Malwares sur smartphone : Android plus vulnérable qu'iOS

Le par  |  3 commentaire(s) Source : AFP
Smartphones Virus Malwares

Selon un spécialiste de la sécurité, les smartphones sous Android seraient plus vulnérables aux malwares que ceux dotés d'iOS. La faute à une trop grande ouverture de l'environnement mobile de Google.

Les smartphones sous Android seraient bien plus vulnérables aux malwares que leurs homologues sous iOS, à en croire la société de sécurité Trend Micro.

D'après Cesare Garlati, responsable de la branche produits grand public chez cette dernière, cela vient de l’ouverture du système d’exploitation Android, avec des développeurs qui peuvent proposer toutes sortes d’applications sur la plate-forme de téléchargement Android Market sans aucun contrôle de la part de Google et des utilisateurs qui doivent de leur côté juger par eux-mêmes de la fiabilité des applications.

Toujours selon lui, l’environnement iOS d’Apple est bien plus verrouillé, mais l’utilisateur peut télécharger les applications depuis la boutique App Store de manière plus sereine, en raison d’un contrôle effectué en amont de la mise à disposition.

Pour autant, Cesare Garlati rappelle qu’aucun système mobile n’est totalement immunisé face aux logiciels malveillants. Et au regard du succès que rencontrent les smartphones, il est évident que les cybercriminels vont s'intéresser de plus en plus à ces derniers, de la même manière qu'ils sont actifs sur les ordinateurs Windows. Bref, quel que soit l’environnement utilisé, il convient ainsi de faire preuve de vigilance.

Smartphones Virus Malwares

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #917571
Bof, est-ce une info pertinente ?

Ce qui fait la vulnérabilité d'un système aux attaques, c'est d'abord ... sa popularité, et non pas son caractère ouvert ou fermé.

Pour preuve, on a beaucoup plus d'attaques sous Windows, pourtant bien propriétaire et fermé, que sous linux -totalement ouvert-.

Par contre, dés lors qu'un linux -- Android, par ex -- devient ultra-utilisé, il est aussi attaqué qu'un OS proprio.
Le #917701
Quelle désinformation ... La validation d'Apple ne sert pas a grand chose d'un point de vue sécurité. Au plus elle dissuade les éditeurs d'applications qui accèdent à des données du terminal sans apparente raison.

La validation d'Apple n'a par exemple pas permis de déterminer que l'application Twitter envoyait l’intégralité du carnet d'adresse. Elle n'a pas non plus permis de détecter les 3-4 cas de fart-machine permettant de faire du tethering. Dernier point, la validation n'a pas permis de détecter l'application de Charlie MILLER qui embarquait un exploit http://www.macgasm.net/2011/11/07/charlie-miller-kicked-apple-app-store-uploading-exploit/ ...

La validation d'Apple est pour la sécurité de leur business en invalidant les livres qui pointent vers amazon ou les applications qui ont le terme android dans leur description.


Le #917731
Confondre flicage et sécurité, c'est dans l'air du temps. Mais le flicage, c'est juste l'inverse de la sécurité en info comme ailleurs. Plus on fait croire qu'un ange gardien veille sur eux, plus les gens sont vulnérables. Android et iOs n'ont pas de problèmes intrinsèques de sécurité, il suffit d'être vigilant et c'est pas si difficile. Le nombre d'applis Android est passé de 150000 à 450000 en environ 1 an, imaginer que Google aurait pu garantir une sécurité parfaite en fliquant les applis, c'est juste stupide.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]