Matériaux de demain : oubliez le graphène, le MIT a déjà trouvé plus performant !

Le par  |  7 commentaire(s) Source : Phys
super matériau MIT

Présenté comme un matériau révolutionnaire dans bien des domaines, le graphène pourrait finalement ne pas avoir le temps d'être exploité, puisque le MIT vient de mettre au point un composant encore plus performant.

Le Massachusetts Institute of Technology travaille depuis plusieurs années sur le graphène, un matériau qui se présente comme la clé de l'évolution de beaucoup de secteurs industriels, mais en parallèle, un autre projet se veut déjà plus prometteur.

MIT matériau Écrans souples, supraconducteurs, capteurs photo ultra sensibles, fabrication d'énergie, batteries plus efficaces, processeurs plus puissants, les alternatives au silicium se tournent depuis quelques années vers le graphène, mais ce dernier pourrait rapidement être remplacé par le nouveau matériau sur lequel travaille le MIT.

Il s'agit d'un matériau bidimensionnel constitué de nickel et d'un mélange organique appelé HITP, une association qui lui vaut son nom barbare : Ni3(HITP)2 .

Le matériau récemment présenté par le MIT présente plusieurs avantages par rapport au graphène. Tout d'abord, il se veut beaucoup moins contraignant à la fabrication, ce qui permettrait une utilisation plus large et plus rapide. Ses composants s'empilent d'eux-mêmes pour prendre la forme d'un flocon.

D'autre part, le matériau possède une " bande interdite " utilisable. Pour faire simple, il s'agit d'une partie du matériau qui ne conduit pas le courant électrique et qui se situe entre la bande de valence et celle de conduction. En d'autres termes, le matériau peut être à la fois conducteur et isolant, ce qui lui permet d'éviter la déperdition électrique.

C'est principalement cette qualité qui le différencie du graphène qui ne dispose pas de bande interdite exploitable.

Pour l'instant, le MIT a réalisé des tests de conductivité sur son matériau et obtenu des résultats très encourageants. Et tous les espoirs sont permis puisque les chercheurs indiquent qu'il ne s'agira sans doute là que le premier d'une longue liste de nouveaux matériaux toujours plus performants.

Mircea Dincă, professeur assistant au MIT indiquait ainsi " Nous avons désormais un arsenal complet de synthèses organiques et inorganiques " en ajoutant que ces matériaux pourraient être travaillés dans le but " d'ajuster leur propriété avec une précision atomique et des possibilités de modifications virtuellement sans limites."

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1731842
Cerets mais le graphène on le connaît depuis près de 30 ans et on attend toujours le premier usage grand public... Avec tous les jeunes surdiplômés sans emplois, on se dit qu'il faudrait que les pouvoirs publics finissent par penser par faire de la recherche-développement sérieusement (avec revente de brevets et contrats de type privé pour éviter des chercheurs qui cherchent plus qu'ils ne trouvent).

Le #1731852
Si le graphène n'est toujours pas là c'est qu'il est difficile à produire.
Le #1731892
A priori, c'est le nouveau top !!!! Jusqu'à la prochaine découverte...

Comme dit cygnus, ça serait bien d'investir dans le développement...
Le #1732002
Le graphène c'est tout pourri, ça vaut pas le Ni3(HITP)2 !
Le #1732232
Ouais n'empêche, le graphène l'emporte par K.O. sur la prononciation et le hype. Quoi que ça puisse être.
Le #1732252
Ama connaissance le graphène est utilisé par Head dans ses raquettes de tennis haut de gamme de la saison 2013-2014 (série Youtek Graphene utilisée notamment par Novak Djokovic). Surement en petite quantité et à des endroits stratégiques, pour à la fois alléger la raquette, la rigidifier et la rendre plus puissante.
Le #1733062
cycnus a écrit :

Cerets mais le graphène on le connaît depuis près de 30 ans et on attend toujours le premier usage grand public... Avec tous les jeunes surdiplômés sans emplois, on se dit qu'il faudrait que les pouvoirs publics finissent par penser par faire de la recherche-développement sérieusement (avec revente de brevets et contrats de type privé pour éviter des chercheurs qui cherchent plus qu'ils ne trouvent).


C'est vrai que l'on a plus de chercheurs que de trouveurs...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]