Le marché mondial des semiconducteurs en hausse de 2%

Le par  |  1 commentaire(s)
SIA logo

Le marché mondial des semiconducteurs a finalement mieux progressé que prévu au premier trimestre 2007, porté par les demandes en composants pour ordinateurs et pour téléphones portables.

Sia logo121 milliards de dollars, c'est la valeur du marché mondial des semiconducteurs au premier semestre 2007. Celle-ci est en hausse de 2.2% par rapport aux 118,4 milliards enregistré à la même période en 2006 et dépasse les attentes, fixées à 1,8%, de la Semiconductor Industry Association ( SIA ).

Le président de la SIA, George Scalise, note toutefois que  la croissance en valeur dépasse tout juste 2% alors que le nombre d'unités écoulées a augmenté de près de 7%, témoignant du tassement des prix. Les marchés des PC et des téléphones portables représentent à eux deux 60% de la demande en semiconducteurs.

" Les acheteurs de PC continuent de profiter de la baisse des prix des microprocesseurs et de la DRAM, permettant aux fabricants de concevoir des offres performantes à prix attractif. Le prix moyen d'un PC de bureau est passé sous la barre des 700 dollars, tandis que la quantité de mémoire embarquée a augmenté d'environ 50% par rapport à l'année dernière ", explique-t-il.


La téléphonie mobile, l'un des piliers des semiconducteurs
Avec environ 10% de croissance des ventes de mobiles prévue pour 2007, le marché de la téléphonie mobile est également un client essentiel des semiconducteurs. Toutefois, les ventes de processeurs de traitement du signal ( DSP pour Digital Signal Processing ) n'ont connu que 3% de croissance au cours du premier semestre, soulignant la présence de stocks importants en début d'année dans la chaîne d'approvisionnement.

La tendance à la baisse des prix a perduré tout au long de la période : " les prix de la DRAM ont chuté de 40%, alors que le nombre d'unités écoulées a augmenté de 66% d'une année sur l'autre ", commente Scalise. Même tendance pour la mémoire Flash NAND. Pour le seul mois de juin, la demande était 40% supérieure par rapport à juin 2006 alors que les prix n'ont glissé "que" de 15% grâce à un début de pénurie. Si ces baisses sont largement favorables pour le consommateur, les fournisseurs de composants voient leurs marges se réduire significativement et peinent à s'y retrouver.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #179657
Salut à tous !

Les semi-conducteurs, ce ne sont
pas les nains qui ont leur permis ?

Oui, oui, je sors...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]