Interview du PDG de TransGaming, éditeur de Cider

Le par  |  0 commentaire(s)
TransGaming logo

TransGaming a présenté la semaine dernière Cider, un logiciel permettant de porter sur MacOS X des jeux vidéo écrits pour Microsoft Windows, le tout dans un temps record.

TransGaming a présenté la semaine dernière Cider, un logiciel permettant de porter sur MacOS X des jeux vidéo écrits pour Microsoft Windows, le tout dans un temps record. La technologie de Cider est compatible avec les versions Intel des derniers Mac, mais il suffira de glisser le DVD du jeu dans votre lecteur, de cliquer ensuite sur l'icône Mac qui apparaître dans la petite fenêtre de lecture, et le tour sera joué. Pas besoin d'installer Boot Camp, et de jongler avec le dual-boot.


Révolution, ou évolution '
Transgaming logoCider va-t-il signer la fin des efforts des développeurs pour porter, au sens strict du terme, les jeux vidéo vers Macintosh ' Va-t-on enfin voir apparaître en même temps des jeux pour Windows et pour Mac ' Le site Inside Mac Games (IMG) a posé toutes ces questions (et bien d'autres) à Vikas Gupta, PDG de TransGaming, et à son responsable technique, Gavriel State.

IMG : je suis curieux de savoir combien de temps il vous a fallu pour développer Cider pour Mac. Avez-vous entamé vos travaux après le passsage aux processeurs Intel, chez Apple '

Gavriel State : en fait, la technologie de Cider est restée sur le métier pendant six ans. Elle dérive de nos travaux passés pour amener les jeux pour Windows sous Linux et Macintosh (anciennes plate-formes IBM-Motorola). A la base, on y trouve un programme qui permet l'emploi d'API Windows sur des plate-formes différentes.

Donc, nous avons déjà, par le passé, employé des technologies similaires pour donner aux utilisateurs de Mac accès aux jeux vidéo. Depuis le passage aux processeurs Intel, chez Apple, nous nous sommes recentrés sur nos kits d'adaptation à ces puces, et notre programme tourne depuis plus d'un an, maintenant. Dans l'intervalle, nous avons étudié l'évolution des pilotes logiciels et matériels conçus pour Apple, notamment en OpenGL, et nous en sommes arrivés à un point où la maturité de Cider nous permettait d'envisager une commercialisation.


IMG : l'utilisateur Mac va certainement connaître une expérience nouvelle pour lui, avec Cider. Comment cela va-t-il se passer, concrètement '

GS : notre approche est simple. Nous souhaitons qu'un possesseur de Macintosh puisse se contenter d'entrer dans une Apple Store, choisir son ou ses jeux dans les rayons, rentrer chez lui, et jouer. Nous voulons réduire les opérations nécessaires à l'obtention de ce plaisir à leur plus simple expression : acheter le jeu, retourner chez soi, ouvrir la boîte, glisser le CD ou le DVD dans le lecteur de son Mac, installer le jeu, que ce soit par glisser-déposer vers le dossier Applications, ou grâce à un installateur classique. Après cela, il suffira de double-cliquer sur l'icône du jeu en question, et de s'installer confortablement... Bref, rien de bien nouveau par rapport à ce que les actuels joueurs sous Mac font déjà.


IMG : qu'en est-il des contraintes matérielles ' Le processeur sera-t-il plus sollicité avec Cider ' Les jeux vont-ils être ralentis, et y aura-t-il une différence visuelle sensible avec les même jeux sous Windows '

GS : nos tests, jusqu'ici, ont montré que du point de vue de l'utilisateur, il n'existe pas de différence sensible, du moins sur les jeux que nous avons essayé. Même si dans certains cas, les performances sont un peu dégradées, dans d'autres, elles sont meilleures sur Mac que sur Windows.


IMG : comparé à Cedega, votre modèle économique avec Cider a évolué, et vous vous appuyez davantage sur les éditeurs de jeux que sur le bouche-à-oreille. Que pouvez-vous nous en dire '

Vikas Gupta : je pense que cela tient au fait que les éditeurs ont pour la plupart déjà une bonne expérience du Mac. Linux, pour beaucoup, est un système d'exploitation un peu mystérieux, et qui réclame une expertise technique certaine pour en tirer la quintessence. Avec le Mac, ce n'est pas le cas, même sans parler des jeux développés pour cette plate-forme, et leur nombre augmente régulièrement.

Aussi, lorsque nous avons pris contact avec les éditeurs et les développeurs, ils étaient très excités par notre proposition, tant sur le plan technique qu'au niveau des implications commerciales, tant cela représentait pour eux un nouveau gisement de richesses. Personne ne crache sur de nouveaux débouchés  commerciaux, mais la communauté du jeu vidéo s'est montrée extrêmement réceptive à notre proposition. C'est pourquoi, au moment où nous parlons, nous n'avons pas encore annoncé avec quels éditeurs nous allions travailler, mais je peux vous dire que plusieurs grands noms de la spécialité nous ferons bientôt confiance.


IMG : par rapport à d'autres solutions similaires, comme CrossOver Mac, qu'apporte Cider '

VG : CrossOver Mac est un produit destiné à l'utilisateur final, et permet de faire fonctionner des logiciels Windows sur Macintosh. Les gens qui le produisent, chez CodeMaster, sont très compétents, et ils travaillent sur cette technologie depuis des années, mais ils se sont surtout concentrés sur Microsoft Office et les applications qu'il renferme. Ils ont acquis une grande expérience dans la manière de faire fonctionner des programmes, tels que Photoshop pour Windows ou Office, sur Linux. Nous ne pensons pas que leur produit puisse concurrencer le nôtre. Entre autres parce que l'utilisateur d'un Mac s'attend à ce que sa machine lui procure un certain niveau de satisfaction, à l'usage.


IMG : comme vous le savez, tous les deux, les jeux sur PC sont de plus en plus complexes, et sortent souvent avec des bogues encore mal réparés. Comment allez-vous contourner cet écueil ' Est-ce que les éditeurs de jeux vont devoir publier des correctifs pour Mac, en plus de ceux pour Windows '

GS : je crois que cela va dépendre des éditeurs, et de la manière dont ils gèrent leurs relations avec la clientèle. Mais il faut se rappeler qu'un correctif est un correctif, dans tous les cas. Il nous sera possible de prendre le code modifié, et de le convertir au moyen de Cider, exactement comme avec le jeu lui-même. Il y aura donc des patches spécifiques pour Mac, et non des patches pour Windows rapiécés pour fonctionner sous Mac. Une fois encore, notre credo est de proposer une solution satisfaisante pour l'utilisateur d'un Mac.


IMG : quand peut-on espérer voir apparaître les premiers jeux pour Mac qui fonctionneront sous Cider '

VG : nous continuons de travailler avec les éditeurs dans ce sens, mais il est clair que la technologie est prête. Ce n'est donc qu'une question de temps, et de stratégie marketing du côté des éditeurs. Je pense donc que les premiers jeux à employer Cider atterriront chez les détaillants en octobre prochain, mais là encore, ce sont les éditeurs qui décident du meilleur moment pour présenter leurs nouveautés...


Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]