Mageia : un fork de Mandriva voit le jour

Le par  |  2 commentaire(s)
linuxintro

Face à l'avenir jugé incertain de la distribution Mandriva Linux, plusieurs contributeurs ont pris les devants via un fork du projet open source dénommé Mageia.

linuxintroMandriva a connu quelques temps délicats. Confronté à des difficultés financières, l'éditeur de solutions Linux a procédé à une restructuration drastique et a enregistré l'arrivée de nouveaux investisseurs. Désormais, la stratégie de l'éditeur s'oriente vers la vente de distributions Mandriva en OEM pour les marchés de l'éducation, la mobilité et le grand public, la vente de solutions entreprises ( Pulse, MDS, MES ) et la vente de produits et service en ligne.

La prochaine mouture majeure de Mandriva Linux est prévue pour le second trimestre 2011, et la société a apporté quelques assurances concernant l'avenir de l'édition gratuite de Mandriva Linux à télécharger par les utilisateurs. Des assurances qui n'ont manifestement pas été jugées suffisamment convaincantes par une grande partie des contributeurs de cette dernière.


Un fork communautaire et indépendant
Dans son effort de restructuration, Mandriva a sacrifié sa filiale Edge IT, et par voie de conséquence la majorité des employés qui travaillaient sur la distribution Mandriva Linux ont été licenciés. Ce sont ces mêmes employés et autres contributeurs que l'on retrouve désormais derrière le projet open source Mageia, un fork de Mandriva Linux : " nous ne faisons plus confiance aux plans de la société Mandriva et nous ne pensons pas que Mandriva soit une solution sûre pour soutenir un tel projet ".

Mageia va donc partir du code source de Mandriva Linux et développer sur cette base une nouvelle distribution. Un développement sous un jour communautaire avec la volonté d'afficher une forte indépendance. " Mageia ne dépendra pas du sort d'une quelconque entreprise ". L'aventure sera chapeautée par une association à but non lucratif.

La tâche est présentée comme " immense " avec déjà quelques idées directrices :

  • Rendre Linux et le logiciel libre encore plus accessibles à tous
  • Fournir des outils de configuration complètement intégrés au système
  • Maintenir un haut niveau d'intégration entre le système de base, le bureau ( KDE et GNOME ) et les applications avec un focus particulier sur l'intégration des logiciels tiers ( propriétaires ou non )
  • Cibler de nouvelles architectures matérielles et des plates-formes
  • Améliorer notre compréhension des ordinateurs et des périphériques

Dans le monde déjà bien fourni des distributions Linux, Mageia devra donc trouver sa place, et notamment aux côtés de Mandriva Linux.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #690431
Tant mieux, une de moins et pas des meilleures...
Le #690781
un peu comme vista quoi !
quoique vista c'est franchement de la m...

**

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]