Magitti : l'intelligence artificielle dans les smartphones

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Technology Review
Magitti 1

Des chercheurs du Palo Alto Research Center imaginent les prochains usages des smartphones, ces machines hyperconnectées, dans un cadre qui pourrait leur donner un semblant d'intelligence artificielle au service des utilisateurs.

Et si les smartphones se comportaient comme des assistants de notre bien-être ? C'est ce qu'expérimentent à leur façon les chercheurs du Palo Alto Research Center ( PARC ) avec leur projet Magitti.

En fait, il s'agit de profiter des capacités de connectivités multiples de ces appareils mobiles pour récupérer une somme d'informations relatives à la vie personnelle de l'utilisateur et de les hiérarchiser de manière à suggérer des activités selon le moment de la journée et la position fournie par GPS.

Magitti est actuellement testé sur des appareils Windows Mobile et permet de fournir des informations pertinentes selon plusieurs champs particuliers, comme "manger", "boire", shopping". Les propositions sont générées en fonction de renseignements sur les habitudes et les centres d'intérêt de la personne.

L'avantage est que le système peut apprendre au fur et à mesure à proposer les choix les plus intéressants  grâce à des algorithmes issus des programmes d'intelligence artificielle. " Ce qui est unique, c'est que nous avons tenté de créer une "conscience" des différentes sortes d'activité ", explique Victoria Bellotti, chercheur au PARC. " Nous voulons déterminer dans quel mode se trouve l'utilisateur : s'il a faim, s'il cherche à se distraire...et nous essayons de proposer une expérience interactive non stressante plutôt que des systèmes d'alerte ou le besoin d'aller chercher l'information. "

Magitti 1 Magitti 2
L'interface de Magitti sur Windows Mobile (Credit : PARC)

Vers de nouvelles formes d'utilisation des données personnelles
L'application du PARC n'est que l'une des multiples expériences tentant de redéfinir en profondeur l'expérience utilisateur en apportant plus d'"intelligence" dans les terminaux. Le système repose sur une partie serveur qui va créer un modèle comportemental prédictif de l'utilisateur et estimer ses activités futures en fonction de son comportement passé.

Le logiciel Magitti récupère une partie des données personnelles stockées sur le terminal ( position GPS, planning, messages textes ) pour établir des propositions. Selon les chercheurs, les SMS comportent souvent des informations intéressantes pour la planification de projets.

Evidemment, le problème du respect de l'intimité des personnes fait partie des préoccupations des chercheurs, mais il est clair que ce type d'application nécessite de trouver un compromis entre informations publiques et privées pour fonctionner de façon optimale.

Mais il reste toutefois beaucoup de travail à réaliser sur la partie d'interaction et de compréhension des requêtes. "Manger", par exemple, peut concerner de multiples domaines, de l'achat de nourriture au restaurant en passant par le repas avec quelques amis chez soi.

Ce sont ces points qui sont à l'étude avant une phase d'expérimentation publique qui sera menée du côté du Japon au printemps 2008, ce pays étant particulièrement favorable, par son infrastructure et sa population ouverte à ce type d'expérience, pour évaluer le système Magitti.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]