Surprise : le marché de la musique à la hausse

Le par  |  8 commentaire(s)
musique en ligne

Le marché de la musique enregistrée en France connaît une petite embellie. Le numérique repart à la hausse mais les producteurs pointent toujours du doigt le piratage.

Fait devenu rarissime au cours de ces dernières années, le marché de la musique enregistrée affiche une progression au cours du premier semestre 2013. Selon Syndicat national de l'édition phonographique, ce marché - qui regroupe ventes physiques et numériques - a progressé de 6,1 % avec un chiffre d'affaires de 217,8 millions d'euros.

Snep-logoAlors que le premier trimestre avait connu une baisse de 6,7 %, le second trimestre a enregistré une croissance de 22,7 %. " Le net redressement du marché au 2e trimestre compense largement la baisse observée au 1er trimestre et confirme le ralentissement de la chute du marché constaté depuis 2009 ", commente le SNEP.

Pourtant constamment à la hausse, le marché du numérique - qui représente 30 % du marché total - avait subi une première baisse historique des ventes au premier trimestre. Il s'agissait bien d'un phénomène conjoncturel puisqu'il a retrouvé des couleurs au second trimestre.

On notera surtout un autre phénomène rare puisque pour le premier semestre 2013, les ventes physiques ont progressé de 6,4 %, soit plus que les ventes numériques avec 5,5 %. Les ventes numériques sont constituées du téléchargement (52 %), streaming par abonnements (27 %), streaming financé par la publicité (13 %) et téléphonie mobile (8 %).

Snep-S1-2013-marche-musique

Pour le principal syndicat des producteurs de musique, " les revenus issus du streaming sont bien inférieurs à ce qu'ils pourraient être " alors que le streaming représente 40 % des revenus numériques et 12 % du marché total.

Le coup de griffe habituel est par ailleurs donné à l'encontre du piratage : " le piratage en ligne reste une concurrence déloyale pour les producteurs de musique ". Le SNEP croit toujours au mécanisme de réponse graduée pour combattre le piratage. L'une de ses priorités est de le " pérenniser et garantir son efficacité ".

Le SNEP est notamment favorable à une amende administrative pour les abonnés qui téléchargent illégalement et au montant suffisamment dissuasif.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1489212
Saleté de tipiak !
Même que c'est à cause d'eux que le pays est en crise !
Le #1489272
Entre la pub et les revenues de la taxe sur les médias de sauvegarde, il ne manquerait plus qu'ils viennent se plaindre !

Qu'ils aillent tous sauter d'une falaise !
Anonyme
Le #1489302
Impossible, les gens du gouvernement ont dit que le piratage tue le marché .
Le #1489312
J'adore voir tous les producteurs de musique/films frustrés de se rendre compte qu'ils ont raté le train, et voir que quand on manque une occasion sur Internet, on y perd beaucoup...

Si ils avaient pris deux secondes pour réfléchir et comprendre le Net on aurait probablement pas vu de service comme Spotify, non nécessaire si il y avait déjà une offre correcte.

Et quid du fait que les pirates sont aussi les plus gros acheteurs de produits culturels?


Enfin passons, encore les mêmes arguments... Peu importe, ils agonisent.
Le #1489432
"le marché de la musique à la hausse" ... Normal, Hadopi est en chute libre
Le #1489562
Totalement d'accord avec kyll donc ça sert a rien ce débat stérile , il veulent tout , étant d'un certain âge j'ai même connu tout le fatra que la cassette audio avait fait et CT le même discours on va tous mourir ils vont nous voler nos sous !!!!

Et puis un CD de 15 titre a 1€ aller 0,75€ le titre je préfère l'acheter en prix vert a la fnac
Le #1489592
Totalement d'accord avec kyll donc ça sert a rien ce débat stérile , il veulent tout , étant d'un certain âge j'ai même connu tout le fatra que la cassette audio avait fait et CT le même discours on va tous mourir ils vont nous voler nos sous !!!!

Et puis un CD de 15 titre a 1€ aller 0,75€ le titre je préfère l'acheter en prix vert a la fnac
Le #1497542
"les revenus issus du streaming sont bien inférieurs à ce qu'ils pourraient être"

Quelle belle phrase... Tant qu'ils voudront toujours sucer plus le "consommateur" de musique, cette belle phrase sera toujours. Pour l'invalider faudrait ptet qu'ils comprennent qu'il faut revoir leurs prétentions... Surtout que la c'est pas une question de rémunération des artistes mais bien de marchés, de revenus et de gros sous dans leurs poches...

Mais c'est trop beau quand même de lire ce genre d'articles :
- Ahhhhh les ventes baissent =>la faute aux méchants "pirates"
- Ohhhh les ventes montent, mais c'est pas assez =>la faute aux méchants "pirates"

Je suis sûr qu'avec les vrai chiffres et une petite corrélation de base on pourrait montrer que leurs histoires de pirates qui leurs nikent leur marché c'est du flan !!!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]