Lost Planet 2 : Takeuchi déçu par les joueurs nippons ?

Le par  |  2 commentaire(s)
Lost Planet 2

Les gamers japonais ne sont pas exempts de reproches. Et quand c'est un développeur habitant l'archipel qui le dit en plus, on demande à connaître ses arguments. Ici, Jun Takeuchi leur reproche de ne pas être suffisamment ouverts au jeu online.

Lost Planet 2En début d'année prochaine, nous pourrons découvrir la suite de Lost Planet, intelligemment appelée Lost Planet 2. On se doute bien que Capcom a mis les petits plats dans les grands afin de faire de ce nouvel épisode un supplanteur du premier.

Entre autres réjouissances, ce volet vous permettra de vivre l'aventure solo à plusieurs (coopération), et en ligne. Si l'Occident est généralement friand de ce genre de système, nos amis nippons sont loin d'être autant emballés par le jeu online. Le producteur de Lost Planet 2 s'en désole dans le magazine Edge.


Pas attirés par le network ?
Jun Takeuchi adresse là une pique envers les joueurs japonais, qui ne sont selon lui pas assez curieux, contrairement aux occidentaux, n'attendant pas qu'on vienne leur amener de nouvelles expériences, mais qui vont les chercher d'eux-mêmes :

"Je n'arrive juste pas à comprendre pourquoi les joueurs japonais sont si réticents à jouer en réseau. Je trouve que les gamers étrangers sont plus curieux - ils vont vers ce qui leur semble bon par eux-mêmes. Au Japon, j'ai le sentiment que les utilisateurs attendent qu'on les guide, qu'on les nourrisse avec des choses amusantes. Le problème est que l'expérience online est quelque chose qui demande aux utilisateurs de faire le premier pas. Personne ne va ouvrir la porte pour vous. Je veux créer chez les joueurs japonais cette curiosité d'aller en ligne. Parce que bien sûr que vous pouvez apprécier le jeu seul, pas de problème, mais dès que vous êtes en coordination avec un ami, vous entrez dans une toute autre dimension."

Les nippons aiment le contact humain, peut-on leur en vouloir pour cela ? Nintendo les a en tout cas très bien compris, en évitant le online pendant des années, et en s'y mettant tout juste. Peut-être bien alors que le peuple nippon va commencer à s'y mettre, petit à petit.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #542341
Tout le monde les considère comme les rois du jeu vidéo, mais il n'y comprennent rien du tout. Ils sont restés dans les années 90.

Ce n'est pas parce qu'il achètent plein d'appareils électroniques sans trop savoir pourquoi & que le marché est prolifique qu'ils doivent servir de référence culturelle.

La VRAI culture du jeu vidéo c'est l'Europe, le seul marché qui sait absorber & apprécier l'intégralité des genres, pourvu que ce soit bon.

Mais les acteurs du secteur vidéo-ludique ne nous ont jamais pris au sérieux (snif). Il fallait toujours plaire, soit aux américains, soit aux japonnais.
Et puis, comme 1€ = 1$ depuis longtemps, ils étaient toujours sûrs de s'y retrouver.
C'était pénible... jusqu'à l'arrivé du Live, source de revenus inexistante au japon & très lucrative chez nous ;-)
Le #542541
Ceci n'est que ton avis, que je qualifierai en plus de sacrément arrogant.

Personnellement, j'ai joué pendant une bonne dizaine d'année en ligne (hors MMO), mais franchement, mis à part la coop, au bout d'un moment le cloisonnement de l'aspect multijoueur, cela peut avoir tendance à agacer sévèrement, en tout cas je peux tout autant comprendre ceux que le online multijoueur n'intéresse pas. Or il y a un cap que nous sommes très loin d'avoir franchi même avec le MMO, c'est de centrer le jeu sur le/les joueurs et non pas le leur faire subir.

Après, il faudrait peut être nuancer le propos sur le côté réfractaire des joueurs japonnais vis à vis du online. En dehors d'addition avec la chine et la Corée, les joueurs japonnais pratiquent depuis longtemps le MMO aussi, d'ailleurs, on pourrait contraster parfois les 10 millions de Wow à l'international, quand on sait que certains titres Jap regroupent plus de 15 millions de joueurs au Japon et plus du double en Asie. D'ailleurs on rappellera aussi à certains que l'un des premiers MMO online (après Sega) fut sur PS2 et a eu un succès correct surtout au Japon.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]