Test Mafia II

Le par  |  0 commentaire(s)
Mafia II - Logo 2

Inaugurée en 2002, la saga Mafia a surpris son monde et pris de court la concurrence qui fut à l’époque représentée par l’incontournable Grand Theft Auto III. Le titre est sorti trois mois seulement après la publication de la version PC de GTA III, un risque qu’à tout de même pris Illusions Softworks. Il a fini par payer et récompenser le travail des développeurs. Mais ces derniers ne se sont plus fait remarquer depuis près de huit ans, bon ou mauvais signe ?

Il aura fallu attendre huit longues années avant de voir débarquer la suite de l’incontournable Mafia : The City of Lost Heaven, huit années qui auront permis à la concurrence d’aiguiser longuement ses armes. On pense notamment à Rockstar Games qui, pendant ce laps de temps, a eu l’occasion de se signaler à trois reprises à l’aide de Grand Theft Auto IV, de ses deux DLC et pour finir de Red Dead Redemption.

Revenir sur la plus haute marche du podium est une mission très difficile pour 2K Czech qui porte sur ses épaules une énorme pression. Qu’on se le dise tout de suite, Mafia II ne joue certainement pas dans la même cour que les jeux précités, il cherche avant tout à fournir au public une divertissante aventure inspirée de la mafia new-yorkaise des années 40.

Mafia II - Image 80 Mafia II - Image 79

C’est l’histoire de Vito Scaletta, un immigré sicilien parti au Nouveau Monde pour tenter de quitter définitivement la pauvreté de son Italie natale. Son rêve sera rapidement brisé par les dettes contractées par son père qu’il cherchera logiquement à éponger. Vétéran de la Seconde Guerre mondiale, le héros cherchera à trouver un équilibre dans sa vie professionnelle.

Mais pour éponger l’énorme dette familiale, ce dernier n’aura d’autre choix que de faire appel à Joe, son ami de toujours, possédant des liens avec la pègre locale. De fil en aiguille, Vito va finir par gravir les échelons de la mafia au prix néanmoins de lourds sacrifices et de belles surprises scénaristiques. Mafia II est un jeu malheureusement linéaire qui ne possède donc quasiment aucune mission secondaire.

Mafia II - Image 77 Mafia II - Image 78

Le titre est divisé en treize chapitres, autrement dit en treize grandes missions scénarisées. Le tout s’enchaine relativement vite et repose sans surprise sur quatre piliers : les fusillades, les combats à mains nues, l’infiltration et pour finir les phases à véhicule. Du grand classique en somme. Ces quatre sections sont toutefois peaufinées et bien équilibrées.

L’ensemble se déroule entièrement à la troisième personne, il comporte des mécanismes de couverture utiles ainsi qu’une énergie régénérative. Mafia II est placé sous le signe du réalisme mécanique, les balles tirées peuvent donc affecter le décor et le détruire par moment, cette destructibilité est toutefois limitée. Vito possède des talents de pugiliste basiques mais efficaces.

Mafia II - Image 76 Mafia II - Image 75

Trois touches sont nécessaires pour mettre à terre l’ensemble de nos opposants : le coup léger, le coup puissant et la garde. Le reste n’est qu’une question de timing et de patience. Ces affrontements très scriptés permettent au joueur de se changer les idées. La conduite fait appel à des véhicules contrôlables, réactifs et variés.

La police fait heureusement preuve d’un plus grand laxisme vis-à-vis des excès de vitesse ou encore des passages aux feux rouges. Il faut désormais se faire violemment remarquer pour avoir sur le dos les forces de l’ordre et donc tuer des personnes ou bien commettre des braquages. Pour semer les forces de l’ordre, il existe deux moyens, changer de vêtements et changer l’apparence du véhicule usité (plaque minéralogique et peinture).

Mafia II - Image 74 Mafia II - Image 73

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]