la drogue, le terrorisme etc
Ne jamais attaquer le pb à la source car la source est invulnérable (cas de la drogue et du terrorisme qui se nichent dans des pays "amis") voire au-dessus de tout soupçon (pour le cas de la pédophilie).
C'est bien plus simple de s'en prendre aux revendeurs, aux profiteurs et aux consommateurs.
C'est 1 million de fois moins efficace mais en terme de comm. ça paye bien mieux !
Détruire un cartel en Colombie ou des ha de culture de pavot en Afghanistan est bien moins visible que l'arrestation d'un réseau de dealers en Europe.
Même résultat pour la pédophilie : difficile voire délicat, encombrant d'aller arrêter les vrais auteurs (souvent des personnes très bien protégées). Bien plus simple et démonstratif de filtrer mais d'une efficacité nulle.
Souvenez-vous de cette histoire du début des années 2000 dans la banlieue de Strasbourg où ce sont les riverains qui ont été obligés de menacer de révéler sur Internet les plaques minéralogiques des véhicules qui défilaient "aux putes" dans leur village.
Aucun représentant de l'état (maire, préfet, police ou gendarmerie, etc) n'avait RIEN FAIT pour arrêter ça.

db
Le #619442
La pédopornographie le grand prétexte à la mise en place de la censure du net
Les trafiques d'armes, de drogues, et le terrorisme c'est moins grave sans doute
La pseudo démocratie Européenne ne peux pas agir au grand jour comme la Chine il faut bien des prétextes
Arrières pensées politiques quand tu nous tient...
Le #619552
C'est comique ces associations qui montent au créneau contre du filtrage mais qu'on entend jamais pour proposer des lois et des actions contre la pourriture du web.
Ces associations inconnues dont on entend jamais parler.
Je suis contre la censure en général mais tout ce qui peut etre fait contre les sites abjectes, je suis pour.

PS: Par contre, le spam, on bloque ni ne filtre quoique ce soit à l'échelle européenne ? C'est pas assez rentable et surtout ça n'attire pas les voix des électeurs de droite.
Il faut punir, un site est ben hébergé quelqu' part ? qu'on remonte à la source et qu'on punnisse !!!
De toute manière, si on se contente juste de bloquer, "ils" pourraient trouver la parade en inondant les réseaux P2P ou en se créeant des FTP géants, des forums à accés privés sur invitations....
bref, ce qu'on souhaite au final c'est avoir la possibilité de réguler le web, pas de le nettoyer.
Le #619632
Réguler le Web ou censurer la différence est mince
Le #619712
bloquer des sites un à un c'est tout aussi idiot que la chasse au petit pirate qu'ils font avec l'hadopi, comme vous l'avez dit, ne pas se préoccuper de la source mais juste des sites individuellement, c'est une perte de temps et d'argent, beaucoup d'argent...

Ils ont le don pour dilapider l'argent si difficilement produit par les citoyens.

Le #619742
Sukebe >>>" L'argent ... produit par les citoyens"

Jette un oeil sur cette série... http://www.youtube.com/watch?v=VaCoI9CFSPQ


Le #619862
ah en effet lol
m'enfin c'est une façon de parler hein, si le peuple n'allait pas travailler y'aurait pas d'argent.

une petite image sympathique qui montre encore une fois que les artiste par exemple sont des lâches, venir chialer parce que l'on téléchargent, mais c'est leur entourage les voleurs, c'est limite de l'esclavage là.


http://img42.xooimage.com/files/c/2/b/p2p-1a91a78.jpg
Le #620042
oui censurons d'abord
Ely...e.org
Vati..n.org

.org(ie)

to be continued...

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]