L'état du marché de la musique au premier trimestre 2008

Le par  |  9 commentaire(s)
Logo Fête de la Musique

L'institut GfK a livré ses chiffres concernant le marché de la musique en France. Le marché du numérique progresse toujours mais ne compense pas.

Logo Fête de la MusiqueOn dit souvent le marché de la musique plutôt morose voire en pleine crise. Plus qu’une impression que les derniers chiffres GfK viennent corroborer. En France, au premier trimestre 2008, le marché du support musical (CD audio, DVD musical) a totalisé 18,7 millions d’unités vendues, soit une baisse de -11,7 % par rapport au premier trimestre 2007 et de -13,3 % sur le chiffre d’affaires qui s’est établi à 251,5 millions d’euros.

Ces chiffres ne seraient pas encore trop inquiétants si le marché de la musique numérique parvenait à compenser cette chute. Ce n’est pas le cas puisque le chiffre d’affaires de la musique dite enregistrée (marché physique et numérique) a atteint 268,9 millions d’euros, en baisse de -9,9 %. 17,4 millions d’euros c’est donc ce qui est imputé au marché de la musique numérique qui malgré une hausse spectaculaire de +114,8 % ne parvient toujours pas à compenser les pertes.


La musique numérique
Les ventes de téléchargement de musique, hors streaming et sonneries pour téléphones portables, ont représenté au premier trimestre 2008 un volume de 19,3 millions de titres téléchargés, pour une augmentation de +63,6 % sur un an. Le chiffre d’affaires généré via le téléchargement sur PC a été de 10,3 millions d’euros et 7,1 millions sur mobile avec une hausse respective de +68,8 % et +255 %.

Du côté des prix, la tarification sur mobile a fortement augmenté passant de 0,74 euro en 2007 à 1,2 euro en moyenne pour le titre téléchargé au premier trimestre 2008. Un titre téléchargé sur PC est revenu à 0,77 euro, toujours en moyenne, contre 0,67 euro un an auparavant.

Globalement, le prix moyen d’un titre téléchargé était de 0,9 euro début 2008 et de 10 euros pour un album. Début 2007, il était de 0,69 euro pour un titre et 7,75 euros pour un album.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #239061
Bouuuuu les vilains pirates !

Bien sûr ce n'est pas en France une question de baisse de pouvoir d'achats ? et de vente massive de daube, voir le dernier Eurovision
Le #239091
c'est pas en augmentant les prix qu'ils inverseront la tendance...
Le #239111
"c’est donc ce qui est imputé au marché de la musique numérique qui malgré une hausse spectaculaire de +114,8 % ne parvient toujours pas à compenser les pertes"


c'est normale, quant on ahète un cd, on achète toutes les chansons sur le cd (prix important), grace au téléchargement numérique payant on ne peut acheter que les 2/3 chansons qui nous interrese.

mathématiquement, il y a une baisse des revenus sans que le piratage intervienne.
Le #239191
On notera une hausse chaque année de 45% de daube dans les rayons musiques

Ceci explique cela
Le #239201
@ Sukebe

si vraiment il n'y avait que de la daube, personne ne téléchargerait
Le #239241
-11,7% sur le volume et -13,3 sur le CA montre qu'il n'y a eu aucune entreprise de séduction par la baisse des prix. Donc ...
Par ailleurs, les prix de tout (sauf l'électronique grand public) ayant fortement augmenté ces 6 dernières années (+50% en moyenne nonobstant ce que prétend l'INSEE) sans compensation sur les revenus ... faut bien que quelqu'un éponge la compensation.

Donc ... tant pis, c'est l'industrie des loisirs qui paye les excès des autres industries.
C'est elle qui paye par ce que c'est la première qui permet la dématérialisation du bien et, partant, sa persistence (la duplication à l'infini sans perte).
Si la bouffe pouvait subir le même sort nul doute que les grandes surfaces subiraient le même sort.

Le consommateur pratique donc un jeu de vases communicants bien naturel.
db
Le #239321
Comme l'a indiqué le premier post, il me sembleque l'économie est plutôt morose ces temps-ci.
Certes, la crise de l'industrie du disque ne peux pas être ignorée (a qui la faute, CQFD), mais ces chiffres semblent "moins pire" que les précédents!
Le #239351
@ frodon

Faut voir ce qui se télécharge, je pense pas que danny brillant soit en tête de liste, la starac non plus et j'en passe.

On télécharge assez souvent des truc que l'on ne trouve plus.

En tout cas c'est mon cas.
Le #239991
@frodon
"c'est normale, quant on ahète un cd, on achète toutes les chansons sur le cd (prix important), grace au téléchargement numérique payant on ne peut acheter que les 2/3 chansons qui nous interrese.

mathématiquement, il y a une baisse des revenus sans que le piratage intervienne."

Une baisse des ventes de CD sans que le piratage intervienne ?
Mais tu n'écoute donc pas les majors ?
C'est la faute au piratage ! non mais ! :?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]