Marché de la vidéo : petite hausse en France

Le par  |  3 commentaire(s)
SEVN

En 2009, le marché de la vidéo en France n'a pas enregistré de baisse et même une petite hausse. Pour 2010, le SEVN souhaite que la lutte contre le téléchargement illégal confirme les résultats de l'année dernière.

SEVNOn savait déjà que les résultats 2009 avaient été quasi historiques pour la fréquentation des salles de cinéma en France. Ceux du marché de la vidéo ne sont quant à eux pas mauvais. D'après le Syndicat de l'Édition Vidéo Numerique, le marché de la vente de DVD et de Blu-ray a enregistré un " résultat légèrement positif ", ce qui constitue une première depuis quatre ans.

Alors qu'en 2008, le marché français de la vente de vidéos ( marché physique ) avait enregistré une baisse de -8 %, pour 2009 le SEVN parle de hausse, soit +0,5 %. " Un coup d'arrêt à la baisse du marché ". Les ventes de Blu-ray sont passées de 1,9 million d'unités en 2008 à 4,5 millions en 2009 ( 110 millions d'euros ). Bien que près de 90 millions de DVD aient été vendus en 2009 ( +10 % ), on parle toutefois toujours de baisse en valeur pour le DVD, mais limitée à -4 % ( -10 % en 2008 ).

Outre le développement du Blu-ray, le SEVN, qui souligne par ailleurs la progression confirmée du marché de la vidéo à la demande, attribue pour partie ces résultats somme toute positifs à la nouvelle chronologie des médias. Elle a permis de raccourcir à quatre mois minimum ( contre six précédemment ) le délai d'exploitation des films après leur sortie en salle pour la vidéo à la demande payante à l'acte, s'alignant ainsi sur le DVD.

Selon le SEVN, " la nouvelle chronologie des médias a permis à de nombreux titres d'être commercialisés au dernier trimestre 2009 ". Rappelons que le rapport Création et Internet ( dit Zelnik ), préconise d'assouplir légèrement la chronologie des médias en faveur des services de vidéo à la demande par abonnement ( 22ème voire 10ème mois après la sortie en salle et non plus 36ème mois comme actuellement ).

Mais il reste un point crucial pour le SEVN :

" Cette stabilisation du marché ne pourra néanmoins être maintenue en 2010 que si les actions promises dans la lutte contre le téléchargement illégal sont effectivement mises en place. "

 

N.B : 1,38 milliard d'euros pour le marché français de la vidéo en 2009.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #579401
"Cette stabilisation du marché ne pourra néanmoins être maintenue en 2010 que si les actions promises dans la lutte contre le téléchargement illégal sont effectivement mises en place"

Mais bien sur, et revendre les films qu'(on a deja en DVD à 25/30 euro en blu-ray sans compter les lecteurs super cher ça compte pas

Allez, on en reparle avec des blu-ray à 15 euro et des platines à 100 euro...
Le #579411
Ce qui fait augmenter la vente de DVD et de place de cinéma. C'est juste la médiocrité extrême des programmes télévisés.

Avec la TNT on a beau avoir 14 voire 18 chaînes les programmes sont de simple copier coller d'une chaîne à l'autre. Aucune nouveauté et 90% de rediffusion.

Ah j'oubliais, le téléchargement pirate participe à cette hausse, puisque les gens redeviennent des cinéphiles en téléchargeant des classiques que la TV ne veut plus diffuser. (mise à part arte qui parfois a une bonne programmation). Par exemple l'intégrale des Zatoichi, Baby cart I II III IV V VI, tous les films d'akira kurosawa, les films de mizoguchi, l'intégrale des séries Star Trek TOS, TAS, TNG, DS9, VOY, ENT (seules TOS TAS et le début de TNG ont été diffusées en France)

Si on veut sortir un peu du rang on est obligé de télécharger. Et la hausse des ventes de DVD vient aussi de ce côté là puisque l'offre tend à se diversifié notamment sur les films japonais classique ou encore les films de honk kong. Du coup les passionnés télechargent d'autres oeuvres et achète plus ces DVD là.

Remarque la bonne forme de la vente des séries animées japonaises ces 10 dernières années est dû principalement aux mouvements de fansub pour compenser le manque de réactivité des maisons de distribution. Dès que les maisons de distribution ce sont aperçu du mouvement, ils ont embrayé sur la diffusion des oeuvres ayant le plus de succès en fansub (Naruto, bleach, samuraï champloo, fruit basket, One Piece, etc...) et ont vendu énormément de DVD et des nouvelle maison distribution sont apparu (beez, declic, etc...). C'est sur que là ça change des traditionnelles DBZ ou Pokémon.
Le #579431
Vous fatiguez pas, l'argent rend les gens idiots, nos paroles plaines de bons sens ne seront jamais comprises par ses assoiffés de fric...

J'aimerais bien qu'ils nous sortent les chiffres des ventes de film en import d'Amérique par exemple vers la France au moment ou ils ont crée toutes ces nouvelles taxes sur la copie privé et compagnie, ils verront que c'est pas le téléchargement qui a fait baisser les ventes de dvd en France mais les taxes et rien d'autres.

les gens achètent toujours des films mais ils est les achètent là où il n'y a pas ces taxes injustes, idem pour les CD.

Ceux qui achètent, achètent toujours mais ailleurs, ceux qui téléchargent, téléchargent toujours ou peu être même moins.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]