L'iTunes sur le cloud de MegaUpload a causé sa perte ?

Le par  |  3 commentaire(s) Source : TechCrunch
megabox

Rumeur autour de la fermeture de MegaUpload dont le lancement prévu de MegaBox aurait précipité sa chute.

L'affaire MegaUpload continue de faire grand bruit et la rumeur s'en mêle pour trouver de nouvelles causes à la fermeture de toute la galaxie Mega, laissant entendre que MegaUpload allait devenir gênant pour l'industrie de la musique voir du cinéma en lançant un service légal.

En plus de la violation de droits d'auteur, c'est la perspective de MegaBox qui aurait servi de détonateur pour déclencher les hostilités. MegaBox avait été pensé pour proposer un modèle économique alternatif à celui des labels.

MegaBox était présenté par le fondateur de MegaUpload, Kim Dotcom, comme un concurrent d'iTunes et la possibilité pour les artistes de vendre directement leurs œuvres aux consommateurs tout en récupérant rien de moins que 90 % des revenus générés.

megaboxAutrement qualifié " d'iTunes sur le cloud ", MegaBox était en version bêta avec un lancement prévu cette année et éventuellement un alter ego pour les films, MegaMovie. Même pour des téléchargements gratuits, l'ambition avec MegaBox était de rémunérer les artistes grâce à une solution dénommée MegaKey permettant d'obtenir plus de revenus publicitaires.

À TorrentFreak, Kim Dotcom avait expliqué début décembre 2011 que MegaKey était un logiciel à installer et qui demandait la permission de remplacer entre 10 à 15 % des publicités en ligne vues par un internaute par des publicités ciblées issues de MegaClick, la régie publicitaire de MegaUpload.

Une théorie du complot contre MegaUpload avec en arrière-plan l'action de l'industrie du divertissement qui aurait vu ses intérêts compromis par MegaBox est en train de naître. Rappelons toutefois que les autorités américaines avaient préparé leur opération coup de poing depuis plus d'un an.

Rumeur folle ou pas ? Quoi qu'il en soit, pour la justice US, la raison de la fermeture de MegaUpload est un modèle bâti sur la violation des droits d'auteur. Arrêté en Nouvelle-Zélande, Kim Dotcom vient d'apprendre qu'il sera maintenu en détention jusqu'au 22 février prochain avant l'examen d'une demande d'extradition vers les États-Unis.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #895791
Cela donne une bonne idée de la mentalité des majors du multimédia...
Le #895991
La rapidité avec laquelle cette fermeture s'est effectuée (pour rappel : sans le moindre jugement) commence à s'expliquer ! Megaupload devait certainement gêner des groupes financiers ou sociétés à but plus que lucratif. Sous le couvert du respect des droits d'auteurs, ces organisations (majors et Cie) tirent à boulet rouge sur tout ce qui pourrai égratigner leurs plantureux bénéfices. Hypocrisie financière sans plus ! Un peu comme le tabac. On le proscrit partout mais on ne rembourse pas les traitements pour arrêter de fumer (que feraient nos états sans leurs scandaleuses accises). Mais ils ont oublié un "petit" détail ... "Nous sommes légion"
Le #896121
Le boycott des majors me semble une bonne idée.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]